B&You : jusqu'à 50 € de baisse sur les smartphones, est-ce intéressant ?

B&You : jusqu’à 50 € de baisse sur les smartphones, est-ce intéressant ?

Pas toujours non

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Société numérique

23/05/2013
16

B&You : jusqu'à 50 € de baisse sur les smartphones, est-ce intéressant ?

Jusqu'au 4 juin, B&You propose une baisse de tarif pouvant atteindre 50 € sur plusieurs smartphones, dont les Galaxy Note II 4G, Galaxy SIII 4G, Lumia 820 et HTC 8S. Sur le papier l'offre peut sembler alléchante avec jusqu'à 20 % de remise et nous avons donc décidé de voir ce qu'il en est dans la pratique. Une promotion intéressante... ou pas tant que cela finalement ?

B&You reduction 50 € smartphone

 

Via son blog, B&You annonce jusqu'à 50 € de baisse sur sept smartphones, dont trois prennent en charge la 4G... qui n'est pas disponible chez l'opérateur pour rappel. Néanmoins, ce dernier propose un accès à la 3G+ jusqu'à 42 Mb/s (H+), alors que Sosh ne la propose que sur son forfait à 24,90 €. Avec le forfait à 19,90 €, la 3G+ est limitée à 14 Mb/s, à l'instar des clients Free Mobile.

 

Afin de comparer l'offre de B&You à celle de ces concurrents, nous avons donc relevé le prix des terminaux chez Sosh, Free Mobile ainsi que chez les revendeurs via notre comparateur Prix du Net

 

HTC 8S :

Samsung Galaxy Note II 4G : 

Samsung Galaxy SIII 4G :

Samsung Galaxy SIII Mini : 

Samsung Galaxy Ace :

Nokia Lumia 820

LG Optimus L5 : 

Comme vous pouvez le constater, B&You est systématiquement plus cher que les boutiques en lignes, avec des écarts parfois importants. En effet, il est question de 60 € environ  sur le Galaxy SIII Mini et le Lumia 820, tandis que l'écart grimpe même jusqu'à 110 € avec le Galaxy SIII 4G de Samsung. L'opérateur parvient par contre à se placer quasiment toujours en seconde position devant Free Mobile et Sosh, sauf sur le SIII Mini ou le trublion est 20 € en dessous du prix de B&You. 

 

B&You a par contre l'avantage de proposer du trois fois sans frais sur tous ces terminaux, ainsi qu'un paiement échelonné sur 12 ou 24 mois avec un TAEG fixe de 9,80 % pour une majorité d'entre eux. Cette dernière fonctionnalité n'est que très rarement proposée par les revendeurs.

 

De son côté, Sosh propose du quatre fois sans frais, ainsi qu'un paiement sur 12 et 24 mois avec frais (TAEG révisable de 6,69 % et 7,69 % respectivement). Situation similaire chez Free Mobile : vous pouvez payer en trois fois sans frais, tandis que sur 12, 24 ou 36 mois il faudra généralement composer avec un crédit affichant un TAEG fixe de 9,99 %.

 

Quoi qu'il en soit, si une des offres vous intéresse, sachez que cette promotion est valable jusqu'au 4 juin inclus. 

16

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (16)


Le 23/05/2013 à 09h 07



B&You a par contre l’avantage de proposer du trois fois sans frais sur tous ces terminaux, ainsi qu’un paiement échelonné sur 12 ou 24 mois avec un TAEG fixe de 9,80 % pour une majorité d’entre eux.

Je n’ai jamais acheté quoi que ce soit avec un micro crédit de ce type (ni en x fois sans frais d’ailleurs) mais je trouve hallucinant le taux pratiqué… ça fait quand même +50€ sur un mobile a 500€ !



Enfin bref, vive le mobile nu, quoiqu’en pense NRJ mobile <img data-src=" />


linkin623 Abonné
Le 23/05/2013 à 09h 41







Spidard a écrit :



Je n’ai jamais acheté quoi que ce soit avec un micro crédit de ce type (ni en x fois sans frais d’ailleurs) mais je trouve hallucinant le taux pratiqué… ça fait quand même +50€ sur un mobile a 500€ !



Enfin bref, vive le mobile nu, quoiqu’en pense NRJ mobile <img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 23/05/2013 à 09h 51







Spidard a écrit :



Je n’ai jamais acheté quoi que ce soit avec un micro crédit de ce type (ni en x fois sans frais d’ailleurs) mais je trouve hallucinant le taux pratiqué… ça fait quand même +50€ sur un mobile a 500€ !



Enfin bref, vive le mobile nu, quoiqu’en pense NRJ mobile <img data-src=" />







Ou alors, t’as rien compris au fonctionnement d’un crédit… <img data-src=" /><img data-src=" />



Le 23/05/2013 à 09h 51

les gens achetent de plus en plus de telephones nus….le probleme c’est que maintenant des modeles d’1 an que l’on trouvait a 50% de leur valeur sur les sites d’annonces quand les gens les achetaient avec des abos traditionnels ne sont proposes plus qu’a 80% de leur valeur initiale….



et c’est bien dommage…


Le 23/05/2013 à 10h 08







mifranc a écrit :



les gens achetent de plus en plus de telephones nus….le probleme c’est que maintenant des modeles d’1 an que l’on trouvait a 50% de leur valeur sur les sites d’annonces quand les gens les achetaient avec des abos traditionnels ne sont proposes plus qu’a 80% de leur valeur initiale….



et c’est bien dommage…





+1. Je crois aussi que les gens craquent dans leur petite tête. J’étais sur leboncoin ya pas 5min. “Galaxy ace à 180€, pas sérieux, s’abstenir, non négociable…”

Il faudrait que les gens comprennent que l’utilité de l’occasion, c’est de ne pas acheter au prix du neuf.



Le 23/05/2013 à 10h 16







GuillaumeF a écrit :



Ou alors, t’as rien compris au fonctionnement d’un crédit… <img data-src=" /><img data-src=" />





Inciter les gens à consommer au dessus de leurs moyens ?… C’est la seule fonction du crédit à la consommation.



Quand t’as pas les moyens de payer comptant un smartphone à 500€, c’est probablement que tu ne devrais pas t’acheter un smartphone à 500€…



Après chacun fait ce qu’il veut, mais c’est comme ça qu’on arrive à des situations assez fréquentes où la personne est obligée de faire des crédits à la conso pour rembourser les échéances de ses précédents crédits à la conso, et avec des taux avoisinnant souvent les 20% pour ce type de crédits ben la déconfiture arrive très vite…



Le 23/05/2013 à 10h 23







Pr. Thibault a écrit :



Inciter les gens à consommer au dessus de leurs moyens ?… C’est la seule fonction du crédit à la consommation.



Quand t’as pas les moyens de payer comptant un smartphone à 500€, c’est probablement que tu ne devrais pas t’acheter un smartphone à 500€…



Après chacun fait ce qu’il veut, mais c’est comme ça qu’on arrive à des situations assez fréquentes où la personne est obligée de faire des crédits à la conso pour rembourser les échéances de ses précédents crédits à la conso, et avec des taux avoisinnant souvent les 20% pour ce type de crédits ben la déconfiture arrive très vite…





Merci <img data-src=" />



Dans mon idée, la seule justification d’un recours à un crédit, c’est pour un achat de type immobilier, et éventuellement pour un véhicule. En poussant les gens a dépenser le fric qu’ils n’ont pas, c’est assurer un bel avenir aux sociétés de recouvrement.



Le 23/05/2013 à 10h 55







Spidard a écrit :



Merci <img data-src=" />



Dans mon idée, la seule justification d’un recours à un crédit, c’est pour un achat de type immobilier, et éventuellement pour un véhicule. En poussant les gens a dépenser le fric qu’ils n’ont pas, c’est assurer un bel avenir aux sociétés de recouvrement.







Quelque part, c’est le même raisonnement pour l’immobilier. Tu prends un crédit sur des dizaines d’années ! 50€ d’intérêts à rembourser sur 1 an pour un achat de 500€, c’est quand même plus facilement “absorbable” que mettons, 40000€ d’intérêts sur un achat de 200000 sur 20 ans (chiffres à la louche) . Sur l’année, tu as à peu près une visibilité, sur 20 ans, c’est beaucoup plus aléatoire.



Sans oublier que, si tu ne peux pas rembourser ton portable, c’est pas si grave…



L’accumulation de crédits conso dûe au manque de jugeotte d’une partie de la population, oui c’est un problème je suis d’accord.




Le 23/05/2013 à 11h 30







fwak a écrit :



Quelque part, c’est le même raisonnement pour l’immobilier. Tu prends un crédit sur des dizaines d’années ! 50€ d’intérêts à rembourser sur 1 an pour un achat de 500€, c’est quand même plus facilement “absorbable” que mettons, 40000€ d’intérêts sur un achat de 200000 sur 20 ans (chiffres à la louche) . Sur l’année, tu as à peu près une visibilité, sur 20 ans, c’est beaucoup plus aléatoire.



Sans oublier que, si tu ne peux pas rembourser ton portable, c’est pas si grave…



L’accumulation de crédits conso dûe au manque de jugeotte d’une partie de la population, oui c’est un problème je suis d’accord.



Oui, je sais bien que le crédit n’est pas gratuit et que l’organisme préteur se paie avec les intérêt, mais bon, un TAEG immobilier, c’est, a l’heure actuelle, 3% si tu négocie bien, 5-6% au mauvait moment. 9.8%, c’est agressif à côté.



Maintenant, en effet, 500€ comparé a 200k€ ou plus, c’est pas comparable. Mais tout de même, ça fait violent un tel chiffre :)



Le 23/05/2013 à 12h 50







AntonyToku a écrit :



+1. Je crois aussi que les gens craquent dans leur petite tête. J’étais sur leboncoin ya pas 5min. “Galaxy ace à 180€, pas sérieux, s’abstenir, non négociable…”

Il faudrait que les gens comprennent que l’utilité de l’occasion, c’est de ne pas acheter au prix du neuf.







Vi j’ai remarqué aussi… Mais est-ce qu’ils ne font pas ça car ils voient des portables “reconditionnés” (le fameux terme utilisé pour cacher les détails qu’on avait quand on achetait de l’occasion) à des tarifs finalement peu éloignés du neuf ?



gavroche69 Abonné
Le 23/05/2013 à 12h 55

Le problème étant que si tout le monde se met à acheter en fonction stricte de ses moyens ce qui peut sembler effectivement logique, la consommation s’écroulera encore davantage et ça sera un cercle vicieux (chômage, etc).

Les “riches” à eux seuls ne peuvent pas suffire à faire fonctionner une économie toute entière car s’ils ont effectivement de plus en plus de fric, ils sont de moins en moins nombreux à se partager le gâteau.



Et comme disait le père Dassault (l’original, pas son “accident génétique” de fils) “Vous savez, même quand on est très riche on ne mange pas 10 fois par jour.” A méditer donc…



Bref, une fois de plus ne pas oublier dans quel système économique on vit et qui est basé exclusivement sur la croissance et donc la consommation qui va avec. Moins de consommation = moins de croissance = moins d’emplois = encore moins de consommation, etc… <img data-src=" />



Sans compter la fameuse économie d’échelle qui fait que plus ça se vend, plus ça se produit et moins ça revient cher à fabriquer…

Un Galaxy S4 à 1500 € ça vous dit ?


Le 23/05/2013 à 18h 29







fwak a écrit :



Quelque part, c’est le même raisonnement pour l’immobilier. Tu prends un crédit sur des dizaines d’années ! 50€ d’intérêts à rembourser sur 1 an pour un achat de 500€, c’est quand même plus facilement “absorbable” que mettons, 40000€ d’intérêts sur un achat de 200000 sur 20 ans (chiffres à la louche) . Sur l’année, tu as à peu près une visibilité, sur 20 ans, c’est beaucoup plus aléatoire.



Sans oublier que, si tu ne peux pas rembourser ton portable, c’est pas si grave..





Sauf que acquérir dans l’immobilier:




  • réduit les dépenses courantes

  • se revend au prix d’achat ou supérieur

  • couvre un besoin primordial



    Tandis qu’un smartphone

  • augmente les dépenses courantes

  • se revend au mieux 50% du prix

  • est totalement superflu quand on a des problèmes d’argent.



Le 23/05/2013 à 20h 35







gavroche69 a écrit :



Le problème étant que si tout le monde se met à acheter en fonction stricte de ses moyens ce qui peut sembler effectivement logique, la consommation s’écroulera encore davantage et ça sera un cercle vicieux (chômage, etc).



Bref, une fois de plus ne pas oublier dans quel système économique on vit et qui est basé exclusivement sur la croissance et donc la consommation qui va avec. Moins de consommation = moins de croissance = moins d’emplois = encore moins de consommation, etc… <img data-src=" />







Cher ami Keynésien, la terre étant par définition un quelque chose de fini, on ne peut pas avoir une croissance infini. Tôt ou tard (ou maintenant), ça posera problème…

Et puis, ce sont les investissements qui créent l’emploi, pas la consommation.



Le 23/05/2013 à 20h 37







Hatsepsout a écrit :



Vi j’ai remarqué aussi… Mais est-ce qu’ils ne font pas ça car ils voient des portables “reconditionnés” (le fameux terme utilisé pour cacher les détails qu’on avait quand on achetait de l’occasion) à des tarifs finalement peu éloignés du neuf ?







Ce qui m’embête encore plus, c’est que les gens acceptent de revendre à des entreprises qui reconditionnent pour des prix dérisoires mais ils ne vendent pas pour des particuliers à bas prix…



gavroche69 Abonné
Le 23/05/2013 à 21h 04







AntonyToku a écrit :



Cher ami Keynésien, la terre étant par définition un quelque chose de fini, on ne peut pas avoir une croissance infini. Tôt ou tard (ou maintenant), ça posera problème…

Et puis, ce sont les investissements qui créent l’emploi, pas la consommation.



Je n’ai pas dit que je cautionnais ce système mais juste que c’est celui qui dirige le monde qu’on le veuille ou non, qu’on le déplore ou pas. Tous les politiciens sont aux ordres de la finance et le mot d’ordre de la finance c’est consommer toujours plus pour vendre toujours plus et donc gagner toujours plus, la finance n’a strictement rien à foutre de la planète… “Après nous le déluge”, c’est la devise des gourous de la finance…



Souviens toi des paroles de zébulon (alias sarko) “L’écologie, l’environnement ça commence à bien faire tout ça…”



Moi je me souviens des paroles de “hollande le magnifique” : “Je vais déclarer la guerre à la finance”… Et je ne sais plus si je dois en rire ou en pleurer… <img data-src=" />



D’autre part et toujours dans le cadre de ce système, tu connais beaucoup d’investisseurs qui vont investir et créer de l’emploi pour produire des trucs qui ne se vendent pas ou plus ? <img data-src=" />



Le 24/05/2013 à 10h 08







Faith a écrit :



Sauf que acquérir dans l’immobilier:




  • réduit les dépenses courantes

  • se revend au prix d’achat ou supérieur

  • couvre un besoin primordial



    Tandis qu’un smartphone

  • augmente les dépenses courantes

  • se revend au mieux 50% du prix

  • est totalement superflu quand on a des problèmes d’argent.







    Tu as en très grande partie raison. Mais le point 2 de la revente de l’immobilier a malheureusement eu beaucoup d’effets pervers, et il est de plus en plus courant de revendre “à perte”.

    Au final, le pouvoir d’achat, le crédit, la conso, sont très impactés par cet immobilier “refuge/bulle”.