Publié dans Sciences et espace

4

Raspberry Pi Direct : achetez les micro-contrôleurs RP2040 par centaines ou milliers

Raspberry Pi Direct : achetez les micro-contrôleurs RP2040 par centaines ou milliers

La fondation a présenté son micro-contrôleur RP2040 il y a quasiment un an jour pour jour. Il était alors intégré à sa carte Raspberry Pi Pico vendue 4 dollars. Depuis le mois de juin, le RP2040 est vendu nu, pour un dollar pièce.

Il est désormais possible de l’acheter par rouleau de 500 ou 3 400 pièces sur un site dédié, avec un tarif dégressif : respectivement 0,80 et 0,70 dollar l‘unité, sans les taxes ni les frais d’expédition. Il est précisé que « Raspberry Pi Direct est réservé aux ventes directes aux entreprises ».

4

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 0
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 8
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
4

Fermer

Commentaires (4)


Certes, ce n’est pas la même communauté, mais je préfère les ESP8266, dont le module (avec antenne Wi-Fi intégré), est vendu au même tarif, en plus d’être plus performant (deux cœurs à 200 MHz). On verra cependant les produits auxquels ce microcontrôleur RP2040 sera intégré.



(reply:1924516:Sans intérêt)




il me semblait que le 8266 était plutôt à 160 (ou 80 de base) que 200, ça serait pas l’esp32 à 200 ?



(reply:1924516:Sans intérêt)




C’est pas vraiment le même usage et il n’aurait pas forcément été futé de la part de Raspberry de se mettre en concurrence frontale avec espressif.
Ils ont donc préféré développer pour un cas d’usage différent, avec par exemple le PIO qui peut décharger simplement le processeur des machines à état sans devoir coller un petit FPGA a côté.
Maintenant, une connectivité sans fil peut en effet manquer. Mais plus que du wifi, je dirais que du zigbee (voir du bluetooth à la limite) aurait été futé là encore pour ne pas se retrouver en frontal de concurrents bien installés… voir les prendre à revers car la plupart des applications ESP n’ont pas vraiment besoin d’un wifi avec une conso pénalisante.



fry a dit:


il me semblait que le 8266 était plutôt à 160 (ou 80 de base) que 200, ça serait pas l’esp32 à 200 ?




Tu as raison, l’ESP8266 est bien cadencé à 160 MHz maximum. Au temps pour moi. Merci pour ta vigilance !