Texas Instrument supprime 1700 emplois et quitte les smartphones et tablettes

Texas Instrument supprime 1700 emplois et quitte les smartphones et tablettes

Des puces en mois pour Windows RT

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Société numérique

15/11/2012
25

Texas Instrument supprime 1700 emplois et quitte les smartphones et tablettes

Texas Instruments faisait partie du lot des fournisseurs de SoC (System on a Chip) pour tablettes ARM sous Windows RT, avec Qualcomm et NVIDIA. Mais le fondeur vient de déclarer qu’il n’en sera finalement rien, à travers un changement de stratégie qui va coûter leurs postes à 1700 personnes.

Kindle Fire d'Amazon, basé sur une puce OMAP4 de Texas Instrument

 

Dans un communiqué publié hier soir, TI annonce vouloir réduire ses coûts. Ses investissements vont largement se concentrer dans le domaine de l’embarqué et du sans-fil. Une annonce qui aura deux conséquences principales. D’une part, 1700 employés vont être remerciés à cause de ce changement de direction. D’autre part, cela signifie un départ des marchés des smartphones et des tablettes.

 

Texas Instruments devait jouer un grand rôle dans les tablettes ARM sous Windows RT. Le fondeur faisait partie d’un lot de trois sociétés avec NVIDIA et Qualcomm à travailler sur des prototypes, épaulés par des constructeurs tels que HP et Samsung. On s’attendait donc à voir arriver des puces OMAP de Texas Instruments aux côtés des SnapDragon 4 et autres Tegra 3, mais la décision change radicalement la donne.

 

Texas Instruments espère économiser 450 millions de dollars par an via cette nouvelle stratégie. Mais il s’agit d’un aveu d’échec pour TI puisque quitter le marché des smartphones et tablettes laisse la place aux concurrents, quand bien même les puces OMAP étaient présentes dans des produits à succès tel que le Kindle Fire d’Amazon. Mais TI n’arrivait probablement plus à tenir la cadence, d’où la décision de se recentrer sur l’embarqué. On pourrait ainsi retrouver des puces OMAP dans des voitures.

25

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Commentaires (25)


Le 15/11/2012 à 13h 05



Des puces en mois pour gRaT Windows RT



Mieux nan? <img data-src=" />

Allez je me note : <img data-src=" />


Le 15/11/2012 à 13h 07







la news a écrit :



Texas Instrument supprime 1700 emplois et quitte les smartphones et tablettes





Oui mais grâce à PC INpact Emploi, ils vont retrouver du travail direct <img data-src=" />



Le 15/11/2012 à 13h 08

ca doit étre la fête chez qualcom … déjà que le S4 est vachement populaire…



a voir si intel sort son épingue du jeu …


Le 15/11/2012 à 13h 12







tAran a écrit :



Oui mais grâce à PC INpact Emploi, ils vont retrouver du travail direct <img data-src=" />







Remixjobs <img data-src=" />



Le 15/11/2012 à 13h 14

C’est Archos qui va faire la tronche…..


Le 15/11/2012 à 13h 14







tAran a écrit :



Oui mais grâce à PC INpact Emploi, ils vont retrouver du travail direct <img data-src=" />





Seulement s’ils habitent à Paris <img data-src=" />



Le 15/11/2012 à 13h 16

Mais quand cesseront tous ces licenciements ? C’est dingue quand même …



Le domaine de l’embarqué c’est aussi les smartphones et tablettes, non ?


Le 15/11/2012 à 13h 16

Pour info, avec cette annonce de Texas Instruments, ce sont de nombreux emplois qui vont disparaitre dans la region de Nice Sophia-Antipolis.


Le 15/11/2012 à 13h 18







Twiz a écrit :



Mais quand cesseront tous ces licenciements ? C’est dingue quand même …



Le domaine de l’embarqué c’est aussi les smartphones et tablettes, non ?





si je ne dis pas pas de bêtise, smartphones et tablette se classent sous “mobilité”.

L’embarqué c’est un usage différent, pour des tâches plus spécifiques.

Enfin je le comprends comme ça…



Le 15/11/2012 à 13h 23

Qu’est-ce à dire ? Les puces OMAP de TI étaient-elles vraiment à la ramasse par rapport à celles de ses concurrents Qualcomm, Nvidia, Samsung & co ? <img data-src=" />


Le 15/11/2012 à 13h 31

ils auraient pu revendre a partie smartphones plutôt que de dilapider des emplois.


Mimoza Abonné
Le 15/11/2012 à 13h 36







domFreedom a écrit :



Qu’est-ce à dire ? Les puces OMAP de TI étaient-elles vraiment à la ramasse par rapport à celles de ses concurrents Qualcomm, Nvidia, Samsung & co ? <img data-src=" />





Non absolument pas. Ils était même supérieur au Tegra en puissance brute (pas video), et faisait jeu égale avec Samsung/Qualcom.



Pour se consolé on prendra du AllWinner ou du RockChips <img data-src=" />



Le 15/11/2012 à 13h 52







mum1989 a écrit :



ils auraient pu revendre a partie smartphones plutôt que de dilapider des emplois.







c’est très probable que la ligne de prod OMAP4 ne soit plus rentable ( SoC vendu presque a perte), et que la production de l’OMAP 5 soit un échec technologique (yield pourri, performance a la ramasse, ou défaut de conception), qui cause un gap de plusieurs mois à financer à perte.



sachant cela, il n’y a pas grand monde qui se serait jeté sur une ligne de production en perdition …






Le 15/11/2012 à 13h 56







canti a écrit :



c’est très probable que la ligne de prod OMAP4 ne soit plus rentable ( SoC vendu presque a perte), et que la production de l’OMAP 5 soit un échec technologique (yield pourri, performance a la ramasse, ou défaut de conception), qui cause un gap de plusieurs mois à financer à perte.



sachant cela, il n’y a pas grand monde qui se serait jeté sur une ligne de production en perdition …





oui mais tout ça n’est que supposition

(même si on sait que les marges des Soc sont très faible).



Est-ce que ça ne serait pas tout simplement une stratégie pour faire toujours plus de profits ?



Le 15/11/2012 à 14h 00







mum1989 a écrit :



oui mais tout ça n’est que supposition

(même si on sait que les marges des Soc sont très faible).



Est-ce que ça ne serait pas tout simplement une stratégie pour faire toujours plus de profits ?







a mon avis ils ont beaucoup investis dans l’OMAP5, dans le but de faire une vraie percé dans les devices mobiles (c’est là où il y a une forte croissance en ce moment)



alors que les premières devices OMAP5 devaient être annoncés incessement sous peu, ils annoncent qu’ils abandonnent le marché? ça me semblerait surprenant…



alors maintenant c’est peut être de la schizophrénie, et une réaction stupide d’un chefaillons qui voit pas plus loin que le bout sa croissance à 2 chiffres qu’il doit maintenanir pour faire plaisir aux actionnaires … ça ne serait pas la 1ère fois …



Le 15/11/2012 à 14h 01







nigol a écrit :



Pour info, avec cette annonce de Texas Instruments, ce sont de nombreux emplois qui vont disparaitre dans la region de Nice Sophia-Antipolis.





Ouai, le site de Villeneuve Loubet et sa cafeteria avec vue imprenable sur les montagnes et la mer va probablement fermer. C’est triste, j’ai commence ma carriere la-bas, fin d’une epoque <img data-src=" />







mum1989 a écrit :



ils auraient pu revendre a partie smartphones plutôt que de dilapider des emplois.





Ils ont essaye apparemment, mais aucun repreneur serieux n’a du se manifester. D’un point de vue economique ca aurait ete surement plus rentable de revendre que de virer les gens de toute facon.



Le 15/11/2012 à 14h 04

Après 340 suppression de postes en 2008 à côté de Nice, sans compter les sous-traitants, c’est l’ensemble du site français qui est en jeu, soit 600 personnes, toujours sans compter les sous-traitants.

Tout ça avec un produit qui n’est pas à la ramasse pour rapport à ses concurrents et qui se vend (kindle entre autres).

Je vous laisse imaginer si c’était la crise…


Le 15/11/2012 à 14h 16







panpan08 a écrit :



Après 340 suppression de postes en 2008 à côté de Nice, sans compter les sous-traitants, c’est l’ensemble du site français qui est en jeu, soit 600 personnes, toujours sans compter les sous-traitants.

Tout ça avec un produit qui n’est pas à la ramasse pour rapport à ses concurrents et qui se vend (kindle entre autres).

Je vous laisse imaginer si c’était la crise…







Ouep ! Vive la rentabilité à tout crin ! <img data-src=" />



<img data-src=" />



Le 15/11/2012 à 14h 57

C’est “marrant” mais il y a quelques mois l’info était sorti que TI arrêtait les proc ARM “grand public”, et leurs responsables de com avait juré leurs grands Dieux que “non non, on change juste de stratégie et on recentre nos activités”.





Ben en fait, si. <img data-src=" />





Faut croire que la concurrence est trop rude pour TI sur ce marché.



Sinon, pour Archos, le problème c’est pas vraiment le matos, c’est le niveau d’incompétence et de nullité crasse de la direction et des responsables stratégiques et commerciaux.



C’est plus que dommage vu ce qu’ils avaient réussi à faire. :(


FelX Abonné
Le 15/11/2012 à 15h 38

Arf… Quid de la pandaboard version Omap 5 ?


Le 15/11/2012 à 16h 34







Fredoo a écrit :



C’est Archos qui va faire la tronche…..





Ils se sont déjà repositionné avec Rockchip. Et vu leur difficulté financière, cela leur fera une raison supplémentaire de nous refourguer des chinoiserie rebrandées<img data-src=" />





mimoza a écrit :



Non absolument pas. Ils était même supérieur au Tegra en puissance brute (pas video), et faisait jeu égale avec Samsung/Qualcom.





ça, c’était surtout vrai à l’époque du Tegra2. Avec le Tegra3 en quad core, c’est plutôt TI qui avait prit du retard et avait du reste mit Archose ds la mouise avec l’épisode Gen 10 Turbo<img data-src=" />



Le 15/11/2012 à 23h 59

Je ne crois pas que leur fiasco soient techniques (ie coeur OMAP foireux).

Recentraliser leur activité : c’est probablement continuer à concevoir leur coeur mais en vendre les licences à des fondeurs pour leur intégration, fabrication et distribution.

Bah c’est toujours le même cycle : on se lance, on prend des gens à tour de bras (entendre par la des petits comptes clients à plus grand …) puis une fois que la sauce à prit on vise la rentabilité : les gros compte uniquement.

Dans le grand public il faut être capable de concevoir des puces à gros rythme et de les écouler à la mêmes vitesse. Il y a 3-4 grands qui se battent pour leur place et toujours un qui se barre en route.

Mais bon voilà il y a des besoins dans des secteurs de niche et on trouvera toujours une offre pour eux.

Show must go on !<img data-src=" />


Le 16/11/2012 à 16h 47







WereWindle a écrit :



si je ne dis pas pas de bêtise, smartphones et tablette se classent sous “mobilité”.

L’embarqué c’est un usage différent, pour des tâches plus spécifiques.

Enfin je le comprends comme ça…





Merci pour cette précision. ;-)







domFreedom a écrit :



Qu’est-ce à dire ? Les puces OMAP de TI étaient-elles vraiment à la ramasse par rapport à celles de ses concurrents Qualcomm, Nvidia, Samsung & co ? <img data-src=" />





J’ai un TI OMAP 3630 dans mon Galaxy S SCL, et ça rameeee !!! Même en faisant les mises à jours software ça n’a pas beaucoup améliorer les choses.



Donc je pense que oui les puces de TI n’était pas terribles.



Le 19/11/2012 à 08h 03







Twiz a écrit :



J’ai un TI OMAP 3630 dans mon Galaxy S SCL, et ça rameeee !!! Même en faisant les mises à jours software ça n’a pas beaucoup améliorer les choses.



Donc je pense que oui les puces de TI n’était pas terribles.







Ca ne me surprend pas qu’un 3630 rame, c’est un SOC bas de gamme… il a pas du couter cher à samsung … la question c’est est ce qu’ils ont une gamme comparable a Qualcom, pour des tarifs comparables



Le 20/11/2012 à 18h 27

TI sont juste bon à faire des calculatrices !