Publié dans Sciences et espace

5

Microsoft lance une nouvelle gamme d’accessoires pour les personnes en situation de handicap

Microsoft lance une nouvelle gamme d’accessoires pour les personnes en situation de handicap

L’entreprise a lancé officiellement son Inclusive Tech Lab il y a quelques jours. Ce laboratoire aura pour mission de travailler sur des technologies en lien avec l’inclusion et l’accessibilité des personnes en situation de handicap. Le Lab se définit comme « un incubateur ».

C’est dans ce cadre qu’a été présenté un nouvel écosystème d’accessoires qui présentent la particularité d’être des pièces que l’on pourra assembler pour créer précisément ce dont on a besoin. Ces pièces pourront être complétées par d’autres imprimées en 3D.

Les accessoires ainsi créés pourront remplacer le clavier ou la souris, selon les besoins. Il s'agit de permettre les interactions avec la machine avec d'autres moyens que ceux vendus habituellement avec les ordinateurs.

5

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

5

Fermer

Commentaires (5)


Très bonne initiative. Après il faudra voir les prix et la disponibilité, parce que l’accessibilité non accessible ça ne sert pas à a grand monde.


Cela n’arrivera jamais justement parce que l’accessibilité est un marché de niche. Il faut facturer très cher pour tenir jusqu’au prochain renouvellement du matériel acheté.



Mais cela encore à la limite, ça a une justification économique même si c’est moralement discutable.



A côté de cela, on a des paragons de la virtue qui exigent l’écriture inclusive et le point médian alors que le matériel de lecture pour aveugles/mal-voyants n’est pas prévu pour, et qui compliquent la vie des dyslexiques au passage. J’ai même lu certains dire que ce n’est pas si grave car ils arriveront à s’adapter.



Sûr, ce ne sont pas ces débiles qui paieront les 2500 € du scanner de lecture vocal de documents.


Voir mon commentaire sur la brève Apple pour la novlangue “situation de handicap”


ah oui pareil, c’est bien un truc de valide qui a peur de choquer cette expression.


2 nouvelles sur le handicap dans le même brief, wouha extraordinaire !