Modularité : quand votre montre et votre smartphone prennent un coup de boost

Modularité : quand votre montre et votre smartphone prennent un coup de boost

Des Lego pour les grands

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Société numérique

14/01/2016
22

Modularité : quand votre montre et votre smartphone prennent un coup de boost

Au CES de Las Vegas, deux exposants misaient sur la modularité de leurs produits : Blocks avec sa montre connectée et Nexpaq avec sa coque pour smartphone. Nous avons également remarqué la coque mJoose qui amplifie le signal radio afin de proposer une meilleure réception.

Au CES de Las Vegas, il y avait des smartphones, de très nombreuses coques ainsi que des montres connectées de tous les genres ou presque. Bon nombre de ces produits se ressemblent plus ou moins. Néanmoins, lors de notre passage sur le salon, trois d'entre eux sortaient du lot.

Blocks : la montre modulaire prend ses aises au CES

On a tout d'abord pu apercevoir la montre connectée et modulaire Blocks. Un projet qui n'est pas nouveau puisqu'il a été lancé sur Kickstater à la fin de l'année dernière. Il avait alors rencontré un joli succès avec plus de 1,6 million de dollars récoltés sur les 25 000 demandés. 

La montre est composée d'un écran tactile qui constitue le cœur du produit, tandis que le côté modulaire est assuré par le bracelet. Ce dernier est en effet composé de plusieurs pièces, qui sont autant d'éléments permettant d'ajouter - à chaud - des fonctionnalités : capteurs en tout genre (température, qualité de l'air, etc.), cardiofréquencemètre, chargeur cinétique, lecteur de carte SIM, batterie supplémentaire, NFC, etc. Le fabricant annonce que sa plateforme est ouverte et que tout le monde peut développer ses propres blocs additionnels. Tous les détails se trouvent par ici.

Blocks était présent au CES pour faire la démonstration de son produit et pour parler de l'avancement de son projet. La société explique ainsi qu'elle a officiellement signé le contrat avec l'usine de fabrication pour lancer la production. Cela signifie donc que les caractéristiques techniques sont désormais figées et qu'une première salve de montres seront produites dans des conditions réelles afin de vérifier que tout se passe bien. Viendra ensuite la production de masse. Dans tous les cas, les précommandes sont ouvertes et il faut compter 295 dollars pour la montre connectée avec quatre modules. Livraison prévue en juin 2016.

Nexpaq expose sa coque modulaire

Nexpaq exposait aussi sa coque modulaire pour smartphone et en profitait pour en faire la démonstration. Là encore, une campagne Kickstarter avait été lancée avec succès cette année avec près de 280 000 dollars obtenus sur 50 000 demandés.

Sur le dos de la coque, on retrouve des emplacements pour ajouter des éléments comme un pointeur laser, un flash à LED, un alcotest, des capteurs divers (température, humidité, qualité de l'air), du stockage supplémentaire, un lecteur de carte, des haut-parleurs, etc. Au total, 12 modules sont d'ores et déjà annoncés par le fabricant. Nous avons ainsi pu voir quelques démonstrations du concept qui semblait fonctionnel. Notez que les blocs pouvaient être ajoutés ou enlevés à chaud.

Le constructeur propose pour le moment des coques pour les iPhone 6/6s (Plus), pour les Galaxy S6 (edge), ainsi qu'une batterie externe sur laquelle on peut insérer des modules. Dans tous les cas, le prix est de 99 dollars (sans extension), ou de 169 dollars avec quatre éléments supplémentaires, mais en précommande seulement

mJoose : une batterie pour améliorer l'autonomie et la qualité du signal

Enfin, un dernier projet financé par Indiegogo était également au CES : mJoose. Il s'agit là encore d'une coque pour smartphone doublé d'une batterie pour améliorer l'autonomie (entre 3 000 et 3 750 mAh suivant les versions), mais qui intègre également un système d'amplification du signal.

Le fabricant nous explique que les antennes se trouvent parfois sur la partie inférieure du smartphone, soit l'endroit où on le prend généralement en main, ce qui, selon lui, limite la pénétration du signal. Il nous explique que sa coque agit comme un relais amplificateur : le signal est capté en haut de la coque, puis transmis à l'endroit où se trouvent les antennes du smartphone (des coques dédiées sont disponibles pour les iPhone 6(S) et 6(S) Plus, ainsi que pour les Galaxy S6 (edge). Un bouton permet d'allumer ou d'éteindre le système d'amplification suivant vos besoins.

Le fabricant ne donne pas beaucoup plus de détails sur sa technologie maison, si ce n'est qu'elle est compatible avec la 2G, 3G et 4G et sur les bandes de fréquences de 700 à 2100 MHz (exit donc la 4G sur les 2 600 MHz). Quoi qu'il en soit, le constructeur met en avant des résultats de tests d'un laboratoire afin de confirmer ses dires. De plus, il proposait une démonstration sur son stand et, de ce que nous avons pu constater, cela semblait efficace sur leur smartphone de test. Reste maintenant à voir ce qu'il en sera dans des conditions réelles et dans un environnement différent.

Côté tarif, il faut actuellement compter 99 dollars pour la version iPhone 6/6S qui sera normalement livrée ce mois-ci. Arrivera ensuite la coque pour iPhone 5/5S à 79 dollars et celle pour iPhone 6/6S Plus à 109 dollars en février, puis pour les Galaxy S6/ S6 edge à 99 dollars, mais au mois de mars. Notez qu'il s'agit des prix actuellement affichés par Indiegogo et qui ne sont donc valables que dans certaines limites.

22

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Blocks : la montre modulaire prend ses aises au CES

Nexpaq expose sa coque modulaire

mJoose : une batterie pour améliorer l'autonomie et la qualité du signal

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (22)


Le 14/01/2016 à 14h 21

on peut mélanger les pièces de la montre et du smartphone ? <img data-src=" />


Le 14/01/2016 à 14h 35

Je crains que ces coques ne concernent que les téléphones main stream.



Pour tout les adeptes des téléphones chinois, et autre marché moins représenté, ça semble compromis.


Le 14/01/2016 à 14h 36



Le constructeur propose pour le moment des coques pour les iPhone 6/6s (Plus), pour les Galaxy S6 (edge)





Pourtant dans la vidéo on voit une Galaxy S5 !


Le 14/01/2016 à 14h 38

C’est gros, moche …. ça sent l’implosion ^^


Le 14/01/2016 à 14h 41

Pas con la coque de nexpaq, et surtout ça garde le design du mobile… Parce qu’il y a pas à dire, mais l’autre jour j’expliquais à ma famille le concept du projet Ara. J’ai eu le droit à “génial comme concept” et à “oui mais je prendrais jamais ça, c’est horrible comme design”…



Par contre, j’ai un peu peur que d’obsolescence programmé du téléphone, on passe à l’obsolescence programmée du module du téléphone, et que les pris de composants grimpent, grimpent, grimpent…


Le 14/01/2016 à 15h 03

Projet Ara qui semble se diriger tout droit vers un mur.



Il aurait du sortir en 2015 mais on en a à peine entendu parler en début d’année, puis un long silence de 3 mois, puis une annonce de retard à cause des modules qui ne tenaient pas assez.

Depuis aout, silence radio total. La seule nouvelle s’en rapprochant est une concernant Toshiba qui se sépare de&nbsp; 6800 employés dont peut-être les personnels du projet Ara.



Bref, rien de très positif.

Au moins, blocks et nexpaq présentent eux des produits bien avancés.


Le 14/01/2016 à 15h 25

Quand on a un smartphone, une montre c’est superfétatoire. <img data-src=" />


Le 14/01/2016 à 15h 28

Quand j’utilise des mots comme superfétatoire, c’est que je suis bourré.<img data-src=" />


Le 14/01/2016 à 15h 44

Oui enfin ils présentent un produit aussi avancé que ARAil y a plus de 6 mois tout en étant largement moins ambitieux <img data-src=" />



Si il suffit de faire un boitier hub USB et un USB propriétaire avec 5 modules, ça ferait longtemps que Ara serait sur le marché <img data-src=" />

Maintenant en effet, il est probable que ARA soit “trop” ambitieux et qu’ils doivent au final réduire leur prétentions … ou juste abandonner … Il faudra voir au MWC si il y a des nouvelles … si ce n’est au GoogleIO …


Le 14/01/2016 à 16h 55







MacGuiPro a écrit :



Quand j’utilise des mots comme superfétatoire, c’est que je suis bourré.<img data-src=" />





<img data-src=" />









Ricard a écrit :



Quand on a un smartphone, une montre c’est superfétatoire. <img data-src=" />





Entre chercher son téléphone au fin fond d’une poche et le déverrouiller (si tant est que je l’ai pas laissé sur une table au bout de l’appart’, qu’il soit allumé et qu’il ait de la batterie) et incliner d’un quart de tour le poignet gauche en baissant les yeux, perso j’ai choisi.



linkin623 Abonné
Le 14/01/2016 à 17h 47







MacGuiPro a écrit :



Quand j’utilise des mots comme superfétatoire, c’est que je suis bourré.<img data-src=" />









Ricard a écrit :



<img data-src=" />



spotted ! <img data-src=" />



Le 14/01/2016 à 19h 49







Nathan1138 a écrit :



Entre chercher son téléphone au fin fond d’une poche et le déverrouiller (si tant est que je l’ai pas laissé sur une table au bout de l’appart’, qu’il soit allumé et qu’il ait de la batterie) et incliner d’un quart de tour le poignet gauche en baissant les yeux, perso j’ai choisi.





<img data-src=" /> L’aut il a même pas son 06 constamment dans sa main…&nbsp; Looser.<img data-src=" />



Le 14/01/2016 à 22h 16

Le mensonge de la modularité “interchangeable” entre particuliers.

On retrouve ce même discours dans la grande majorité de ces projets.





Collect and share modules with other nexpaq users, regardless of their operating system allegiance!



L’idée est bonne, mais y associer la notion de “design coloré” c’est contreproductif pour le client final.

On le voit bien sur les visuels, si l’on ne veut pas se retrouver avec un smartphone vert, bleu, rose et orange on ne pourra acheter/échanger que des modules “visuellement compatibles”.



Autrement dit, ce n’est rien de plus qu’une fragmentation artificielle du marché.<img data-src=" />

Je vous laisse deviner pourquoi…



La modularité “regardless” comme ils le disent si bien, c’est ça qui fait la réelle force de la modularité.<img data-src=" />


Ne2l Abonné
Le 15/01/2016 à 09h 32

Bah, un smartphone de plusieurs couleurs, c’est classe non?

Perso, avoir un module blanc (ou autre couleur) sur un téléphone noir (ou…) ou inversement, ça me dérange pas du tout…


Le 15/01/2016 à 09h 43

Toi peut-être que non, mais tu peux être certain que ça en dérangera d’autres.

De plus ce n’est que le début. On peut aisément supposer que d’autres variantes sortirons.

Je doute qu’un module camouflage fasse bon ménage avec un module Hello kitty..<img data-src=" />


Le 15/01/2016 à 10h 46

Quand, pour expliquer que tu ne pourras pas utiliser le module d’un ami parce que le “décor” ne sera pas harmonieux, on prend une photo du projet Ara qui sera à illustrer que les modules du projet Ara ont un “décor” qu’on peut déclipser pour adapter le décor “à ton envie” … c’est TRES TRES fort <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


Le 15/01/2016 à 10h 49

ps : une video où ils parlent des “shells” de projet ARA :https://youtu.be/2pr9cV6lvws?t=9m33s


Le 15/01/2016 à 10h 58

Oui, sauf que c’est juste en discussion… rien ne dit que ce soit réellement le cas sur le produit final.



Les seuls infos “concrètes” que j’ai trouvé à propos de ça, parlais d’une possible “réimpression” (avec bien évidement une imprimante spécifique) des modules.. pas vraiment ce qui se fait de plus modulaire.<img data-src=" />



http://www.infoworld.com/article/2610772/printers/3d-printed-modules-for-google-…



The company will also be able to print custom designs on the surfaces of the blocks to give buyers the look they want, he said.





Pas question de le laisser faire par le client final..


Le 15/01/2016 à 11h 00

reste que tu as illustré ton propos avec LA photo faite pour illustrer le contraire … avoue qu’il fallait oser quand même <img data-src=" />


Le 15/01/2016 à 11h 08

Illustrer le contraire? Non, tu as mal compris mon argument.

Pour l’image donnée ça montre effectivement qu’il peut y avoir un “patchwork”. Mais là où je voulais en venir c’est que ces fameux “design” ne seront évidement pas tous graphiquement compatibles entre eux (on voit d’ailleurs dans l’illustration un design d’avantage destiné à un publique “féminin”).

Et ce que je voulais dire c’est que justement le module “chaussure à talon” aura bien du mal à se faire oublier à coté des modules “camouflage” et “M16”.<img data-src=" />


Le 17/01/2016 à 10h 36

Moi le cas d’usage pour la coque serait ponctuel.

La plupart des commentaires partent du principe qu’on aurait la coque en permanence sur le Smartphone. (en comparant avec Ara).



Mais il y a d’autres cas d’usage :




  • Au quotidien, j’utilise le tel sans la coque, je l’emmène en secours dans mon sac à la limite.

  • Je pars en rando, je mets le tel dans la coque : Super-LED, bonne batterie, bonne réception.

  • Je me fais un aprem bricolage : Je mets le tel dans la coque, et j’utilise les outils qui pourraient venir dans le futur (laser, truc pour mesurer, scanner 3D).

  • Je me fais une soirée films chez des potes : Je mets le tel dans la coque pour pouvoir streamer directement les films qui sont dans la mémoire externe. (via chromecast ou un bidule du genre)

  • J’ai plus de batterie (je devrais brancher le Smartphone), mais j’ai un appel important à faire : Je mets le tel dans la coque pour avoir un boost de batterie et comme ça je peux me déplacer dans mon appart/maison en téléphonant (oui je dois marcher quand je tel :p).

  • etc…



    Bref, je vois des usages ponctuels, un peu “niche” pour certains. Le Smartphone est un ordinateur avec déjà plein d’outils et de soft. Il serait plus pratique et économique de pouvoir “l’augmenter” ponctuellement plutôt que d’acheter des outils supplémentaires ayant leur propre batterie, le propre mémoire, leur propre microcontrolleur.