Publié dans Internet

14

Twitter va permettre de masquer des réponses, uniquement au Canada pour l’instant

Twitter va permettre de masquer des réponses, uniquement au Canada pour l'instant

Twitter déploiera la semaine prochaine une nouvelle fonction permettant de masquer une réponse à un tweet. Elle ne sera dans un premier temps disponible qu’au Canada, à des fins de tests.

Un utilisateur va donc pouvoir masquer une réponse à l’un de ses tweets (et uniquement les siens), la faisant disparaître de son écran et, par défaut, de tous ceux qui viendront lire le tweet.

Si un tweet a des réponses effacées, une petite icône grise apparaitra en bas à droite du texte. En appuyant dessus, on pourra consulter la liste. La fonction a, selon Twitter, été conçue pour ne plus afficher les réponses offensantes ou sortant clairement du cadre de la conversation.

Il ne s’agit que d’un début, Twitter précisant être continuellement en recherche d’améliorations pour la fonction. En l’état actuel, elle peut être malheureusement utilisée pour masquer des réponses intéressantes mais ne « faisant pas plaisir » à l’auteur. Par exemple du fact-checking sur une affirmation.

14

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 1
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 12
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
14

Fermer

Commentaires (14)




En l’état actuel, elle peut être malheureusement utilisée pour masquer des réponses intéressantes mais ne « faisant pas plaisir » à l’auteur. Par exemple du fact-checking sur une affirmation.





Qui a dit effet de bulle ?



Et visiblement, la censure ne peut être contestée.



C’est un comportement sectaire hautement dangereux que cette plateforme est en train de promouvoir…


Très, très gros danger en approche.



Déjà que le concept de Twitter tend à créer des biais (les gens ne followent et ne lisent que les comptes qui sont du même avis qu’eux, en général), si en plus il y a aussi la possibilité de réduire au silence chaque réponse à un tweet (d’autant plus que cela ne s’applique non pas qu’à l’auteur mais à tout le monde qui viendra lire), cela va devenir bien pire…


C’est clair… Masquer un tweet ou un compte est bien mieux.


 J’ai une solution: ignorer Twitter. 

&nbsp;Cela fait des années que je fais exactement comme si ce truc et tout ce qu’il s’y passe ou dit &nbsp;n’existait pas, et je m’en porte très très bien <img data-src=" />


Il remplace bien les flux rss et pour être informé plus rapidement que l’application ratp des problèmes de transport, je n’ai pas trouvé mieux 😁


C’est très bien. Je dirais même plus : il était plus que temps ! Twitter, à la base, c’est du microblog. Sur mon blog je peux activer ou non les commentaires. Il était quand même temps que Twitter se mette à la page.



Quant à ceux qui craignent pour la démocratie, et patati et patatère : soyons clair, je ne vais pas sur Twitter pour débattre. J’y vais pour y exprimer des idées. T’es d’accord avec moi, tant mieux, sinon va voir ailleurs. On est en 2019, ça fait au moins 5 ans qu’internet ne sert plus à débattre, mais uniquement à diffuser des idées. Ou pour le dire plus clairement : je m’en moque complètement de tes réactions à mes tweets. J’y suis pour diffuser, par pour discuter.&nbsp;


Le problème, c’est surtout qu’aujourd’hui, Twitter a une notoriété si forte qu’il est utilisé comme mètre-étalon de n’importe quelle tendance, notamment par les médias.

Si c’était juste chacun dans son coin qui publiait ses idées, cela ne serait pas problématique. Mais le fait est que, Twitter étant un réseau social (ce qui est très différent d’une fédération de blogs), beaucoup s’en servent en meute pour diffuser leurs idées (peu importe le bord politique ou idéologique), et si les gens masquent constamment sous leurs tweets les réponses qui ne leur plaisent pas, cela va contribuer à enfermer chacun dans sa bulle, et à donner l’impression que l’opinion du peuple est celle qui aura les partisans les plus déterminés, ou qui auront le plus travaillé leur communication.



Il y a presque tous les jours des “soulèvements populaires” sur Twitter (avant-hier, il y a eu l’histoire du safari avec les dirigeants d’un Super U, une semaine avant il y a eu l’histoire des canettes d’Oasis…). Et je me dis que si les gens sont constamment dans leur biais cognitif, et que ce biais est EN PLUS repris par les médias, cela ne peut être que mauvais pour la suite.



(Pour la remarque sur les flux RSS, je trouve que Twitter, aussi pensé pour le microblogging soit-il, ne pourra pas remplacer complètement les flux RSS, notamment car il s’agit d’une plateforme centralisée et non d’un standard qui peut être utilisé par tout le monde. Mais c’est un autre sujet… <img data-src=" /> )


De la même manière qu’on donne des noms de sociétés ou de lobbies aux lois, est-ce qu’on peut donner des noms aux fonctionnalités ?

Celle-ci serait probablement la fonctionnalité Trump…

Ouh là j’aime pas ce commentaire je vais le trumper.








SebGF a écrit :



Qui a dit effet de bulle ?



Et visiblement, la censure ne peut être contestée.



C’est un comportement sectaire hautement dangereux que cette plateforme est en train de promouvoir…







Meuh ? Rien ne t’empêches d’exprimer tes idées ailleurs que dans le fil direct d’une autre personne.

Si quelqu’un vient chez moi et commence à mal parler, j’ai le droit de le foutre dehors…

Sur ton blog tu peux filtrer les commentaires aussi, alors pourquoi pas là ?



Par contre, oui, ce n’est pas une solution parfaite, surtout dans le cas de personnalités public…







Ailothaen a écrit :



Très, très gros danger en approche.



Déjà que le concept de Twitter tend à créer des biais (les gens ne followent et ne lisent que les comptes qui sont du même avis qu’eux, en général)





Euh, ce n’est pas le cas _que_ dans Twitter. Dans la vrai vie tu choisis en général ce que tu lis, écoutes etc. <img data-src=" />





Ailothaen a écrit :



, si en plus il y a aussi la possibilité de réduire au silence chaque réponse à un tweet (d’autant plus que cela ne s’applique non pas qu’à l’auteur mais à tout le monde qui viendra lire), cela va devenir bien pire…





Il faudrait pouvoir afficher les tweets cachés : ainsi on pourrait voir si ca ne se limite pas qu’a de la modération “légitime”.

Ca pourrait même faire effet boomerang comme ça <img data-src=" /> : trop de message caché dérangeant ? bam démasqué :p



Disons que la différence entre un blog personnel où on est autonome dans lequel on peut jouer au petit nazi dans son coin, et une plateforme sociale qui vend de l’audience et met en relation des gens “basé sur vos centres d’intérêts” ou parce que “Machin s’est abonné à Truc” me paraît importante à souligner.



Les médias sociaux ont trop tendances à enfermer leurs utilisateurs dans des bulles, et pouvoir bloquer comme ça tout ce qui nous dérange me paraît malsain sur le long terme. Il suffit de voir ici les réactions parfois virulentes dès que quelqu’un remet en cause la ligne éditoriale du site à coup de “si t’es pas content dégage”.



D’une manière générale, je n’aime pas la notion de filtrage et de blocage, ça doit aussi jouer.


Les réseaux sociaux sont contre la liberté d’expression. Internet étant le moyen de communication par excellence et la centralisation des services de réseaux sociaux, il serait peut être temps que la loi y pose le pied. Surtout la loi américaine qui ne donne pas de limite à la liberté d’expression (jugement de la cour suprême), comme la haine, supposé haine et autres.


<img data-src=" /> Quelle vidéo montrant une violence policière ?


Pas compris où tu veux en venir <img data-src=" />