Revue de presse : NBA 2K17 marque à trois points

Revue de presse : NBA 2K17 marque à trois points

Vendredi Transpi

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Société numérique

23/09/2016
20

Revue de presse : NBA 2K17 marque à trois points

Il n'y a pas que le football dans la vie, il y a le basket aussi. NBA 2K17 vient en effet d'arriver il y a quelques jours sur les étals des revendeurs, il est donc largement temps de voir ce qu'il a dans le ventre.

L'automne est sans nul doute la saison favorite des éditeurs pour lancer leurs simulations sportives. Après FIFA et PES, il est donc temps que nous nous intéressions au dernier né de chez Take Two : NBA 2K17. Le volet précédent de la série faisait office de référence pour les amateurs de basket, et nos confrères ont tenté de savoir si cette année encore, les équipes de l'éditeur américain ont été à la hauteur des attentes des joueurs. 

Parquet ciré

Si l'on se fie aux avis de nos confrères, force est de constater que cette année encore elles ont mis la barre très haut. Quelques-unes des tares de l'opus précédent ont ainsi été corrigées, comme le didacticiel qui a été entièrement revu. Celui de NBA 2K16 assurait moins que le service minimum, celui de NBA 2K17 ira jusqu'à vous apprendre tout le glossaire nécessaire pour discuter du dernier match des Spurs devant la machine a café au bureau, et impressionner Gégé-de-la-compta.

Les modes MyGM et My League profitent également d'ajouts bienvenus. Ils proposent désormais au joueur de démarrer la partie en début de saison, ou au début de l'intersaison, afin de pouvoir prendre part à la période de « Draft ». Le menu permettant de gérer les rotations des joueurs en MyGM a également été revu en profondeur. 

Dernier ajout assez sympathique, lors de l'intersaison, les propriétaires de la ligue se réunissent pour discuter de l'implémentation de nouvelles règles, ce qui permet d'ajouter un peu de piment à chaque saison, certaines décisions pouvant être assez déstabilisantes.

Carrière cinq étoiles

Le mode carrière profite également d'une mise à jour des plus intéressantes. On y incarne un joueur détecté à l'université comme étant un futur espoir de la NBA, accompagné par un ami probablement aussi doué que vous. L'ensemble est scénarisé (un peu comme le mode aventure de FIFA 17) et l'objectif est de parvenir à gravir les échelons avec votre acolyte. En effet votre proximité avec lui en dehors du terrain vous permettra de le mettre à contribution dans diverses combinaisons tactiques sur le parquet, pour briller devant les fans, les sponsors, et les managers des grandes équipes. 

NBA 2K17 

Car oui, il faudra gérer en plus de l'aspect sportif (avec les matchs et les très très nombreux entraînements prenant la forme de mini-jeux) tout ce qui touche à l'extra sportif. Des marques viendront vous jouer la sérénade pour vous convaincre de devenir leur égérie (et avoir des chaussures personnalisées, la classe américaine). Si vos dents rayent le parquet, vous pourrez aussi tenter de négocier votre transfert vers une équipe plus prestigieuse, en prenant soin d'inclure votre coéquipier dans le deal. 

Techniquement perfectible

Il n'y a véritablement qu'un seul point ou NBA 2K17 flanche : la technique. Take-Two a quelque peu bâclé cet aspect, avec des bugs parfois gênants, mais souvent idiots. Nos confrères de Jeuxvideo.com ont par exemple noté des cas d'exercices ne se lançant pas, ou de public disparaissant entre deux quarts temps. Un phénomène qui peut se produire lors d'une rencontre de Ligue 1, mais rarement sur un match de NBA. Autre détail, mais cela les habitués de la franchise y sont habitués : les menus donnent toujours autant envie de s'arracher les cheveux.

Enfin, on notera que ce NBA 2K17 s'accompagne d'une application mobile pour Android et iOS (gratuite, mais avec des micro-transactions) qui propose un mode de jeu basé sur la collection de cartes. Chacune d'elles représente un joueur, avec cinq caractéristiques distinctes et les équipes s'y affrontent dans des matchs reprenant le principe de la bataille. À chaque tour un ou deux aspects sont sélectionnés, et la carte ayant le plus grand nombre de points correspondants remporte la manche. Les parties sont très rapides et peuvent aisement être lancées entre deux arrêts de bus.

NBA 2K17 est disponible dès aujourd'hui sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One, à partir de 50 euros en fonction de votre plateforme de prédilection. Mais avant de vous ruer chez votre revendeur préféré, n'hésitez pas à d'abord jeter un œil à ces quelques tests.

En français :

En anglais :

20

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Parquet ciré

Carrière cinq étoiles

Techniquement perfectible

Commentaires (20)


J’aime le “à partir de”…



Quand je vois le nombre de version avec des prix explosants … abusés.

Des jeux vendus en kit.



Après je doute des images ici présentes . (autre que pc) Sur consoles y a tjs un décalage entre les image de pub , les images de ralentis et celle ig …



Et je ne parle pas même pas des 2 images montrées ici où les mecs transpirent de la même manières ^^”


hellmut Abonné
Le 23/09/2016 à 14h 07



des cas […] de public disparaissant entre deux quarts temps. Un phénomène qui peut se produire lors d’une rencontre de Ligue 1, mais rarement sur un match de NBA.



<img data-src=" />



sinon j’aime bien la modélisation très réaliste des poils sous les aisselles sur l’image. du grand art.


Le 23/09/2016 à 14h 08







Kevin a écrit :



l n’y a pas que le football dans la vie, il y a le basket aussi.





Francky Vincent dans la tête : check







Kevin a écrit :



public disparaissant entre deux quarts temps. Un phénomène qui peut se produire lors d’une rencontre de Ligue 1, mais rarement sur un match de NBA.





un tacle viril mais courtois, ma foi <img data-src=" />







Papa Panda a écrit :



J’aime le “à partir de”…





Pour le coup, c’est précisé en fonction de la plateforme, et il n’est pas inhabituel de voir un jeu à un prix différent sur xbox, ps ou pc…

Il y a aussi des DLC sur NBA2Kx ? (n’étant pas super fan de basket, j’avoue ma méconnaissance. Pour les micro-transactions dans l’app mobile, on va dire que c’est un autre produit, non lié à celui-ci et que ce n’est pas pire qu’angry bird ou candy crush <img data-src=" />)



Le 23/09/2016 à 14h 12

Cet opus est très très bon. J’ai pas mal pesté au début du 2k16 (pas mal de problemes techniques qui ont été corrigés au fil des patchs) mais là c’est vraiment bon sur le gameplay. Oui j’ai eu quelques soucis graphiques comme des joueurs invisibles mais bon je suis confiant les patchs suivront. La carrière est assez cool avec l’agenda et t’en chie grave au début avec la nouvelle (bonne) gestion des hitbox et du ballon.



pour le vdd, le jeu n’est pas vendu en kit, c’est comme les fifa, les éditions du dessus c’est des pack de cartes, de la monnaie ig et des “tenues” spéciales qui n’empechent pas d’avoir une expérience satisfaisante.


Le 23/09/2016 à 14h 14



et impressionner Gégé-de-la-compta.

ou Kévin de l’informatique. <img data-src=" />


John Shaft Abonné
Le 23/09/2016 à 14h 14

Espérons un support de TressFX et de Nvidia Hairworks sur PC <img data-src=" />


Le 23/09/2016 à 14h 16

Et non y’a aucun DLC. Et oui l’appli mobile est “à part” avec un truc de collection de cartes qui diffère de ce qu’on peut trouver sur la version “salon”.



Je suis pro a cracher sur les jeux en kit et les achats inapp mais là il n’y a rien d’abusé.



&nbsp;Sinon aussi concernant les menus, je les trouve assez jolis (mieux que les deux précédents) et plutot fluides même si je suis d’accord que l’ergonomie est pas au top.


Le 23/09/2016 à 14h 18









C’est moche








WereWindle a écrit :



Pour le coup, c’est précisé en fonction de la plateforme, et il n’est pas inhabituel de voir un jeu à un prix différent sur xbox, ps ou pc…

Il y a aussi des DLC sur NBA2Kx ? (n’étant pas super fan de basket, j’avoue ma méconnaissance. Pour les micro-transactions dans l’app mobile, on va dire que c’est un autre produit, non lié à celui-ci et que ce n’est pas pire qu’angry bird ou candy crush <img data-src=" />)





Non non le pb ce n’est pas la plateforme même si la version pc est tjs un peu moins cher…



Je parle bien des versions , même si EA c’est pire d’ailleurs entre les versions normal , deluxe, super deluxe , ou avec season pass etc… Après 2k, il ferme vite leurs serveurs d’une version à l’autre.



Le 23/09/2016 à 14h 23







WereWindle a écrit :



Il y a aussi des DLC sur NBA2Kx ?&nbsp;&nbsp;





&nbsp;Oui, c’est NBA 2K18



&nbsp;

Je cite: “public disparaissant entre deux quarts temps. Un phénomène qui peut se produire&nbsp;lors d’une rencontre de&nbsp;Ligue 1, mais rarement sur un match de NBA.&nbsp;”



&nbsp;Un tâcle au basket est sanctionné par une faute technique et une expulsion!



Le 23/09/2016 à 14h 37



Un phénomène qui peut se produire lors d’une rencontre de Ligue 1, mais rarement sur un match de NBA.





Vendredi c’est permis ??? <img data-src=" />


Le 23/09/2016 à 14h 37

Le mode carrière de ce jeu, c’est un jeu solo qui peut prendre plus de temps de vie qu’un MMO <img data-src=" />


Le 23/09/2016 à 14h 53

J’ai essayé le Prelude et je confirme que le solo est prenant. Entre la notation pendant le match et le compte rendu des journalistes en fin de match, on se sent investit.

Ca donnerait presque envie d’insulter quelques journalistes lors des mauvais jours, mais ça c’est plutôt un phénomène dans le football français <img data-src=" />

<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


Yseader Abonné
Le 23/09/2016 à 14h 59

Je suppose qu’il y a toujours la fameuse “monnaie” ingame qui fait raquer bon nombres de joueurs


bsod Abonné
Le 23/09/2016 à 16h 25

Oui, la fausse monnaie pour tout acheter : des XP pour monter le niveau de ton joueur en mode carrière ou “MyPark” (online), ou pour des fringues, des chaussures etc.. Mais cette fausse monnaie qui peut se gagner doucement dans le jeu, peut s’acheter AFK avec des euros … D’ailleurs, on passe tellement de temps à “farmer” (=faire des entrainements chiants) pour essayer de faire monter son niveau qu’on se demande si l’achat via la vraie monnaie n’aurait pas la préférence de l’éditeur. Non … ??????



Autre chose, pas d’anticheat, le jeu online sur PC c’est freestyle.








Papa Panda a écrit :



Après je doute des images ici présentes . (autre que pc) Sur consoles y a tjs un décalage entre les image de pub , les images de ralentis et celle ig …



Et je ne parle pas même pas des 2 images montrées ici où les mecs transpirent de la même manières ^^”







J’ai le 2K16 sur PC (humble bundle j’ai l’ai eu dans un pack à 10 €) et visuellement c’est très très impressionnant. Le meilleur jeu de sport toutes plateformes confondues (en terme de contenu, de réalisation… je ne dis pas que le basket est plus intéressant que les autres sports ;) ) :




  • On a le droit à des emissions sur le basket pendant le chargement

  • On a droit un mode gestion d’équipe sur une saison comme un football manager




oui j’avais le 2k15 perso.



Et bluffant.

Bien meilleur que celui d’EA d’ailleurs ;)


Le 24/09/2016 à 13h 45

Draymond Green et Jimmy Butler sont très bien modélisé, par contre allez demander à Evan “Don’t google” Fournier.


Le 26/09/2016 à 07h 37

Cette fois je le prends sur PS4 pour jouer avec les poto.



Moi j’adore cette série et encore plus ce 2k17 pour plusieurs raisons :





  • Graphiquement, que se soit sur console ou PC c’est la référence du genre que se soit sur console (il est impressionnant) ou PC (les options graphiques les plus gourmandes ont mit des mois à être optimisées sur le 2k16). Alors oui c’est un peu plus beau mais franchement faut pas abusé les versions console décollent de la rétine aussi. Les joueurs sont pour la plupart fidèlement reproduits.



  • L’aspect tactique. On y retrouve vraiment toutes les stratégies disponibles en basket. Par contre pas GG une fois de plus pour la version FR qui invente des noms improbables pour certaines tactiques de jeu. Effort effectué sur le menu de lancement des stratégies, un gros plus si l’on joue un meneur. L’ajout des strat du coach aux quart temps.



  • Un effort aussi sur le My career qui était (il faut l’avouer) complément WTF sur le précédent. Oui il faut farmer les séances d’entrainement mais quel sportif de haut niveau ne connait pas ces longues séances de workout ? Si vous n’y croyez pas, taper sur google Lebron James Workout et préparez vous à deux heures de préparation intense et cela peut être fait plusieurs fois par semaine.



  • Les tuto 2KU abordent enfin de manière accessible les différents aspects du basket et du gameplay du jeu.



  • Faire quelques parties de NBA2K un dimanche soir après une après midi de basket entre potes moi ça m’éclate.



  • Les ambiances de chaque terrain … rien à dire.



  • A quand un Euroleage2K ?



  • Pas glop le my team en édition collector : Lebron james + Black mamba 99 en stat (pour lédition collector) dès le début c’est ridicule.



    Beaucoup de choses à dire sur ce jeu. Hormis quelques bug pas bien méchants qui seront certainement hotfix dans les patch à venir …


Le 26/09/2016 à 07h 46

je suis aussi content que la gonfle ne colle plus au mains des joueurs.