Facebook améliore Messenger pour les publicitaires

Facebook améliore Messenger pour les publicitaires

Le soin du détail

Avatar de l'auteur
Guénaël Pépin

Publié dans

Société numérique

13/09/2016
42

Facebook améliore Messenger pour les publicitaires

Facebook déploie en ce moment sur Messenger de nouvelles fonctions censées accommoder les entreprises. Publicités menant vers une discussion, intégration de paiements dans les messages, meilleur affichage des sites... Le cocon du service de messagerie pour les annonceurs se construit.

Facebook mise énormément sur Messenger, qui évolue rapidement pour attirer les annonceurs. Elle révise sa page d'accueil, tente de devenir l'application SMS par défaut sur Android et affiche directement les Instant articles. Le réseau social vient d'annoncer l'arrivée de nouvelles fonctions destinées à faciliter l'intégration des publicités et bots dans la messagerie instantanée.

De nouvelles publicités et des bots mieux présentés

La première étape : de nouvelles publicités dans le flux d'actualité de Facebook, qui ouvrent une discussion avec le bot de la marque sur Messenger. « Tous les clics sur ces publicités du flux d'actualité vont directement ouvrir une discussion Messenger avec une copie de la publicité ou un message à la structure configurable » explique le groupe. Pour l'activer, il suffira de sélectionner « Messenger » comme destination pour la publicité. Cette nouvelle fonction sera déployée dans le mois à venir.

La première conversation avec un bot sera bientôt modifiée. Son lancement ouvrira une page de présentation du bot, avec sa catégorie, ses capacités et le temps de réponse moyen. Les entreprises pourront l'activer dans la semaine, en personnalisant une partie du texte de présentation. Messenger va également améliorer la manière dont sont affichés les sites. Les développeurs pourront ainsi décider de la hauteur du site, notamment pour l'afficher sur le même écran que la discussion en cours.

Facebook Messenger

Améliorer les options de paiement

Pour faciliter les paiements, les informations financières hébergées par Facebook pourront être utilisées sur les sites marchands quand ils sont affichés dans Messenger. L'option est, pour le moment, disponible en bêta fermée aux États-Unis.

Egalement en bêta aux États-Unis, le paiement directement depuis l'interface de Messenger, via un message. « Les messages avec paiement utilisent des contrôles de premier ordre et les informations financières sont protégées avec un chiffrement de niveau bancaire » veut rassurer Facebook. Seuls quelques développeurs en disposeront dans l'immédiat, avant un déploiement plus large d'ici la fin de l'année.

Autre petite nouveauté : les messages envoyés par des bots peuvent être partagés avec des contacts directement depuis la fonction dédiée de Messenger. Des liens vers les bots peuvent aussi être envoyés via une option du fil de discussion. Dans l'absolu, la majorité de ces fonctions doivent être disponibles pour tous dans les prochains mois même si, comme d'habitude, les États-Unis sont le marché privilégié par l'entreprise.

42

Écrit par Guénaël Pépin

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

De nouvelles publicités et des bots mieux présentés

Améliorer les options de paiement

Commentaires (42)


Le 13/09/2016 à 12h 31

je sens que ma liste noire va beaucoup gonfler.


Le 13/09/2016 à 12h 45

tu peux en faire une avec juste une ligne mais c’est un choix


Le 13/09/2016 à 12h 46







trash54 a écrit :



tu peux en faire une avec juste une ligne mais c’est un choix







j’ai certains contacts étrangers qui ne passent que par là … <img data-src=" />



Le 13/09/2016 à 12h 51

Je ne sais pas comment vous faites pour ne jamais aller sur facebook. Moi même qui en suis un farouche opposant j’y vais régulièrement parce que :



1- ma famille et amis sont sur FB et passe leur temps à s’y organiser là-bas et donc m’invite à participer à leur discussion, prendre des nouvelles etc. Mes nièces qui sont ados passent leur temps su rFB et échange avec moi exclusivement FB. J’ai abandonné tout espoir de les faire communiquer avec moi autrement



2- mes clients ont besoins de FB pour développer leur biz, donc je suis obligé d’y aller pour tester les choses mises en place pour eux, et les conseiller



Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu’elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif



Merci de m’éclairer.


Arcy Abonné
Le 13/09/2016 à 12h 54







boogieplayer a écrit :



Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu’elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif



Je passe par d’autres moyens (LinkedIn, Viadeo, Steam, etc …) et pour les réfractaires (“ah nan, je reste sur FB, je me fais pas de compte ailleurs, t’es chiant”), ils vont se faire voir :)



Sinon, c’est mail + SMS.



J’ai jamais utilisé FB et je m’en porte pas plus mal.



wheelman Abonné
Le 13/09/2016 à 12h 57

Perso, je refuse d’installer les appli FB et messager sur mon tel. Je vais sur FB soit depuis mon ordi fixe le soir en rentrant du boulot, soit en utilisant le navigateur du téléphone.

Si tu as besoin absulement d’y acceder, tu as des clients non officiels, et qui sont plus lite que le client officiel.


Le 13/09/2016 à 13h 03







Arcy a écrit :



Je passe par d’autres moyens (LinkedIn, Viadeo, Steam, etc …) et pour les réfractaires (“ah nan, je reste sur FB, je me fais pas de compte ailleurs, t’es chiant”), ils vont se faire voir :)



Sinon, c’est mail + SMS.



J’ai jamais utilisé FB et je m’en porte pas plus mal.





J’ose pas dire à mes nièces qui ont entre 13 et 17 ans d’aller ce faire voir. Je devrais tu penses ? ça serait une bonne méthode ? Tu penses qu’elles auront un usage efficace de LinkedIn ou Viadeo, c’est mieux pour elles que FB ? Je demande hein. Je peux aussi en avoir rien a cirer d’elles parce qu’elle ne comprennent pas les enjeux mondiaux de l’hégémonie de FB et de leur dire d’aller se faire voir :)



C’est une méthode pour se passer de FB.









wheelman a écrit :



Perso, je refuse d’installer les appli FB et messager sur mon tel. Je vais sur FB soit depuis mon ordi fixe le soir en rentrant du boulot, soit en utilisant le navigateur du téléphone.

Si tu as besoin absulement d’y acceder, tu as des clients non officiels, et qui sont plus lite que le client officiel.





Tu vendrais à tes clients qui te payent un dev qui n’est validé que sur des clients non officiels de FB ?&nbsp;C’est une bonne approche du taf tu penses ?



Le 13/09/2016 à 13h 04







wheelman a écrit :



Perso, je refuse d’installer les appli FB et messager sur mon tel. Je vais sur FB soit depuis mon ordi fixe le soir en rentrant du boulot, soit en utilisant le navigateur du téléphone.





pareil ici : pas d’application facebook sur mon téléphone. Cette application est ce qu’il se fait de pire en matière de droits, c’est effrayant… je passe par le navigateur, c’est largement moins pire pour le même résultat à 90%



Le 13/09/2016 à 13h 05

Envoyer et recevoir de l’argent dans une discussion Messanger <img data-src=" /> Juste la classe


Le 13/09/2016 à 13h 12

Group Me!

Essayer c’est l’adopter. Ca continue d’être amélioré, application sur toutes les plateformes et version web.

Et pas de pub &lt;3



Je ne passe plus que par ça, de plus ça gère les événements et galerie photos


Le 13/09/2016 à 13h 12



Le réseau social vient d’annoncer&nbsp;l’arrivée de nouvelles fonctions&nbsp;destinées à faciliter l’intégration des publicités et bots dans la messagerie instantanée.



La pub et le viol de la vie privée seront bientôt des arguments&nbsp; de vente. Dingue.<img data-src=" />


Le 13/09/2016 à 13h 16







boogieplayer a écrit :



Je ne sais pas comment vous faites pour ne jamais aller sur facebook. Moi même qui en suis un farouche opposant j’y vais régulièrement parce que :



1- ma famille et amis sont sur FB et passe leur temps à s’y organiser là-bas et donc m’invite à participer à leur discussion, prendre des nouvelles etc. Mes nièces qui sont ados passent leur temps su rFB et échange avec moi exclusivement FB. J’ai abandonné tout espoir de les faire communiquer avec moi autrement



2- mes clients ont besoins de FB pour développer leur biz, donc je suis obligé d’y aller pour tester les choses mises en place pour eux, et les conseiller



Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu’elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif



Merci de m’éclairer.





Il est bloqué chez moi (DNS) par défaut. Je me fous de mes amis/famille qui y sont, j’ai encore le téléphone si besoin. Tout le monde sait que je n’ai pas FB, et ils font avec. Si ils ne pensent pas à m’inviter pour X évènement parce que je ne suis pas sur FB, qu’ils aillent se faire foutre. Pour mes (rares) clients, je n’en ai pas besoin.

Voila.



C’est une question digne d’une épreuve de nos jours.



Perso, j’en ai un pour les raisons familiales et proches (très proches) et pour contrôler un min. en préparation de mes enfants une fois qu’ils en auront l’âge.



Car, bcp l’utilise et certains ne passent que par lui. JE respecte leur choix mais je le limite pour les contacts proches.

Et tous les ans ,je supprime tous mes “amis” sur fb et je vois ce qui me redemandent comme “ami”.



Sinon, c’est mail , sms et tél, point.

Les qques réseaux pro existants ,j’y ai un profil pour préserver mon nom et permettre aux pros de m’y retrouver .



Faut aussi savoir vivre avec son temps même si c’est de la merde malheureusement.


Le 13/09/2016 à 13h 19







feuille_de_lune a écrit :



j’ai certains contacts étrangers qui ne passent que par là … <img data-src=" />





<img data-src=" />Salauds d’étrangers.

Vivement Marine.<img data-src=" />













<img data-src=" />



Le 13/09/2016 à 13h 28







boogieplayer a écrit :



Je ne sais pas comment vous faites pour ne jamais aller sur facebook. Moi même qui en suis un farouche opposant j’y vais régulièrement parce que :



1- ma famille et amis sont sur FB et passe leur temps à s’y organiser là-bas et donc m’invite à participer à leur discussion, prendre des nouvelles etc. Mes nièces qui sont ados passent leur temps su rFB et échange avec moi exclusivement FB. J’ai abandonné tout espoir de les faire communiquer avec moi autrement



2- mes clients ont besoins de FB pour développer leur biz, donc je suis obligé d’y aller pour tester les choses mises en place pour eux, et les conseiller



Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu’elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif



Merci de m’éclairer.





J’ai beaucoup d’ami(es)s qui sont dessus, seulement quand on creuse un peu.. ça ne sert pas à grand chose

si je veux leur parler c’est sms , skype , tel .&nbsp;

Cela dépend aussi de tes amis/famille .. si elles ne veulent que par FB , alors tu peux pas faire autrement effectivement.&nbsp;

Je n’ai jamais eu besoin de FB pour quoi que ce soit , amis, travail , ..

Mais j’utilises d’autres choses qui sont aussi tendencieuses ( Wechat, QQ,Line .. )

&nbsp;&nbsp;



Le 13/09/2016 à 13h 29







Ricard a écrit :



Il est bloqué chez moi (DNS) par défaut. Je me fous de mes amis/famille qui y sont, j’ai encore le téléphone si besoin. Tout le monde sait que je n’ai pas FB, et ils font avec. Si ils ne pensent pas à m’inviter pour X évènement parce que je ne suis pas sur FB, qu’ils aillent se faire foutre. Pour mes (rares) clients, je n’en ai pas besoin.

Voila.





[las]. J’hésite en le vieux troll désabusé ou le vieux croulant du fond du bar qui ne fait finalement plus rire. Tu me diras.

&nbsp;



Papa Panda a écrit :



C’est une question digne d’une épreuve de nos jours.



Perso, j’en ai un pour les raisons familiales et proches (très proches) et pour contrôler un min. en préparation de mes enfants une fois qu’ils en auront l’âge.



Car, bcp l’utilise et certains ne passent que par lui. JE respecte leur choix mais je le limite pour les contacts proches.

Et tous les ans ,je supprime tous mes “amis” sur fb et je vois ce qui me redemandent comme “ami”.



Sinon, c’est mail , sms et tél, point.

Les qques réseaux pro existants ,j’y ai un profil pour préserver mon nom et permettre aux pros de m’y retrouver .



Faut aussi savoir vivre avec son temps même si c’est de la merde malheureusement.





On se retrouve bien&nbsp;<img data-src=" />



C’est vraiment compliqué de gérer des principes de neutralité du web, de liberté etc et la réalité de la vie. Vraiment pas simple. La solution est quelque part dans l’intelligence et la réflexion.



Le 13/09/2016 à 13h 42

Perso c’est simple : j’y suis sans y être. J’y suis sous un pseudo, et je fais le maximum pour que ma vraie identité ne transparaisse pas dessus. J’ai bien 1-2 groupes FB qui ont un petit nombre de membres me connaissant mais c’est tout.

Pour la famille, c’est SMS+téléphone+mail. Ma mère a tenté de me trouver : échec, et ma soeur (qui connaît mon pseudo mais l’oublie quand je la contacte pas dessus&nbsp;<img data-src=" />&nbsp;) a refusé de lui donner.



A partir du moment où tu essaies d’amener ça doucement à tes proches, ça peut marcher. Pis comme dit dans d’autres posts, s’ils refusent car FB c’est leur vie, ben tant pis, tchao byebye. Je l’ai fait avec les évènements de mon école (ils voulaient tout faire par FB uniquement, j’ai tellement gueulé (avec d’autres dans mon cas) qu’ensuite ça passait par mail&nbsp;<img data-src=" />).

&nbsp;


tazvld Abonné
Le 13/09/2016 à 13h 42







boogieplayer a écrit :



Je ne sais pas comment vous faites pour ne jamais aller sur facebook. Moi même qui en suis un farouche opposant j’y vais régulièrement parce que :



1- ma famille et amis sont sur FB et passe leur temps à s’y organiser là-bas et donc m’invite à participer à leur discussion, prendre des nouvelles etc. Mes nièces qui sont ados passent leur temps su rFB et échange avec moi exclusivement FB. J’ai abandonné tout espoir de les faire communiquer avec moi autrement



2- mes clients ont besoins de FB pour développer leur biz, donc je suis obligé d’y aller pour tester les choses mises en place pour eux, et les conseiller



Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu’elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif



Merci de m’éclairer.





C’est effectivement une bonne question.



Je n’ai tout d’abord aucune obligation pour le boulot, déjà, ça de moins.

Ensuite, je résiste à la pression social.

Je n’ai pas forcément non plus besoin de garder le contact en permanence et avec tout le monde. Cela rend d’autant plus important les quelques contacts que l’on as avec ces personnes.

J’ai un mail, j’ai skype, j’ai gtalk, j’ai un téléphone… S’il veulent vraiment me contacter, ils ont les moyens.

Je n’aime pas des masses les communications électroniques, ni les téléphones.



Arcy Abonné
Le 13/09/2016 à 13h 46







boogieplayer a écrit :



J’ose pas dire à mes nièces qui ont entre 13 et 17 ans d’aller ce faire voir. Je devrais tu penses ? ça serait une bonne méthode ? Tu penses qu’elles auront un usage efficace de LinkedIn ou Viadeo, c’est mieux pour elles que FB ? Je demande hein. Je peux aussi en avoir rien a cirer d’elles parce qu’elle ne comprennent pas les enjeux mondiaux de l’hégémonie de FB et de leur dire d’aller se faire voir :)



C’est une méthode pour se passer de FB.



Je n’ai parlé que de mon cas, je n’ai personne en-dessous de moi (dans la hiérarchie familiale) et personne de cet entourage utilise FB <img data-src=" />



wheelman Abonné
Le 13/09/2016 à 13h 47







boogieplayer a écrit :



J’ose pas dire à mes nièces qui ont entre 13 et 17 ans d’aller ce faire voir. Je devrais tu penses ? ça serait une bonne méthode ? Tu penses qu’elles auront un usage efficace de LinkedIn ou Viadeo, c’est mieux pour elles que FB ? Je demande hein. Je peux aussi en avoir rien a cirer d’elles parce qu’elle ne comprennent pas les enjeux mondiaux de l’hégémonie de FB et de leur dire d’aller se faire voir :)



C’est une méthode pour se passer de FB.







Tu vendrais à tes clients qui te payent un dev qui n’est validé que sur des clients non officiels de FB ?&nbsp;C’est une bonne approche du taf tu penses ?





Si tu es un pro, prend un tel pro avec FB dessus et un perso sans FB.&nbsp;Je trouves assez bizarre de te plaindre de FB si ce dernier te permet d’avoir un taf et donc d’en vivre …..&nbsp;



Leixia Abonné
Le 13/09/2016 à 13h 52







boogieplayer a écrit :



Je ne sais pas comment vous faites pour ne jamais aller sur facebook. Moi même qui en suis un farouche opposant j’y vais régulièrement parce que :




1- ma famille et amis sont sur FB et passe leur temps à s'y organiser là-bas et donc m'invite à participer à leur discussion, prendre des nouvelles etc. Mes nièces qui sont ados passent leur temps su rFB et échange avec moi exclusivement FB. J'ai abandonné tout espoir de les faire communiquer avec moi autrement      






2- mes clients ont besoins de FB pour développer leur biz, donc je suis obligé d'y aller pour tester les choses mises en place pour eux, et les conseiller      






Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu'elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif      






Merci de m'éclairer.








1. Je m'en fous des actus/statuts que mes amis/familles postent sur FB.     



Si on veut me parler c’est du hangout/mail/sms/steam voir whatapps que j’ai été plus ou moins forcé à utiliser par des contacts (pour les groupes)





  1. Pas besoin de FB au boulot.

    D’ailleurs j’ai du monter un squid/squidguard pour le bloquer sur les ordis du boulot &nbsp;(excepté le service communication)



  2. (Oui y’en a pas)&nbsp;

    Je ne pige pas pourquoi les gens vont sur FB, les gens y postent des trucs inintéressants,&nbsp;que machin s’est géolocalisé à subway,&nbsp;le flux d’actu est&nbsp;remplit de pub, &nbsp;et je ne vois toujours pas l’utilité de savoir que machin a commenté l’actu de trucbidule.

    &nbsp;

    On reçoit des notifications à la c*n de jeux, d’événements dont on en a rien à foutre, de machin a posté tel statut ou mit à jour sa photo de profil… on se retrouve vite pollué par des trucs inintéressants!

    &nbsp;

    Perso je trouve FB totalement hasbeen, ça me dépasse cet usage….



    Pour l’actu, je passe par les flux rss perso, c’est nettement mieux je trouve.



Le 13/09/2016 à 13h 57







wheelman a écrit :



Si tu es un pro, prend un tel pro avec FB dessus et un perso sans FB. Je trouves assez bizarre de te plaindre de FB si ce dernier te permet d’avoir un taf et donc d’en vivre …..





Sa question initiale était : comment vous faites pour vous en passer (plus précisément pour ne JAMAIS ni y aller, ni l’utiliser)

Ce à quoi tu réponds est lui-même une réponse sarcastique à un com du type “MA situation me permet de m’en passer à 100% sans conséquence notable” <img data-src=" />



Le 13/09/2016 à 13h 59

Même chose pour moi, le navigateur suffit amplement


Le 13/09/2016 à 14h 02







boogieplayer a écrit :



[las]. J’hésite en le vieux troll désabusé ou le vieux croulant du fond du bar qui ne fait finalement plus rire. Tu me diras.

&nbsp;



Tu ne vois que ces deux alternatives ? T’es quand même pas si con, hein ?



Le 13/09/2016 à 14h 04







wheelman a écrit :



Si tu es un pro, prend un tel pro avec FB dessus et un perso sans FB.&nbsp;Je trouves assez bizarre de te plaindre de FB si ce dernier te permet d’avoir un taf et donc d’en vivre …..&nbsp;





Il cherche juste une justification à sa honteuse utilisation de FB. Et il en redemande en plus.



Le 13/09/2016 à 14h 06







Leixia a écrit :





  1. Je m’en fous des actus/statuts que mes amis/familles postent sur FB.

    Si on veut me parler c’est du hangout/mail/sms/steam voir whatapps que j’ai été plus ou moins forcé à utiliser par des contacts (pour les groupes)





    1. Pas besoin de FB au boulot.

      D’ailleurs j’ai du monter un squid/squidguard pour le bloquer sur les ordis du boulot &nbsp;(excepté le service communication)



    2. (Oui y’en a pas)&nbsp;

      Je ne pige pas pourquoi les gens vont sur FB, les gens y postent des trucs inintéressants,&nbsp;que machin s’est géolocalisé à subway,&nbsp;le flux d’actu est&nbsp;remplit de pub, &nbsp;et je ne vois toujours pas l’utilité de savoir que machin a commenté l’actu de trucbidule.

      &nbsp;

      On reçoit des notifications à la c*n de jeux, d’événements dont on en a rien à foutre, de machin a posté tel statut ou mit à jour sa photo de profil… on se retrouve vite pollué par des trucs inintéressants!

      &nbsp;

      Perso je trouve FB totalement hasbeen, ça me dépasse cet usage….



      Pour l’actu, je passe par les flux rss perso, c’est nettement mieux je trouve.





      +1000. Heureux de voir qu’il n’y a pas que des résignés mous du bulbe et qui baissent les bras en s’en prenant aux autres pour justifier leur mollesse d’esprit.<img data-src=" />




Leixia Abonné
Le 13/09/2016 à 14h 13

Sans compter que j’ai oublié le partage d’articles clickbait (ils sont nombreux), les fausses informations, ou bien les montages photos.



Nan vraiment pour moi FB c’est le successeur des chaines de mails des années 2000…

Au moins je me fais plus spammé ma boite mail par des chaines maintenant.



Pour envoyer des nouvelles ou en prendre je parle aux gens par divers moyens, mais c’est tellement plus personnel que de poster un statut.



Y’a que Twitter auquel je vois un intérêt, car c’est pratique comme flux d’actu, prendre contact avec des supports/SAV ou communiquer, et il y a beaucoup moins de “pollutions” que sur FB.


Le 13/09/2016 à 14h 16







Leixia a écrit :



Sans compter que j’ai oublié le partage d’articles clickbait (ils sont nombreux), les fausses informations, ou bien les montages photos.





Ou la censure arbitraire, illogique voire même débile.



Le 13/09/2016 à 15h 00







boogieplayer a écrit :



Je ne sais pas comment vous faites pour ne jamais aller sur facebook. Moi même qui en suis un farouche opposant j’y vais régulièrement parce que :



1- ma famille et amis sont sur FB et passe leur temps à s’y organiser là-bas et donc m’invite à participer à leur discussion, prendre des nouvelles etc. Mes nièces qui sont ados passent leur temps su rFB et échange avec moi exclusivement FB. J’ai abandonné tout espoir de les faire communiquer avec moi autrement



2- mes clients ont besoins de FB pour développer leur biz, donc je suis obligé d’y aller pour tester les choses mises en place pour eux, et les conseiller



Donc ma question est : comment faites vous pour ne jamais, jamais, jamais avoir à aller sur FB ? et que de le bloquer ne vous posera pas de problème dans votre gestion de la vie privée et/ou pro telle qu’elle est en 2016. Je suis réellement interrogatif



Merci de m’éclairer.







Merci à toi d’avoir lancé la question ! <img data-src=" />



Pareil, je me passerai bien de Facebook, surtout quand je vois l’aspirateur que c’est. Exemple avec une de leur dernière appli en date, Moments : “Enfin un moyen simple et efficace de récupérer toutes les photos de vous emprisonnées dans les téléphones de vos amis.” … Rassurez-moi, ya un truc que j’ai mal compris, hein ?



‘Fin bref. Je suis étudiant, et 95% de la communication se fait sur Facebook, via des groupes. Que ce soit la communication entre étudiants, ou la communication de l’école.



Il y a aussi ces amis qui perdent/changent/se font voler leur portable et qui n’ont jamais activé la synchronisation des contacts. Et bien sûr, qui changent de numéro au passage. <img data-src=" /> (Le cas se présente environ une fois tous les deux mois ..)



Il y a plein d’autres détails ou anecdotes qui font que sans Facebook, j’aurai du mal à garder le peu de liens que j’ai avec d’autres gens hors famille, pour laquelle je privilégie le téléphone.



Donc je crache dessus … mais bon, pas le choix, je continue à l’utiliser, ou du moins, à le consulter une/deux fois par jour. <img data-src=" />



La seule chose qui me manquerait sur facebook, ce serait de ne plus avoir l’actualité et les événements des personnalités plus ou moins publiques que je suis (Sarah Shahi, Marc Rees, le club de canoë kayak local, 2 ou 3 députés INtéressants, l’asso Anticor, etc). Prendre contact, je le fais avec mail/SMS/téléphonie/courrier postal/rencontre IRL.




Le gros défaut de facebook, selon moi, réside dans le fait qu'on publie des choses que les autres regardent plus ou moins, qui peuvent même parfois être blessantes pour quelque-un. Ce sont aussi tous ces proches qui publient des photos de leurs enfants, parfois en mode "public" sous prétexte de montrer comme la vie est belle. J'allais oublié un de mes proches qui fait du prosélytisme et qui me saoule avec ses convictions que je ne partage pas et que je n'adopterais jamais tellement cette personne me saoule avec ses certitudes et son attitude de gourou dictatorial.      






Je vais peut-être un jour cesser de réactiver mon compte que je ne cesse depuis plusieurs mois de désactiver périodiquement. Le raz-le-bol devrait m'y aider grandement, si jamais je refusais... un jour... de le réactiver.

Le 13/09/2016 à 18h 59

Merci à tous pour vos réponses, qui sont assez intéressantes. Evidemment nous sommes sur un site de spécialistes, néanmoins l’ensemble des interventions sont pertinentes et argumentées.



On notera qu’il en ressort une sorte de désespérance, un usage contraint et forcé que nous essayons tous de limiter au maximum. Même en réduisant au max nous ne pouvons pas à le contourner. L’usage minimum qui nous contraint complètement est du fait de tiers : famille, amis… qui utilisent le réseau parce que, peut être, d’autres l’utilisent.



Du coup tout le monte le fait, la force de FB c’est bien, on le sait, cette omnipotence qui fait plier aussi les plus revêches. C’est un lieu commun.



On noteras également que personne n’est dupe finalement, et que surtout il suffira que notre cercle l’utilisant ne l’utilise plus FB disparaitra, prenons ça comme un espoir&nbsp;<img data-src=" />


Ami-Kuns Abonné
Le 13/09/2016 à 19h 35

Comprend vraiment pas l’utilité de FB, les sms + tel sont largement suffisant avec les courriel de temps en temps.<img data-src=" />


Le 13/09/2016 à 19h 36

Messenger tellement balourd qu’il n’est plus installé depuis un bail. Opération + l’autorisation des notifs est bien plus agréable à utiliser (et moins lourd aussi, accessoirement).&nbsp;


justement Facebook, c’est, dans un seul site web : un mini-blog, une messagerie instantanée, une messagerie privée, un fil d’actualité (comme un flux RSS ou une lettre de diffusion), le partage vidéo (presque aussi bien que Youtube) et bientôt la vidéo live (comme Skype ou Hangout).



Entrer dans Facebook, c’est comme acheter un produit Apple, c’est verrouillé et en plus de ça, “c’est gratuit (et ça le restera toujours)”*.





* hors frais de connexion à internet

<img data-src=" />


Ami-Kuns Abonné
Le 13/09/2016 à 20h 18

Quitte à s’enchainer, préfère le faire avec NXI.


Le 13/09/2016 à 20h 25

Je n’ai pas plus Facebook depuis des années, j’ai le droit de commenter ?



<img data-src=" />


Leixia Abonné
Le 13/09/2016 à 21h 06

Le problème c’est qu’il ne fait rien de bien.



Par exemple

En tant que fil d’actualité c’est insupportable car les actualités sont tronqués, et la procrastination est insupportable car trop d’éléments viennent te perturber/ralentir (commentaires/pubs etc..)

Bref c’est incomparable avec un flux RSS. sur lequel tu n’es pas dérangé par des éléments perturbateurs.



Pour la partie messagerie, c’est pitoyable, la dernière fois que j’ai voulu envoyer un lien à une amie, le message avait été refusée car FB ne pouvait pas l’analyser (c’était un lien HTTPS que j’avais envoyé via un message)

Alors que sur un mail je n’aurais pas eu ce problème.



Et c’est pareil dans tout ce que FB propose…


Le 14/09/2016 à 03h 56



Je ne pige pas pourquoi les gens vont sur FB, les gens y postent des trucs inintéressants,&nbsp;que machin s’est géolocalisé à subway,&nbsp;le flux d’actu est&nbsp;remplit de pub, &nbsp;et je ne vois toujours pas l’utilité de savoir que machin a commenté l’actu de trucbidule.

&nbsp;

On reçoit des notifications à la c*n de jeux, d’événements dont on en a rien à foutre, de machin a posté tel statut ou mit à jour sa photo de profil… on se retrouve vite pollué par des trucs inintéressants!

&nbsp;

Perso je trouve FB totalement hasbeen, ça me dépasse cet usage….



Ouhla.

Facebook c’est au départ pour moi la possibilité de rester en contact facilement avec des gens que j’ai rencontré en voyage. Photos, vidéos, commentaires…. C’est pratique.



Et pour les fans des insus, Jean Louis aubert et Louis bertignac font souvent des petits live en direct de chez eux sur Facebook <img data-src=" />



Sur Facebook, c’est un peu comme sur internet en général : tu y trouves ce que tu veux y trouver. De la merde, et la possibilité de rester en contact avec des gens facilement, convivialement.

C’est un média de la nouvelle ère, c’est pas pire que de lire ces merdes de journaux gratuits ou certaines revues….


Le 14/09/2016 à 06h 46

Même remarque, perso j’ai voulu m’en passer, mais ça se révèle simplement infaisable.

A la base je viens de la “génération MSN” qui a migré sur FB.



De là c’est simple: sans FB, la communication est largement plus compliquée. J’ai un groupe de musique par exemple, tout s’organise dessus car c’est hyper simple de faire une conversation à 18, partager un lien, une vidéo etc … on pourrait passer par skype mais: l’appli est bien plus lourde et moins réactive, et je suis pas sur que la politique de microsoft soit meilleure.



Ma copine est tatoueuse, et elle se différencie grâce aux réseaux sociaux sur Paris; elle choppe TOUS ses clients via le web car son shop ne donne pas sur rue.



La seule légère parade que j’ai trouvé, c’est de ne pas installer l’appli, et passer par browser …


Leixia Abonné
Le 14/09/2016 à 07h 13

Je ne savais pas pour les live sur FB, effectivement dans ce cas là c’est intéressant.



Peut être que je ne sais pas me servir correctement de FB (Faut dire que je n’y mets aucune volonté), mais lorsque je test, je vais sur le flux d’actu en premier (je dois avoir une cinquantaine de connaissances) et je trouve le flux d’actualité atroce, entre le nombres de pubs, le fait de voir les commentaires des amis sur des choses que eux suivent (et pas moi), de voir que tel pote est devenu fan du starbucks etc…

Ce qui me dérange c’est cette “pollution” entre les notifs, les pubs, le fait de devoir trier l’info intéressantes noyées dans des partages inintéressants (hoax, clickbait etc..)

ça me fait perdre plus de temps qu’autre chose.



Au final, je trouve qu’il y’a rien qui impose d’aller sur FB.

Je trouve un site web d’une entreprise bien mieux qu’une page FB, pareil pour trouver une entreprise via maps, pour suivre l’actu je préfère de loin le RSS ou Twitter etc..



Bref je ne dois pas savoir me repérer dans cette jungle/usine à gaz qui est FB.

&nbsp;



&nbsp;

&nbsp;


Quand je me suis inscrit la première fois sur Facebook en 2008, je m’étais fait le même type de réflexion : j’avais l’impression de voir un blog mal fini (d’ailleurs à l’époque, Facebook ne donnait pas la possibilité de faire une image d’en-tête).



Le seul intérêt était l’aspect “connexion sociale” que proposait déjà MySpace mais avec une lourdeur de chargement des pages qui a fini par profité à Facebook ( beaucoup plus légé à consulter et à paramétrer).


Pour un professionnel (commerçant, association sportive, parti politique, etc), c’est vrai que Facebook est un outil intéressant pour toucher des prospects qu’il n’aurait jamais pu atteindre avec autant de facilité et de convivialité autrement.



Ceci-dit, Facebook peut vite devenir pesant pour un utilisateur quel qu’il soit, au même titre que TF1 ou Europe1 ou un magazine féminin qui sont, eux aussi, bardés de publicités et de partenariat commerciaux. Tous ces sponsors, publicités, hiérarchie de l’information organisée afin de sauvegarder l’audience, parasitent/annulent l’information et le divertissement que cet utilisateur recherche de prime abord.