Publié dans DroitÉconomie

19

Temu proposait d’acheter des données personnelles de ses clients pour 100 euros

Temu proposait d'acheter les données personnelles de ses clients pour 100€Temu

Temu, le très populaire site d'e-commerce chinois à très bas prix, a « temporairement » retiré en urgence son offre controversée d'achat de données personnelles suite à la polémique qu'elle venait d'engendrer, rapporte l'AFP.

Temu proposait en effet à ses clients « jusqu'à 100 euros » (20 euros en cash via Paypal, et un bon d'achat de 80 euros, voir aussi la page encore en ligne) en échange d'une cession de leur droit « sur tout un éventail de données personnelles », résume l'AFP.

La campagne, lancée en Angleterre la semaine passée, demandait en effet aux clients, comme le relevait Numerama, de donner leur consentement pour « l'utilisation et la publication par [Temu] de la photo, du nom, de l'image, de la voix, des opinions, des déclarations, des informations biographiques et/ou de la ville natale et du pays à des fins promotionnelles ou publicitaires dans tous les médias du monde entier, connus ou développés ultérieurement, à perpétuité, sans autre examen, notification, paiement ou contrepartie. »

Or, et comme le rappelle la CNIL à l'AFP, le RGPD et la loi Informatique et Libertés reconnaissent aux personnes des droits sur leurs données (droit d'accès, de rectification et d'opposition notamment), auxquels ces dernières ne peuvent pas renoncer, sous aucune condition. « La vente de données supposerait que les personnes renoncent à ces droits », précise le gendarme des données, qui n'avait pas encore reçu de plaintes visant l'application Temu.

Le groupe chinois a défendu samedi que « le programme a connu un grand succès en France, avec de nombreux clients satisfaits » mais explique avoir décidé de le supprimer « temporairement ». La raison ? Des « malentendus sur l'étendue de (son) utilisation des informations client », précise-t-il dans un message adressé à l'AFP, confirmant une information du Parisien.

L'entreprise ajoute qu'elle n'utilisait que les noms d'utilisateurs et les photos de profil des clients participants. « Nous nous engageons à apporter des améliorations pour garantir la clarté et une expérience encore meilleure pour tous », explique-t-elle à l'AFP, en plus de promettre, « nous ne vendons pas et ne vendrons pas de données clients. »

19

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
19

Fermer

Commentaires (19)


"Le RGPD et la loi Informatique et Libertés reconnaissent aux personnes des droits sur leurs données (droit d'accès, de rectification et d'opposition notamment), auxquels ces dernières ne peuvent pas renoncer, sous aucune condition."

Après lecture de ce passage, qui m'a toujours semblé évident, une question me taraude tout de même : quid d'un acteur dans le cadre d'une oeuvre ? Celui-ci ne cède-t-il pas contractuellement l'utilisation de son image, sa voix et de sa commercialisation à perpétuité et sans forcément une autre forme de rémunération que celle prévue lors du tournage ?
Il s'agit d'une cession de droits (patrimoniaux) qui fait l'objet d'un contrat séparé (ou d'un paragraphe), et d'une rémunération à part.
Ce ne sont pas des données personnelles, mais l'interprétation d'une œuvre. Et ce sont les droits de cette interprétation qui sont cédés.
Modifié le 03/04/2024 à 08h17

Historique des modifications :

Posté le 03/04/2024 à 08h16


Il s'agit d'une cession de droits (patrimoniaux) qui fait l'objet d'un contrat séparé (ou d'un paragraphe), et d'une rémunération à part.
Ce ne sont pas des données personnelles.

Ce genre de boite est vraiment le cancer de nos sociétés. La paroxysme du dieu pognon.
Certes, mais si ça fonctionne, c'est que les gens achètent. Le problème est plutôt là.
Oh, c'est dommage ! J'aurais bien créé quelques comptes avec des données bidon que j'aurais "vendues" pour 100euros, moi ! 😁
Modifié le 03/04/2024 à 09h53

Historique des modifications :

Posté le 03/04/2024 à 08h10


Oh, c'est dommage ! J'aurais bien créé quelques comptes avec des données bidon que j'aurais "bendues" pour 100euros, moi ! 😁

Que 20 en cash et 80 en coupon ... intérêt réduit à zéro (de mon point de vue)

elticail

Que 20 en cash et 80 en coupon ... intérêt réduit à zéro (de mon point de vue)
Déjà, 20e pour du vent, c'est déjà pas mal ! 😁 Et en plus, les 80e de coupon peuvent être revendus en ligne je penses.

En réalité, je pense que ça aurait surtout intéressé les gens qui font du blanchiment d'argent, donc in fine c'est pas plus mal que ça soit arrêté.

potn

Déjà, 20e pour du vent, c'est déjà pas mal ! 😁 Et en plus, les 80e de coupon peuvent être revendus en ligne je penses.

En réalité, je pense que ça aurait surtout intéressé les gens qui font du blanchiment d'argent, donc in fine c'est pas plus mal que ça soit arrêté.
20€ ? pas assez cher mon fils ... (réf vieille pub) :D

elticail

20€ ? pas assez cher mon fils ... (réf vieille pub) :D
non, mais là, elle a vraiment rien d'une grande !

anagrys

non, mais là, elle a vraiment rien d'une grande !
Non mais ça suffit oui, les biberonnés à Culture Pub :francais:
Modifié le 03/04/2024 à 16h02

Historique des modifications :

Posté le 03/04/2024 à 16h02


Non mais ça suffit oui, les biberonnés à Culture Pub :francais:

elticail

Non mais ça suffit oui, les biberonnés à Culture Pub :francais:
ah non, celle-là, je l'ai connue à la télé :phiphi:

anagrys

ah non, celle-là, je l'ai connue à la télé :phiphi:
ébé ? Culture Pub aussi c'était à la télé ...
On connaît désormais le prix d'une vie (enfin de ces données).
D'autant plus cher qu'il doit surtout concerner des profils assez jeunes, donc à multiplier si vous êtes plus vieux.
Point de vue de Proton AG : c'est plutôt 600 USD.

Le détail du calcul est expliqué dans l'article.
Pas super clair pour la destination de l'usage.

Si c'est pour pouvoir faire une grande campagne d'affichage avec la photo et un avis produit "Vraiment super ce chargeur, grâce au prix j'ai pu en racheter un deuxième pour remplacer le mien après l'incendie de ma maison", ça me choque pas trop qu'on puisse proposer de céder les droits.

Mais si c'est trop open, sans notion de durée et de ce qu'ils appellent "les opinions" et ni explication de ce qu'ils vont concrètement faire des données (est-ce que Temu pourrait utiliser la voix pour alimenter une IA par exemple).

Après cette offre parait tellement trop attractive que ça inspire aucune confiance (puis bon, c'est Temu quoi)
Modifié le 03/04/2024 à 12h01

Historique des modifications :

Posté le 03/04/2024 à 12h00


Pas super clair pour la destination de l'usage.

Si c'est pour pouvoir faire une grande campagne d'affichage avec la photo et un avis produit "Vraiment super ce chargeur, grâce au prix j'ai pu en racheter un deuxième pour remplacer le mien après l'incendie de ma maison", ça me choque pas trop qu'on puisse proposer de céder les droits.

Mais si c'est trop open, sans notion de durée et de ce qu'ils appellent "les opinions" et ni explication de ce qu'ils vont concrètement faire des données (est-ce que Temu pourrait utiliser la voix pour alimenter une IA par exemple).

Mais cette offre parait tellement trop attractive que ça inspire aucune confiance (puis bon, c'est Temu quoi)

"le programme a connu un grand succès en France"
:bravo:

"nous ne vendons pas et ne vendrons pas de données clients"
Du coup je n'ai effectivement pas compris comment ça fonctionne.
Moi non plus, ce serait une stratégie d’enfumage que je ne serais pas surpris
en plus de promettre, « nous ne vendons pas et ne vendrons pas de données clients. »

Et le jour où ils coulent, c'est open bar pour le racheteur qui n'aura rien à battre de la parole d'origine de Temu.
Pas besoin d'attendre un éventuel rachat pour en avoir rien à battre de leur parole.
La liste des données cédée est quand même impressionnante, on se demande comment ils peuvent en savoir autant sur leur utilisateurs :reflechis: