50 millions d’euros pour équiper les forces de l’ordre en tablettes et smartphones

50 millions d’euros pour équiper les forces de l’ordre en tablettes et smartphones

Corps accord

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Société numérique

06/06/2016
34

50 millions d’euros pour équiper les forces de l’ordre en tablettes et smartphones

Dans le cadre du programme NéoGEND, policiers et gendarmes devraient progressivement disposer de tablettes et/ou de smartphones sous Android, destinés à les accompagner dans leurs missions de tous les jours. Un marché de plus de 50 millions d’euros (sur quatre ans) vient d’être lancé à cet effet.

L’uniforme, le pistolet... et bientôt la tablette ? C’est en tout cas ce vers quoi vers tendent les forces de l’ordre. « Je veux que chaque gendarme puisse être équipé d’une tablette numérique, qui lui permettra, par le biais de toutes les applications « métier », de se connecter partout à nos serveurs et d’accéder à nos fichiers, affirmait l’année dernière le général Denis Favier. Il gagnera ainsi en mobilité par rapport à sa brigade et à son véhicule. Le gendarme connecté deviendra lui-même « brigade », à même de produire de la sécurité en tout point du territoire. »

L’idée est de faciliter le travail des policiers et gendarmes, en leur permettant d’enregistrer des plaintes où qu’ils se trouvent, de géolocaliser des patrouilles environnantes, d’intégrer directement des photos à un procès-verbal, etc. Le tout grâce à un équipement mobile – smartphone ou tablette. Ce programme a même un nom : NéoGEND.

Le ministère veut un accord-cadre de quatre ans

Déployé jusqu’ici à titre expérimental (par exemple dans le département du Nord), NéoGEND s’apprête à prendre son envol. Le ministère de l’Intérieur a lancé le 30 mai l'appel d’offres préalable à la signature d’un accord-cadre visant à la « mise à disposition d’une flotte de smartphones et tablettes avec ROM Google Android Open Source Project », à laquelle devront être associées différentes prestations. Les produits d’Apple, et notamment ses iPhone et iPad, seront donc évincés.

Voici ce qu’attend la Place Beauvau :

  • La « location d’une flotte de packs de mobilité (de trois types : pack smartphone individuel, 
pack tablette individuelle ou pack tablette collective) », ce qui signifie que les appareils proposés par le prestataire ne deviendront pas la propriété des autorités. Le ministère de l’Intérieur souhaite d’ailleurs pouvoir procéder à des échanges de matériel – qui sera quoi qu’il arrive repris en fin de marché, au bout de quatre ans.
  • Différents accessoires (cartes SD, coques de protection, boîtiers Bluetooth, chargeurs allume-cigares...) ainsi que des pièces détachées, en vue d’éventuelles réparations.
  • Une formation des techniciens du ministère de l’Intérieur en charge de la maintenance.

Toutes les spécifications techniques attendues sont détaillées dans cette annexe au CCTP (PDF).

La part belle à l'open source

L’exécutif insiste sur le fait qu’il exige la remise de la ROM « Google AOSP », afin de développer et
 d’intégrer plus facilement des applications sécurisées « maison » sur les terminaux composant les packs de mobilité. Ce système d’exploitation est en effet réputé pour être le seul OS mobile open source d'envergure, à la grande différence d’iOS par exemple. En filigrane, on devine que l’objectif est aussi d’avoir des appareils moins sensibles aux failles de sécurité. Les candidats seront d’ailleurs invités à dévoiler les « codes source et les configurations du noyau, incluant les modifications éventuelles, utilisés dans la ROM générée pour permettre la compilation du noyau ».

En termes de chiffres, la Place Beauvau se montre assez vague, expliquant que l’accord-cadre pourra porter sur la fourniture de 40 000 à 140 000 packs de mobilité. L’institution estime la valeur du marché à plus de 53 millions d’euros (hors taxes). Soit environ 13 millions d’euros par an – exactement ce qui a été budgété pour le programme NéoGEND dans le cadre du projet de loi de finances pour 2016. Notons toutefois que le prix finalement payé pourra varier étant donné qu'il s'agit d'un marché à bons de commande.

Les candidats ont jusqu’au 9 septembre pour se manifester.

34

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Le ministère veut un accord-cadre de quatre ans

La part belle à l'open source

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (34)


Le 06/06/2016 à 15h 36

Aller Archos… histoire d’éviter que l’intégralité du pognon parte en Asie <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 06/06/2016 à 15h 37

Si ça permet d’acheter moins de flash-ball <img data-src=" />


Ce n’est pas devenu que du rebrandé chinois Archos ? (vraie question) Il me semblait qu’ils ne produisaient plus ou presque plus.








fred42 a écrit :



Si ça permet d’acheter moins de flash-ball <img data-src=" />





ou alors un flash-ball qui s’utilise avec une tablette, une sorte de manifestants-crush&nbsp;

&nbsp;



CryoGen a écrit :



Aller Archos… histoire d’éviter que l’intégralité du pognon parte en Asie <img data-src=" />





mais il ne faudra pas qu’il pleuve alors



Le 06/06/2016 à 15h 48







Crillus a écrit :



Ce n’est pas devenu que du rebrandé chinois Archos ? (vraie question) Il me semblait qu’ils ne produisaient plus ou presque plus.





D’où “intégralité” <img data-src=" />

On a plus de constructeurs européen qui fondent et produisent des smartphones en Europe non ?



MisterDams Abonné
Le 06/06/2016 à 15h 49

“Bouge plus ou je t’appliques le filtre Clown sur Snapchat !”


Le 06/06/2016 à 15h 49

Pratique pour les policiers, ils ne seront pas trop dépaysés&nbsp; ils ne tappent qu’avec deux doits sur les claviers physiques dans les reportages.


Je pensais qu’ils avaient deja tout ça. C’est le support technique qui va en voir de toutes les couleurs.



J’ai hâte de recevoir un pv avec des smileys.


Le 06/06/2016 à 15h 56

très bonne idée ça ! il suffira juste de faucher une de leurs tablettes pour accéder a leurs données <img data-src=" />



<img data-src=" />


Le 06/06/2016 à 15h 57

Etant donné que ce genre d’achat doit durer des années, j’espère qu’ils ont pensé à imposer d’avoir tous les patchs de sécurité ASAP pendant toute cette durée…








CryoGen a écrit :



D’où “intégralité” <img data-src=" />

On a plus de constructeurs européen qui fondent et produisent des smartphones en Europe non ?







<img data-src=" />



Google m’informe qu’il n’existe plus que de “petites” boites qui fondent comme STMicroelectronics ou encore Infineon, et ces derniers travaillent pour… OnePlus et Xiaomi



A quand un smartphone souverain ? <img data-src=" />



Le 06/06/2016 à 16h 06

finalement, plus besoin de les équiper de caméras piétons : les arrestations se feront en direct sur périscope <img data-src=" />


Le 06/06/2016 à 16h 20

Pour les gendarmes pourquoi pas ils développent eux-mêmes leurs applicatifs métier, par contre niveau police faudrait déjà mettre à niveau ce qu’ils ont…


Le 06/06/2016 à 16h 47







Raylrrrr a écrit :



Pratique pour les policiers, ils ne seront pas trop dépaysés&nbsp; ils ne tappent qu’avec deux doits sur les claviers physiques dans les reportages.





Looool



Le 06/06/2016 à 16h 49

j’espère qu’il y auras une mise à jour de securité anti NSA?

Sérieux, on vas tout droit vers le tout connecté et bonjour le piratage des force de l’ordre.


Le 06/06/2016 à 16h 55

les entraînements se feront sur boom beach?



<img data-src=" />



&nbsp;


Le 06/06/2016 à 16h 57







Crillus a écrit :



Plouf <img data-src=" />







C’est absolument navrant <img data-src=" />



Soriatane Abonné
Le 06/06/2016 à 17h 02

Zut, ça va remplacer Ubuntu chez les gendarmes


Jarodd Abonné
Le 06/06/2016 à 17h 17



Les candidats ont jusqu’au 9 septembre pour se manifester.





Donc pour servir les forces de l’ordre, ils prennent le risque d’être matraqués ? <img data-src=" />


Le 06/06/2016 à 21h 32

Android Powered <img data-src=" />&nbsp;en même temps qui d’autre&nbsp;<img data-src=" />



J’espère que c’est la version AOSP d’Android


Le 06/06/2016 à 23h 52







sniperdc a écrit :



Android Powered <img data-src=" />&nbsp;en même temps qui d’autre&nbsp;<img data-src=" />



J’espère que c’est la version AOSP d’Android







Jolla ? <img data-src=" />



Wosgien Abonné
Le 07/06/2016 à 05h 57







sniperdc a écrit :



Android Powered <img data-src=" />&nbsp;en même temps qui d’autre





Linux? Bsd? C-TOS?



Même Vincent abdique sur ms…. Ça parle d’evincer Apple (ce qui est évident) mais pas un mot de w10m…



A part ça, j’espère voir fleurir des contrats de dev spécifique. Et on verra s’ils rendront disponible au moins une partie du code opensource qu’ils produiront…


Le 07/06/2016 à 07h 51

+1, ça va déjà être dur de leur apprendre que ce n’est pas un frisbee.


Le 07/06/2016 à 08h 07

Tout en location? Donc ils vont investir des sousous pour développer des applis dont la durée de vie sera de 4 ans? Ou alors ils prévoient déjà un renouvellement de contrat et de la flotte de tablettes?




de produire de la sécurité



Expression anodine à première vue qui en dit très long.



L’important n’est plus de sécuriser, mais de produire de la sécurité… On peut imaginer ce qui passe lorsque l’on est déjà en sécurité et qu’il faut quand même en produire…


Patch Abonné
Le 07/06/2016 à 10h 50







Crillus a écrit :



Ce n’est pas devenu que du rebrandé chinois Archos ? (vraie question) Il me semblait qu’ils ne produisaient plus ou presque plus.



ils font du propre et du rebrandé apacher <img data-src=" />



Le 07/06/2016 à 14h 14

Je vois bien une offre groupée avec un bonnet connecté bleu…


Le 07/06/2016 à 18h 19

On appelle ça des mises à jour dans le jargon des professionnels <img data-src=" />


choukky Abonné
Le 07/06/2016 à 19h 16

Après les écoles, maintenant la famille poulaga. <img data-src=" />

On progresse question niveau intellectuel, prochaine étape les collèges. <img data-src=" />


Z-os Abonné
Le 08/06/2016 à 18h 26







Raylrrrr a écrit :



Pratique pour les policiers, ils ne seront pas trop dépaysés  ils ne tappent qu’avec deux doits sur les claviers physiques dans les reportages.





Ce n’est pas parce qu’on utilise deux doigts que l’on va moins vite !