Comment sont fabriqués les SSD ? La réponse de Crucial en vidéo

Comment sont fabriqués les SSD ? La réponse de Crucial en vidéo

Avec plein de Micron et rien d'autre ?

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Sciences et espace

16/01/2013
26

Comment sont fabriqués les SSD ? La réponse de Crucial en vidéo

Crucial a récemment mis en ligne une vidéo afin de nous expliquer, sur fond de discours marketing, comment était fabriqué un SSD. Le fabricant commence par la création des puces de flash NAND à partir des wafers de silicium, pour terminer par les séances de tests avant la mise en boîte.

crucial m4 crucial m4

 

Crucial dévoile les différentes étapes nécessaires afin de mettre sur pied ses SSD m4. Pour rappel, ces derniers intègrent des puces de flash NAND provenant de chez Micron, exploitent un contrôleur Marvell qui est épaulé par un firmware maison :

 

26

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (26)


Le 16/01/2013 à 13h 22

Merci pour la vidéo, c’est toujours intéressant d’avoir une (vague) idée des moyens de fabrication <img data-src=" />


Le 16/01/2013 à 13h 25

Il y a quand même bcp de manipulations qui se font à la main je trouve.


Le 16/01/2013 à 13h 26







lava a écrit :



Il y a quand même bcp de manipulations qui se font à la main je trouve.



J’ai pensé à la même chose.

Ils ont des machines qui font plein de chose mais pour 4 vis et 1 étiquette c’est un type qui s’y colle… <img data-src=" />



Le 16/01/2013 à 13h 48







lava a écrit :



Il y a quand même bcp de manipulations qui se font à la main je trouve.





Je trouve aussi (x



Le 16/01/2013 à 13h 59

Ils ont probablement mis l’accent sur l’humain volontairement pour paraitre moins froid et… ben et plus humain justement.


Le 16/01/2013 à 14h 34

et comment il faisaient avant d’avoir des robots?

(ah on me dit que les SSD n’existaient pas ;) )



les humains, c’est des acteurs juste pour cette videos :p


Le 16/01/2013 à 14h 43







lava a écrit :



Il y a quand même bcp de manipulations qui se font à la main je trouve.



Alors on verrait d’abord un ouvrier qui ferait une très belle chaise.



Ensuite un de vos robots débarquerait et ferait la même chaise 4 fois plus vite.



Slogan en gros plan : USR - On l’a niqué, ce minus.



Dét. Spooner, Chicago, 2035.



Le 16/01/2013 à 14h 57







psn00ps a écrit :



Alors on verrait d’abord un ouvrier qui ferait une très belle chaise.



Ensuite un de vos robots débarquerait et ferait la même chaise 4 fois plus vite.



Slogan en gros plan : USR - On l’a niqué, ce minus.



Dét. Spooner, Chicago, 2035.



Étrange, je me suis fait le plaisir de revoir ce film hier soir et tu le cite aujourd’hui ^^



Le 16/01/2013 à 15h 08







okeN a écrit :



Ils ont probablement mis l’accent sur l’humain volontairement pour paraitre moins froid et… ben et plus humain justement.





C’est surtout que dans une chaîne de montage il y a plusieurs étape et il faut bien amener le produit en cours de fabrication d’une étape à l’autre et le SSD il prend pas le taxi <img data-src=" />

Du coup c’est plus efficace d’avoir le mec qui mets les 4 vis et le produit sous la machine pour l’étiquette, plutôt que le mec qui dépose le SSD devant la ligne de vissage, la machine qui le prend, visse, ressort le SSD de l’autre côté un autre mec qui vient le chercher pour l’emmener faire la même chose pour l’étiquette et encore un mec pour l’emmener faire ses tests <img data-src=" />



ps: Très intéressant cette petite vidéo en tout cas



Le 16/01/2013 à 15h 11







NeOmega a écrit :



Étrange, je me suis fait le plaisir de revoir ce film hier soir et tu le cite aujourd’hui ^^



Mets le en relation avec :

-les théories de Kurzweil (pas Alvin Kurzveil de X-files attention, ils se ressemblent <img data-src=" />)

-l’usage de nano-robots fait dans Gunnm



et tu verras que nous sommes promis à un bel avenir



Le 16/01/2013 à 19h 10

Ce qui m’intéresserait énormément de connaitre dans un futur article, c’est l’impact en énergie grise, eau grise (extraction et collecte des matières premières inclues) au Go pour comparer le coût écologique de la fabrication de disques durs classiques à celle d’un SSD. Article pas facile et probablement relativement long à écrire, mais personne ne semble l’avoir jamais encore fait, ni précisément, ni même grosso-modo.


Le 16/01/2013 à 20h 29







Tekool a écrit :



Ce qui m’intéresserait énormément de connaitre dans un futur article, c’est l’impact en énergie grise, eau grise (extraction et collecte des matières premières inclues) au Go pour comparer le coût écologique de la fabrication de disques durs classiques à celle d’un SSD. Article pas facile et probablement relativement long à écrire, mais personne ne semble l’avoir jamais encore fait, ni précisément, ni même grosso-modo.





Pas étonnant que cela n’aie pas été fait. Les termes employés (“énergie/eau grise, coût écologique”) n’ont pas de définition standardisée parce qu’ils ne peuvent pas en avoir (termes fourre-tout).

On les retrouve souvent et surtout dans la mouvance écolo-environnementaliste où leurs significations varient d’un groupe à l’autre (rien d’étonnant).



Fondamentalement, ils n’ont aucun intérêt : mise à part certaines activités pour lesquelles un règlement amiable sera toujours préférable (car financièrement optimisé pour les N parties en cause), les coûts induits directement et indirectement par la production de n’importe quel objet manufacturé sont déjà inclus dans le prix de vente.



Évidemment le discours marketing de l’éco-alarmosphère est opposé : que n’inventerait-on pas pour soutirer de l’argent de ceux qui travaillent et produisent pour soutenir le mouvement déclinant de ces parasites verts pastèque.



Le 17/01/2013 à 12h 53

J’ai une question : pourquoi les wafers sont ronds, alors que les puces sont rectangulaires? Pourquoi ne pas faire dans ce cas des wafers carrés ou rectangulaire? Ca ne permettrait pas de faire plus de puce dans un seul wafer?



J’y connais rien hein, donc c’est sans doute très con comme question (d’autant que je me doute qu’il y a une raison).


Le 17/01/2013 à 13h 06







ze_fly a écrit :



J’ai une question : pourquoi les wafers sont ronds, alors que les puces sont rectangulaires? Pourquoi ne pas faire dans ce cas des wafers carrés ou rectangulaire? Ca ne permettrait pas de faire plus de puce dans un seul wafer?







Les waffers sont des tranches de barres de silicium qui sont fabriquées sous forme de cylindre (c’est une contrainte de fabrication qui semble incontournable pour le moment). Donc les tranches ne peuvent être que rondes.





J’y connais rien hein, donc c’est sans doute très con comme question (d’autant que je me doute qu’il y a une raison).





Il n’y a pas de question idiote, il n’y a que des réponses idiotes ! ;)



Par contre, dans leur vidéo, ils ne montrent pas les mecs qui codent leurs firmwares avec les pieds.


Le 17/01/2013 à 13h 30







ze_fly a écrit :



J’ai une question : pourquoi les wafers sont ronds, alors que les puces sont rectangulaires? Pourquoi ne pas faire dans ce cas des wafers carrés ou rectangulaire? Ca ne permettrait pas de faire plus de puce dans un seul wafer?



J’y connais rien hein, donc c’est sans doute très con comme question (d’autant que je me doute qu’il y a une raison).







Mais pourquoi le wafer est-il rond ? Intel répond : il y a deux raisons. La première, c’est une forme naturelle qui se crée quand on découpe les lingots de silicium, base de fabrication des processeurs. La deuxième est que la manipulation des wafers ronds est bien plus simple que des wafers carrés. Bien que ces derniers permettraient normalement d’éviter la perte de puces produites, les bords sont trop fragiles aux manipulations sous cette forme et les unités de la périphérie seraient souvent hors d’usage. Les wafers sont donc ronds pour ces deux raisons.

Source : PCWorld.fr



Le 17/01/2013 à 13h 42







psn00ps a écrit :



Mets le en relation avec :

-les théories de Kurzweil (pas Alvin Kurzveil de X-files attention, ils se ressemblent <img data-src=" />)

-l’usage de nano-robots fait dans Gunnm



et tu verras que nous sommes promis à un bel avenir







Bel avenir ? tant qu’un bébé pourra fracasser un robot défectueux à la main, ça ira.



Le 17/01/2013 à 13h 55







AirTé a écrit :



Source : PCWorld.fr









Mavelic a écrit :



Les waffers sont des tranches de barres de silicium qui sont fabriquées sous forme de cylindre (c’est une contrainte de fabrication qui semble incontournable pour le moment). Donc les tranches ne peuvent être que rondes.



Il n’y a pas de question idiote, il n’y a que des réponses idiotes ! ;)







Merci beaucoup à vous deux!! <img data-src=" /><img data-src=" />



Le 17/01/2013 à 14h 43

<img data-src=" />

De rien.


aurel_gogo Abonné
Le 18/01/2013 à 08h 39

j’ai pas posé la question mais je dis merci pour les réponses… <img data-src=" />


Le 18/01/2013 à 11h 59







tmtisfree a écrit :



Fondamentalement, ils n’ont aucun intérêt.







On est en démocratie. Ça en a pour moi, donc ça en a pour au moins quelqu’un, donc ça un intérêt. Je ne vois pas pourquoi on tairait ce genre d’informations sous prétexte que cela pourrait nuire à la productivité ou à l’emploi comme tu sembles vouloir le préciser. Censurer, cacher, déguiser les informations au peuple sont l’apanage de régimes avec lesquels je refuse de collaborer ! Et le productivisme si tu savais ce que j’en pense, je l’exècre presque autant que les écolos vert pastèque que tu sembles porter haut dans ton cœur. Ce sont les mêmes déguisés différemment. Merci d’éviter de me coller une étiquette sous prétexte que je réclame des données que les constructeurs nous DOIVENT en tant que consommateurs.



Le 18/01/2013 à 13h 51







Tekool a écrit :



On est en démocratie.





On appelle comme cela la kleptocratie de la majorité de nos jours. Si cela te convient …



Les producteurs ne te DOIVENT RIEN en tant que consommateur, mises à part les garanties du produit/service qu’ils te proposent et que tu acceptes (et celles qu’on leur impose par la loi). Toutes les autres informations (matérielles ou immatérielles, existantes ou non) concernant leurs process/produit/service ne te regardent pas (parce qu’elles leur appartiennent à eux et pas à toi).



Ils n’ont d’ailleurs aucune obligation (légale et/ou morale) de te donner ces renseignements concernant les concepts flous, non définis et non standardisés que tu sembles exiger (rien ne t’empêche de leur écrire directement pour connaître leur position en la matière si ces non-problématiques t’intéressent à ce point).



Enfin, si les producteurs étaient les mêmes entités déguisées en bouffons verts anti-Science, anti-progrès, anti-technologie, anti-industries, bref anti-humain, pourquoi ces éco-terroristes passent-ils le plus clair de leur temps à stigmatiser les premiers avec une ribambelle de pseudo-problèmes maquillés “écologiques” (une science dévoyée comme tête de pont collectiviste) plus alarmistes les uns que les autres (on a atteint le paroxysme de la stupidité avec le “il faut sauver la planète”) ?



Tu mélanges les torchons (recyclés) et les serviettes en plus de t’attribuer tout seul des étiquettes (relire mon post).



Le 18/01/2013 à 14h 15







tmtisfree a écrit :



les producteurs étaient les mêmes entités déguisées en bouffons verts anti-Science, anti-progrès, anti-technologie, anti-industries, bref anti-humain, pourquoi ces éco-terroristes passent-ils le plus clair de leur temps à stigmatiser les premiers avec une ribambelle de pseudo-problèmes







Je ne sais pas dans quel monde tu vis pour être aveuglé à ce point par les discours réchauffés (que je connais par cœur) de mauvais politiciens. En tout cas dans mon monde à moi on voit que les chinois crèvent en masse ou vivent dans le mal être permanent à cause de la pollution crée par notre propre surconsommation de produits manufacturés en provenance de leur pays. Si pour toi énergie, matière première et eau nécessaire à la fabrication de produits manufacturés sont des termes flous, va donc répéter en boucle tes discours aux habitants de ces villages ultra-pollués qui se soulèvent contre le régime tyrannique chinois (comme nombre de pays du continent asiatique) un qui porte au mot près le même discours que le tien !



Si les choses sont floues pour toi, elles ne le sont pas forcément pour tout le monde. Tu as visiblement un problème de compréhension de concepts scientifiques de base nécessaire à évaluer le taux de pollution généré par l’extraction minière, la transformation, la fabrication, le transport ainsi que l’usage de produits manufacturés. Laisse donc aux autre le loisir de les comprendre et de s’en servir sans imposer une loi qui n’est que la tienne et celle de constructeurs peu regardants sur les intérêts futurs de l’humanité. Les chiffres donnés séparés de leur interprétation permettrait déjà de faire un choix dans l’achat d’un matériel qui est devenu, malheureusement, pour la plupart d’entre-nous indispensable.



Je tiens absolument à savoir combien de personnes je mets dans la misère un peu plus en achetant soit un HDD à plateaux standard ou un SSD. Et laisse moi donc en faire la demande à PC INpact sans imposer ta dictature. Merci.



Le 18/01/2013 à 19h 32







Tekool a écrit :



Si pour toi énergie, matière première et eau nécessaire





Ce n’est pas les termes exacts employés initialement : essayer de biaiser comme un débutant rend l’argumentation sans objet et la position de l’auteur bancale.

De plus, une once d’analyse permet de se rendre compte que :

1/ l’énergie dense et fiable (càd pas les substituts moyenâgeux et non rentables tels que l’éolien et le solaire qu’on essaie de nous vendre hors de prix en massacrant les campagnes, les oiseaux, etc) se trouve partout autour de soi ;

2/ l’eau : pareil ;

3/ les matières premières : pareil. Il n’existe aucun exemple de matière première qui a totalement disparu (ce n’est pas Physique) ou qui n’a pas pu être remplacé par meilleur et moins cher. Voir aussi plus bas dans quel cadre appréhender correctement une ressource ;

4/ l’Univers est vaste sans les œillères.







Tekool a écrit :



Si les choses sont floues pour toi, elles ne le sont pas forcément pour tout le monde. Tu as visiblement un problème de compréhension de concepts scientifiques de base nécessaire à évaluer le taux de pollution généré par l’extraction minière, la transformation, la fabrication, le transport ainsi que l’usage de produits manufacturés. Laisse donc aux autre le loisir de les comprendre et de s’en servir sans imposer une loi qui n’est que la tienne et celle de constructeurs peu regardants sur les intérêts futurs de l’humanité. Les chiffres donnés séparés de leur interprétation permettrait déjà de faire un choix dans l’achat d’un matériel qui est devenu, malheureusement, pour la plupart d’entre-nous indispensable.





Arguments fallacieux et non-sens typiques des malthusiens en mal de prédictions apocalyptiques réalisées (càd aucune) :

1/ taux de pollution : quesaquo et quelle unité ?

2/ tu peux évaluer tout ce qui t’amuse, même pseudo-scientifique. Cela ne modifie en rien le fait que bis repetita, mise à part certaines activités où les problèmes sont solutionnés optimalement de manière transactionnelle, le prix de vente d’un produit/service inclus nécessairement tous les coûts possibles. C’est une réalité économique, quand bien même la mouvance verdâtre parasite voudrait en faire ses choux gras .

3/ une ressource n’existe que dans un contexte économique et est variable spatialement, dans le temps et suivant les agents qui la produisent et les besoins des agents consommateurs : elle est dynamique (un qualificatif incompréhensible pour les Cassandre alarmistes). Plus simplement : les ressources n’existent pas, on les crée. Noter aussi que cela ne nie aucunement l’existence de matières physiques (dites premières).

4/ le concept de justice inter-générationnelle est typique de la propagande écolo-guignolesque en mal d’égalitarisme (trans-temporel dans ce cas) : il nécessite de connaitre précisément les besoins des générations futures, ce qui n’est donné à personne et encore moins aux malthusiens écocentriques aux prédictions historiquement toutes plus foireuses les unes que les autres.

5/ parle pour toi. Personne n’a demandé ces chiffres qui n’existent pas parce que les concepts qu’ils recouvriraient ne sont pas définis et ne peuvent pas l’être (ce qui explique l’absence d’étude). Mais bien sûr, je respecte totalement ton droit individuel à demander l’inexistant et l’irréalisable.







Tekool a écrit :



Je tiens absolument à savoir combien de personnes je mets dans la misère un peu plus en achetant soit un HDD à plateaux standard ou un SSD. Et laisse moi donc en faire la demande à PC INpact sans imposer ta dictature. Merci.





Plus clairement, tu veux dire que tu choisis tes produits selon des critères non-économiques : tu reconnais donc implicitement que tu pratiques le gaspillage (de valeur, mais aussi fatalement des ressources de toute la chaine de production) pour des motifs personnels inexpliqués et inexplicables (dogmatiques peut-être ?) et non selon des besoins rationnels (ie économiquement justifiables). Bravo !



N’oublie de demander à PCI combien de chinois tu vas mettre à la rue en choisissant tel ou tel produit suivant tes considérations pseudo-économiques.



La seule ‘dictature’ que je supporte est celle de la raison, de la logique et du respect des droits fondamentaux (liberté et propriété). Le reste je le laisse aux illuminés démagogiques de toutes les couleurs (il y en a un quarteron ici, que je me fais une joie de ‘tirer à vue’).



Le 18/01/2013 à 20h 51







tmtisfree a écrit :



Arguments fallacieux et non-sens typiques des malthusiens en mal de prédictions apocalyptiques réalisées (càd aucune)







Sérieusement, je ne sais pas dans quelle école tu t’es fait bourré le crâne, mais arrêtes tout et fait toi rembourser. Même les plus mauvais keynésianistes m’ont sorti des discours plus éloquents que le tien.



Le 19/01/2013 à 08h 24







Tekool a écrit :



Sérieusement, je ne sais pas dans quelle école tu t’es fait bourré le crâne, mais arrêtes tout et fait toi rembourser. Même les plus mauvais keynésianistes m’ont sorti des discours plus éloquents que le tien.





Je ne vois pas bien ce que Keynes vient faire ici. C’est l’un des économistes dont les pensées ont été les plus détournées et romancées pour des raisons électoralistes et idéologiques. Il suffit d’admirer le résultat des endettements souverains actuels (qu’il n’a jamais prescrits) sur le dos des générations futures (autant pour les discours de justice inter-générationnelle !), mais ses écrits (que j’ai lu) ne sont certainement ni mes lectures de chevet ni ont un quelconque rapport avec l’économie réelle (micro-économie).



Pour résumer : tout raisonnement économique dont le point central n’est pas l’intérêt propre d’un agent économique (producteur, consommateur, etc) est voué à l’échec. Il est impossible de connaitre même grossièrement ces intérêts parce qu’ils concernent une multitude d’individus avec des préférences et besoins imparfaits, changeant rapidement et différents en temps et en lieu.



(C’est pour cela que toutes les tentatives de planification centralisée de l’économie conduisent et conduiront fatalement à la ruine (problème d’inconnaissance) : seule une approche essai/erreur au niveau le plus bas économiquement parlant (càd le marché) permet de limiter au minimum le gaspillage des ressources du fait que ces ressources sont celles des agents eux-mêmes, a contrario de la tragédie des biens communs).



Donc ton approche “je choisis ceci ou cela parce que je pense au petit chinois” est peut-être de bonne volonté, mais elle est non seulement puérile (corruption de la noble cause), mais aussi nécessairement anti-économique. En somme elle conduit au contraire de ce que tu veux vraiment.



Note que tout ceci est, en plus d’être parfaitement exemplifié de manière empirique et historique, est démontrable analytiquement (cf Hayek).