Twitter généralise la certification des comptes : comment demander la vôtre

Twitter généralise la certification des comptes : comment demander la vôtre

Préparez votre lettre de motivation

Avatar de l'auteur
David Legrand

Publié dans

Internet

20/07/2016
19

Twitter généralise la certification des comptes : comment demander la vôtre

Twitter ouvre plus largement sa fonctionnalité permettant de demander un compte certifié. Ainsi, chacun peut faire une demande en ligne. Néanmoins, il faudra se montrer concilliant et convaincant pour disposer du fameux badge bleu.

Depuis quelques années maintenant, Twitter propose comme d'autres réseaux sociaux d'afficher un badge spécifique pour les comptes « certifiés ». Cela signifie que l'identité du propriétaire du compte a été vérifiée, ce qui est utile pour les personnes publiques et autres VIP qui doivent parfois faire face à de nombreux comptes « fake » et autres parodies. Il en est de même pour les comptes d'entreprises qui ne sont toujours pas différenciés de ceux de n'importe quel utilisateur.

Pour autant, l'accès à cette fonctionnalité était relativement restreint et dépendait du bon vouloir des équipes locales. Savoir où placer la limite peut vite devenir un problème complexe à résoudre. Ainsi, Twitter a tout simplement décidé d'ouvrir cette fonctionnalité à tous. Chaque membre peut ainsi désormais faire sa demande de certification.

De nombreuses informations nécessaires, le cas des marques peut s'avérer complexe

Attention, il y aura néanmoins quelques critères à respecter et il faudra monter patte blanche pour afficher le fameux sésame. Ainsi, si vous tweetez sous pseudo ou de manière « discrète », passez votre chemin. Pour effectuer une demande, il faut ainsi que votre compte diffuse ses tweets de manière publique et valide les points suivants :

  • Dispose d'un site web
  • Dispose d'une biographie
  • Dispose d'une photo/d'un logo
  • Dispose d'une adresse email vérifiée
  • Dispose d'un numéro de téléphone vérifié
  • Dispose d'une date de naissance (uniquement pour les personnes physiques)

Le nom, la photo ou les éventuelles informations relatives à l'entreprise doivent être réels. Un artiste peut néanmoins opter pour un nom de scène. Bien entendu, une copie d'une pièce d'identité sera demandée afin de vérifier ces informations. Un email appartenant à la société doit être utilisé pour un compte de marque afin d'être considéré comme conforme (oubliez donc les alias Gmail).

Un point qui va complexifier les choses puisque Twitter impose toujours une gestion archaïque de ce genre de compte. Il faut en effet disposer d'un email pour chaque « page », et partager l'accès d'un numéro de téléphone n'est pas toujours aisé. De plus, aucune gestion complète n'est permise de manière partagée (Tweetdeck ne permettant d'accéder qu'aux fonctions de base).

Twitter veut être convaincu de l'utilité de votre certification

Dans tous les cas, si l'ouverture de la procédure de demande est large, Twitter semble encore réserver cette possibilité à ceux dont ils jugent qu'elle leur est nécessaire. Dans ses conditions, la société indique qu'il faudra motiver assez fortement sa demande : « Nous allons vous demander pourquoi nous devons certifier ce compte. Si le compte représente une personne, nous souhaiterons connaître l'impact de cette dernière dans son domaine. Si le compte représente une organisation ou une entreprise, décrivez-nous sa mission. Pour étayer votre demande, fournissez-nous des URL redirigeant vers des sites Web attestant de l'intérêt médiatique du titulaire du compte et de sa pertinence dans son domaine ». 

Il faudra donc voir dans quels cas cela est validé ou rejeté. L'équipe se donne 30 jours pour accepter ou rejeter votre demande. Passé ce délai, vous pourrez en envoyer une autre si vous n'êtes pas satisfait du résultat. Vous trouverez tous les détails nécessaires au sein de cette page.

19

Écrit par David Legrand

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

De nombreuses informations nécessaires, le cas des marques peut s'avérer complexe

Twitter veut être convaincu de l'utilité de votre certification

Commentaires (19)


Jarodd Abonné
Le 20/07/2016 à 06h 43

C’est Jésus qui va être content !

Et Dieu qui la demande depuis un moment !


Le 20/07/2016 à 07h 02

C’est pas si complexe que ça finalement. Bien que sur les pages Facebook, la certification se fait simplement (par exemple) en fournissant une copie du formulaire KBIS.



Répondre aux critères me parait plutôt logique et leur facilitera le tri.


Le 20/07/2016 à 07h 30

J’ai peur qu’ils croulent sous les demandes…

Ceci dit, il reste quand même la “lettre de motivation” qui devrait en supprimer quelques uns!



Je vais tester avec le compte de ma boite, de notoriété publique, et qui parfois est “concurencé” par des comptes approchant ou encore de particuliers (des gens se trompent en nous mentionnant).



Ce qui m’ennuie peut-être finalement, c’est qu’il y ait de plus en plus de pseudo starlette (web ou tv réalité) qui aient cette certif… au bout d’un moment, ça ne voudra plus rien dire, sauf qu’il s’agit d’une vraie personne


Le 20/07/2016 à 07h 45

<img data-src=" /><img data-src=" />


Le 20/07/2016 à 07h 49

Tout le monde a une biographie, non ? <img data-src=" />



Bon, le terme de “généralisation” est un peu exagéré : avoir un site web et un certain INpact dans un domaine précis, ça met hors-jeu 99 % des utilisateurs de Twitter. <img data-src=" />


Mem's Abonné
Le 20/07/2016 à 07h 51

Je vois bien la possibilité de faire valider même un faux compte. Suffit d’une fausse copie de CNI.

Comme Twitter ne peut pas vérifier l’authenticité des CNI, n’importe qui se faire passer pour quelqu’un d’autre.



“Quand on veut on peut.”


Le 20/07/2016 à 07h 59







mjklex a écrit :



… au bout d’un moment, ça ne voudra plus rien dire, sauf qu’il s’agit d’une vraie personne







C est la l essentiel, savoir que tu suis ou échanges avec un compte officiel et pas un imposteur… Peut importe que la personne soit connu ou speudo connu…



J ai plein d exemple, j ai un blog depuis 10 ans, mon compte tweeter porte le nom de mon url, il y a quelques mois est sorti une revue papier en kiosque qui porte un nom quasi identique à mon blog et autant dire que leur compte officiel tweeter y a plus que moyen de confondre avec le mien.



Qui aura le droit à son badge officiel, eux parceque c est une entreprise ou moi parceque ça ait 10 ans que j utilise ce nom mais je n ai pas deposé de marque.



Via mon blog, dans les commentaires j avais des gens qui commençaient en faisant des usurpations d identité pour dire des trucs pas sympa et chier sur le travail de certains dev travaillant sur rapsberry pi

C est grâce ai compté twitter de la personne que j ai pu identifier l imposteur.



Donc même pour une personne inconnu du grand publique un compte certifié à un vrai intérêt



Le 20/07/2016 à 08h 11

Plutôt que de généraliser on a l’impression qu’ils clarifie la certification puisque vu les conditions il n’est pas certains qu’il y ait une hausse incroyable des petits signes bleus.


Le 20/07/2016 à 08h 22

Les ex-machina (y a t’il encore des humains sur Twitter ?) devront trouver une belle robe pour impressionner sur la photo <img data-src=" />


Le 20/07/2016 à 08h 23







seboquoi a écrit :



Plutôt que de généraliser on a l’impression qu’ils clarifie la certification puisque vu les conditions il n’est pas certains qu’il y ait une hausse incroyable des petits signes bleus.





Ba pour m’être posé la question pour les comptes pro que je gère : si tout change car avant c’était Twitter qui te contactait pour la procédure et non l’inverse ;)



Le 20/07/2016 à 08h 33

À quand la certification sur NXi ? Et les +/- des commentaires ? Les badges ? Les meme ? En plus il n’y a même pas de like, on ne peut pas sauver le monde sans çà !

Z’etes pas à la mode les gars !



<img data-src=" />


Le 20/07/2016 à 08h 50

Sauf que la c’est pas la même chose si tu te fais passer pour quelqu’un. Niveau délit ça va plus loin.


Le 20/07/2016 à 09h 04







JustMe a écrit :



C est la l essentiel, savoir que tu suis ou échanges avec un compte officiel et pas un imposteur… Peut importe que la personne soit connu ou speudo connu…





Je bosse dans les médias, j’ai besoin de savoir qu’une information est fiable. Aujourd’hui, ce badge me permet tout de même d’avoir un certain degré de confiance.

Ça n’empêchera pas certains de balancer des co…eries même s’ils sont identifiés.



Mais j’avoue que je devrais peut-être changer de méthode. A voir dans le futur (ça se trouve, il n’y aura guère + de certifs)



vivienfr Abonné
Le 20/07/2016 à 09h 06

Je tente de certifier mon compte, mais impossible de cliquer sur “Next” après avoir rempli la page avec les 5 URL et la motivation de moins de 500 car.


Le 20/07/2016 à 09h 38







vivienfr a écrit :



Je tente de certifier mon compte, mais impossible de cliquer sur “Next” après avoir rempli la page avec les 5 URL et la motivation de moins de 500 car.





Même problème quand j’ai essayé de le faire hier&nbsp;:/&nbsp;



Le 20/07/2016 à 10h 17

Les +/- peuvent vite faire dégénérer les commentaires. Par contre, la possibilité d’avoir des votes positifs/“j’aime” est sans doute moins risquée.



<img data-src=" /> l’idée des badges.


Le 20/07/2016 à 10h 52

Çà dépend comment tu gères les +/-. Si le but est de faire de la modération par le nombre alors oui c’est naze. Mais c’est vrai qu’ici on pourrait trouver une solution plus en rapport avec le contexte et avoir :

+1 / troll

<img data-src=" />


Le 21/07/2016 à 21h 35

faut obligatoirement un site web on p eut metre nxi lol ?