Publié dans Sciences et espace

8

Sur Mars, la mission InSight est prolongée de deux ans

Sur Mars, la mission InSight est prolongée de deux ans

La sonde est sur la planète rouge depuis plus de deux ans. Les résultats de cette mission et de son sismomètre SEIS, développé par le CNES (en partenariat avec l’IGP de Paris et le JPL, entre autres), sont à la hauteur des espérances.

La sonde arrive néanmoins au bout de sa mission primaire qui est de deux ans. Sans aucune surprise, « la mission martienne InSight est prolongée par la NASA de deux années, jusqu’en décembre 2022 ».

Le CNRS ajoute que l’Agence spatiale américaine ainsi que le CNES (pour les contributions françaises et internationales qu’il coordonne) apportent « un soutien financier élevé ». 

8

Tiens, en parlant de ça :

Free Speech Free Assange

La possible extradition de Julian Assange ne sera jugée qu’au début du mois de mars

Ennemi d'État

09:23 DroitSociété 0

ADRAS-J : un autre « camion poubelle » de l’espace d’Astrocale en orbite

Explorons la décharge orbitale !

17:32 Science 2
répéteur wifi 7 free

Dans les entrailles du répéteur Wi-Fi 7 de Free

C’est comme une Freebox Ultra, en castrée

16:10 HardWeb 12
8

Commentaires (8)


Le 22/01/2021 à 10h 38

Ou comment dépenser les deniers publics pour des missions sans intérêt pour le bien de l’humanité, mais pour satisfaire l’ego de certains scientifiques …


moinsse Abonné
Le 22/01/2021 à 15h 11

C’est plus subtil que ça : même si on coupait les financements de la NASA, on ne transformerait pas tous ces scientifiques en fermiers ou en ouvriers. On les mettrait tout simplement au chômage et ils ne seraient plus productifs. Sans compter tous les sous-traitants industriels qui bossent pour eux et qui peuvent utiliser leurs compétences pour des missions disons plus terre à terre. L’argent que possède un pays (le PIB) n’est que l’image des flux qui s’y tiennent. Ce n’est pas une somme en soit qui est stockée quelque part. Si on coupe un flux (armée, science etc…) Le PIB est amputé d’autant mais ça ne rend pas les pauvres plus riches.


SwAY256 Abonné
Le 25/01/2021 à 08h 42

Le programme Apollo a permis le développement de tout un tas de technologies qui sont aujourd’hui utilisés dans le civil : imagerie médicale, matériaux, dev logiciels et circuits imprimés (que tu utilises pour nous illuminer de tes commentaires ;)).



En dehors du savoir scientifique, cela permet de développer des techniques de pointe dont certains trouveront une utilité dans d’autres champs d’application.


Le 22/01/2021 à 10h 51

alain_du_lac a dit:


Ou comment dépenser les deniers publics pour des missions sans intérêt pour le bien de l’humanité, mais pour satisfaire l’ego de certains scientifiques …




C’est vrai que comprendre la structure interne d’autres planètes n’apportera absolument rien sur la compréhension de notre propre planète et donc ne nous apportera rien du tout….


refuznik Abonné
Le 22/01/2021 à 11h 43

Dommage que le forage n’ait pas fonctionné.


cthoumieux Abonné
Le 22/01/2021 à 12h 04

Je suis sûrement candide mais j’ose croire que quand on lance un projet de ce type y a quand même de la réflexion. Et donc que cela apporte quelques choses. Et pas juste un defi technique. Après j’avoue avoir du mal a comprendre cette envie de mars. On sait qu’on ne pourra jamais y faire quoi que ce soit (colonisation…) alors si c’est pour tester des techniques (ce qui est intéressant) pourquoi ne pas s’entraîner sur la lune. Qui est proche et qui possède déjà des conditions bien complexes


Le 23/01/2021 à 09h 28

cthoumieux a dit:


Après j’avoue avoir du mal a comprendre cette envie de mars. On sait qu’on ne pourra jamais y faire quoi que ce soit (colonisation…)




Non, “on sait” pas.


Le 23/01/2021 à 17h 33

Sur l’article consacrée à SEIS (premier lien) une phrase m’a fait frétiller de la moustache :




Ce ne sont pas les seules ondes se propageant sur/dans Mars à être étudiées par SEIS, ce serait bien trop simple. Il y a également des ondes de surface, avec là encore deux catégories : Rayleigh (ondes R) et Love (ondes L).




[Gottlieb on]
« Raaayhhh… Looove… Leiiiigh ! » :perv: :rem: :-D :francais: :francais: :francais:



[/Gottlieb off]