La Justice US offre jusqu'à 7M$ pour toute information au sujet de 7 pirates informatiques d'État chinois

Les États-Unis offrent jusqu’à 10 M$ pour toute information sur sept pirates d’État chinois

Un virus émanant (lui aussi) de Wuhan

Avatar de l'auteur
Jean-Marc Manach

Publié dans

DroitSécurité

27/03/2024 7 minutes
8

La Justice US offre jusqu'à 7M$ pour toute information au sujet de 7 pirates informatiques d'État chinois

Le ministère de la Justice états-unien a inculpé sept pirates informatiques chinois d'une trentaine d'années, soupçonnés de travailler pour les services de renseignement de la république populaire de Chine (RPC).

Ils sont accusés d'avoir ciblé des milliers de personnes et d'entreprises américaines et internationales dans le cadre d'une série d'opérations de piratage informatique servant les objectifs d'espionnage économique et de renseignement étranger de la RPC, indique le ministère de la Justice dans un communiqué de presse.

Ils seraient employés par une entreprise – connue sous le nom de Wuhan Xiaoruizhi Science & Technology Co. – créée en 2010 par le ministère de la Sécurité de l'État (Guoanbu, ou MSS, pour Chinese Ministry of State Security) pour servir de façade à ses opérations, selon l'acte d'accusation.

La société servirait de paravent au groupe connu au sein de la communauté de la cybersécurité sous le nom de Advanced Persistent Threat 31 (APT31, aussi connu sous les noms de Zirconium, Violet Typhoon, Judgment Panda et Altaire), faisant lui-même partie d'un programme de cyberespionnage géré par le département de la sécurité de l'État du Hubei du ministère de la Sécurité publique, situé dans la ville de Wuhan.

APT31 aurait mené, « depuis au moins 2010 », des campagnes mondiales de piratage informatique ciblant des dissidents politiques et des partisans supposés situés à l'intérieur et à l'extérieur de la Chine, des fonctionnaires gouvernementaux, des candidats et du personnel politique aux États-Unis et ailleurs, ainsi que des entreprises américaines, mais aussi des militants démocrates, des universitaires et des fonctionnaires étrangers, selon le département d'État.

Ils ciblaient aussi les conjoints de leurs victimes

La suite est réservée à nos abonnés.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnez-vous

Écrit par Jean-Marc Manach

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Ils ciblaient aussi les conjoints de leurs victimes

Des courriels piégés censés émaner de journalistes

Des milliards de dollars perdus chaque année

Des dissidents à Hong Kong et des eurodéputés, aussi

Fermer

Commentaires (8)


Le programme Rewards for Justice (RFJ) du Département d’État américain, administré par le Service de sécurité diplomatique, offre une récompense pouvant atteindre 10 millions de dollars pour toute information permettant d’identifier ou de localiser les pirates en question.



J'ai l'impression qu'on a déjà les noms des hackers, non ?
Alors pourquoi avoir besoin de les identifier ?
Comment ça ? Je n'ai lu que des pseudos.
Modifié le 27/03/2024 à 22h16

Historique des modifications :

Posté le 27/03/2024 à 22h15


Comment ça ? Je n'ai lu que des pseudos.

lejocelyn

Comment ça ? Je n'ai lu que des pseudos.
Désolé, je n'avais pas vu l'illustration...

Vraiment intéressant que le gouvernement US fournissent un lien Tor, d'habitude, on oppose les gouvernements aux utilisateur•es de Tor.
Modifié le 27/03/2024 à 22h20

Historique des modifications :

Posté le 27/03/2024 à 22h17


Désolé, je n'avais pas vu l'illustration...

Les pratiques de la Chine sont clairement de plus en plus en plus contestables.
Tout à fait.
Et côté EUA, je ne pense pas que ce soit plus blanc (petit rappel ici)

Ferrex

Tout à fait.
Et côté EUA, je ne pense pas que ce soit plus blanc (petit rappel ici)
On parle d'altérer les élections ou d'emprisonner des opposants politiques dans ton lien ?

Edit : les USA ne sont pas tous blancs (personne ne l'est), mais faire dans le relativisme n'apporte rien.
Modifié le 28/03/2024 à 13h10

Historique des modifications :

Posté le 28/03/2024 à 13h09


On parle d'altérer les élections ou d'emprisonner des opposants politiques dans ton lien ?

deathscythe0666

On parle d'altérer les élections ou d'emprisonner des opposants politiques dans ton lien ?

Edit : les USA ne sont pas tous blancs (personne ne l'est), mais faire dans le relativisme n'apporte rien.
Oui, il suffit de lire le texte. Je cite: des efforts pour influencer et mettre en œuvre des décisions politiques,

Et d'autres sources, non liées à Vault 7:

Dov H. Levin's 2020 book Meddling in the Ballot Box: The Causes and Effects of Partisan Electoral Interventions, the United States intervened in the largest number of foreign elections between 1946 and 2000 source

Autre article

Je continue ?
Modifié le 28/03/2024 à 22h24

Historique des modifications :

Posté le 28/03/2024 à 21h40


Oui, il suffit de lire le texte.

Je cite: des efforts pour influencer et mettre en œuvre des décisions politiques,

Posté le 28/03/2024 à 21h47


Oui, il suffit de lire le texte. Je cite: des efforts pour influencer et mettre en œuvre des décisions politiques,

Et d'autres sources, non liées à Vault 7:

Dov H. Levin's 2020 book Meddling in the Ballot Box: The Causes and Effects of Partisan Electoral Interventions, the United States intervened in the largest number of foreign elections between 1946 and 2000 source

Autre article

Je continue ?

Ferrex

Oui, il suffit de lire le texte. Je cite: des efforts pour influencer et mettre en œuvre des décisions politiques,

Et d'autres sources, non liées à Vault 7:

Dov H. Levin's 2020 book Meddling in the Ballot Box: The Causes and Effects of Partisan Electoral Interventions, the United States intervened in the largest number of foreign elections between 1946 and 2000 source

Autre article

Je continue ?
Justement, je trouve la phrase très peu claire, d'autant qu'elle est dans un paquet de choses que les agents doivent évaluer donc je ne vois pas s'il s'agit de jauger les efforts des candidats pour convaincre de leurs décisions ou d'efforts de la CIA pour peser dans les décisions. Il me semble que les USA ne sont pas aussi subtils dans leur approche pour convaincre des gouvernements étrangers, il suffit d'un peu de chantage économique et/ou de propositions économiques ou de défense pour avoir ce qu'ils veulent.

Leur poids est tel que, même une grosse connerie dite par un candidat à la présidence des USA (donc même pas le président en titre) peut influencer les dirigeants des autres pays.