Telegram 3.0 permet aux développeurs de créer des bots multifonctions

Domo arigato, Mr. Roboto

Telegram 3.0 permet aux développeurs de créer des bots multifonctions

Telegram 3.0 permet aux développeurs de créer des bots multifonctions

Telegram 3.0 est disponible au téléchargement depuis peu sur iOS et Android. Cette nouvelle version majeure de l’application de messagerie apporte surtout la possibilité de créer des bots et de la faire participer à des conversations pour obtenir des fonctionnalités supplémentaires.

Telegram est une petite application de messagerie instantanée qui grimpe doucement, mais sûrement. Elle se différencie par une certaine légèreté et la présence de versions pour pratiquement toutes les plateformes, y compris pour Windows et OS X. Les clients sont évidemment synchronisés entre eux. On notera la possibilité également de créer des sessions sécurisées dont les données se détruisent après un temps défini par l’utilisateur. Par ailleurs, le code source des applications est ouvert.

Des bots pour parler à des services tiers

La version 3.0 apporte essentiellement la possibilité de créer des bots. Les développeurs vont donc pouvoir utiliser la nouvelle version de l’API pour créer des modules de conversation autonomes qui seront bardés de fonctionnalités liées soit aux discussions entre utilisateurs, soit à d’autres services extérieurs.

Concrètement, rien n’empêche un développeur de créer un bot multifonction capable de répondre à des questions courantes, comme connaître la météo. Il doit simplement avoir accès à des API tierces qui peuvent fournir ce genre d’informations lorsqu’elles sont interrogées, puis lier l’ensemble à son bot Telegram. Ensuite, les utilisateurs peuvent chercher le bot en question s’ils en connaissent le nom et l’ajouter à une conversation en cours.

TelegramTelegram

Pour trouver un bot, il faut lancer une recherche depuis l’écran d’accueil de Telegram, comme si l’on cherchait un utilisateur par son pseudonyme. Plusieurs ont déjà été créés et sont disponibles sur l’annonce officielle. L’intérêt pour le développeur est qu’une fois que le bot est prêt, il peut être intégré aux conversations ou fournir des liens que l’on peut transmettre. L’ouverture du lien ne peut se faire que dans Telegram et appelle le bot en ouvrant une conversation. Selon l’éditeur, la fonction correspond plus ou moins à un retweet et permet de rendre la diffusion d’un bot « virale » puisque l’on peut transférer ensuite les réponses du bot à un autre contact.

Telegram 3.0 devient compatible avec l'Apple Watch

Pour le reste, et outre un classement plus simple des différents autocollants (stickers) dans le panneau réservé, Telegram 3.0 inaugure son premier support de l’Apple Watch. Pour l’instant, la montre agit donc comme un relai de ce qui se trouve sur le téléphone. Cependant, comme on a pu le voir durant la conférence d’ouverture de la WWDC, watchOS 2.0 rendra les applications autonomes. Il se pourrait donc que Telegram y devienne un client synchronisé indépendant.

La nouvelle version de l’application peut se récupérer depuis le site officiel. Les clients pour iOS, Android, Windows et OS X ont été mis à jour, mais la version pour Windows Phone traine un peu la patte. 

Commentaires (14)


Merveilleux. Ils ont inventé le bot IRC.

En moins pratique et avec 20 ans de retard.








Pazns a écrit :



Merveilleux. Ils ont inventé le bot IRC.

En moins pratique et avec 20 ans de retard.





C’est clair. 

 

 j’ai vraiment surtout du mal à comprendre l’utilisé dans ce genre d’application.



Le poll amuse 5 minutes mais après meme sur une grosse discussion à 15 personnes on voit toujours pas à quoi ça peut vraiment servir.


Je déteste ces petits “robots” en ferraille. Je les trouves moches (à la limite du flippant), froid, vieillot et inutiles.

Je comprend vraiment pas l’engouement graphique qu’ils suscitent.



Sans doute que ça parle aux anciennes générations..


en plus, l’art de réinventer la roue, même si en open-source, c’est quand même dommage.

ça peut se justifier sur le manque de sécurisation des autres protocoles, ou la difficulté d’implémenter une telle sécurité, mais bon, ils pouvaient faire évoluer un protocole comme XMPP qui ne demande que ça plutôt que de faire leur truc dans leur coin…


J’aurais eu tendance à dire que l’interface textuelle est plus pratique et légère à mettre en place, à faire évoluer… mais sur un terminal équipé d’un clavier. <img data-src=" />








Pazns a écrit :



Merveilleux. Ils ont inventé le bot IRC.

En moins pratique et avec 20 ans de retard.







Tellement vrai…

Bientôt des Quizz ?







maestro321 a écrit :



Je déteste ces petits “robots” en ferraille. Je les trouves moches (à la limite du flippant), froid, vieillot et inutiles.

Je comprend vraiment pas l’engouement graphique qu’ils suscitent.



Sans doute que ça parle aux anciennes générations..





Je pense que c’est surtout le coté vintage, le coté futuriste du passé qui attire pas mal dans ces robots de fer blanc. Les couleur sont très flashy, les assemblage très simpliste, ça leur donne un aspect “pop”.



Toujours à critiquer. Oui les bots IRC existent depuis belle lurette. Cela reste néanmoins bien venu comme fonctionnalité.


C’est vrai.








Pazns a écrit :



Merveilleux. Ils ont inventé le bot IRC.

En moins pratique et avec 20 ans de retard.





Exactement ce à quoi je pensais en lisant la news !



Auraient-il pu utiliser XMPP comme protocole ?









maftieu a écrit :



Exactement ce à quoi je pensais en lisant la news !




Auraient-il pu utiliser XMPP comme protocole ?







&nbsp;



Oui et non, leur service ce veut être une messagerie sécurisée -&gt; XMPP + OTR      



font cela à merveille. (avec quelques maladresses en multi client)

Mais OTR ne fait que le chiffrement des messages et

non de l’audio/vidéo ou envoie de fichier.

&nbsp;

Je pense que OTR n’est pas

devenu connu, car il manque de fonctionnalité. Et aussi, car peu de clients XMPP

le supportent…

&nbsp;

&nbsp;





Nikodym a écrit :



Toujours à critiquer. Oui les bots IRC existent depuis belle lurette. Cela reste néanmoins bien venu comme fonctionnalité.





&nbsp;



Avoir mes notifications Github sur telegram et répondre au ticket comme si      



c’était un tchat &lt;3. Je me fais mon petit bot pour gère les services de mon

serveur <img data-src=" />

Il faut surtout voir comment ils l’ont intégré&nbsp; dans leur client,

sur mobile c’est vraiment le top l’auto-complétion dynamique !









liryna a écrit :



Avoir mes notifications Github sur telegram et répondre au ticket comme si

c’était un tchat &lt;3. Je me fais mon petit bot pour gère les services de mon

serveur <img data-src=" />

Il faut surtout voir comment ils l’ont intégré  dans leur client,

sur mobile c’est vraiment le top l’auto-complétion dynamique !





Tu fais ça comment ?









Nikodym a écrit :



Tu fais ça comment ?



&nbsp; Tu as le bot githubbothttps://telegram.me/githubbot



“I’m a GitHub bot. I can notify you about events in your public GitHub repositories. You can also reply to my messages to post comments to GitHub right from Telegram.



Available commands:

/connect - Authorize bot via OAuth

/newintegration - Add integration with a GitHub repository

/listintegrations - List all current integrations

/delintegration - Delete integration

/cancel - Cancel the current command”

&nbsp;

&nbsp;Et pour creer un bot:https://core.telegram.org/bots



Génial ! Je te remercie <img data-src=" />


Fermer