Publié dans Économie

20

Le lobbying des GAFAM en France est « au même niveau que les plus actifs des groupes du CAC40 »

Le lobbying des GAFAM en France est « au même niveau que les plus actifs des groupes du CAC40 »

« GAFAM Nation », un rapport d'une trentaine de pages de l'Observatoire des multinationales (une association qui milite pour l'encadrement des activités de lobbying), dénonce la « toile d'influence des géants du web en France », rapporte l'AFP. 

L'Observatoire a en effet découvert, en analysant les données de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), que les filiales françaises des GAFAM « ont déclaré en 2021 la somme de 4,075 millions d'euros de dépenses de lobbying en France, contre 1,35 million en 2017, soit une multiplication par 3 ».

Google serait la plus dépensière, avec plus d'1,6 million d'euros (+365 % depuis 2017), devant Microsoft (1,1 million, +150 %) et Amazon (850 000 euros, +467 %).

Les cinq entreprises ont en outre « déclaré un total de 72 activités de lobbying (rendez-vous avec des décideurs publics, échanges téléphoniques...) en 2021, contre 15 en 2017 », ce qui les situerait « au même niveau que les plus actifs des groupes du CAC40 en matière de lobbying en France ».

L'Observatoire déplore également le recrutement de personnalités passées par le secteur public, à l'instar de Yohann Bénard, directeur des affaires publiques Europe d'Amazon France passé par Bercy et Matignon, ou encore de Benoît Loutrel, directeur des relations institutionnelles et des politiques publiques chez Google France pendant 9 mois en 2017 après avoir dirigé l'autorité de régulation Arcep.

20

Tiens, en parlant de ça :

ADRAS-J : un autre « camion poubelle » de l’espace d’Astrocale en orbite

Explorons la décharge orbitale !

17:32 Science 2
répéteur wifi 7 free

Dans les entrailles du répéteur Wi-Fi 7 de Free

C’est comme une Freebox Ultra, en castrée

16:10 HardWeb 9
Conteneurs

Conteneurs, machines virtuelles : quelle différence ?

Mise en boîte

11:59 Soft 12
20

Commentaires (20)


Le 15/12/2022 à 06h 37

Lobbyistes … le nouveau nom des VRP multi-cartes-pied-dans-la-porte.
Cette activité devrait être interdite et sévèrement voire très lourdement pénalisée financièrement.



(au moins ça calmerait les grosses ESN dans leurs séances de pipo-claquettes pour vendre à prix d’or un truc sur-facturé)


tazvld Abonné
Le 15/12/2022 à 07h 24

Sais-tu ce qui fait partie du lobbying et qui le pratique ? Par exemple, la quadrature du Net, fait principalement du lobbying. Je t’invite à regarder le court article Wikipédia sur le sujet.


Le 15/12/2022 à 08h 21

tazvld

Sais-tu ce qui fait partie du lobbying et qui le pratique ? Par exemple, la quadrature du Net, fait principalement du lobbying. Je t’invite à regarder le court article Wikipédia sur le sujet.


C’est comme partout, il y a les bons chasseurs et les mauvais chasseurs.


Fseg Abonné
Le 15/12/2022 à 10h 01

tazvld

Sais-tu ce qui fait partie du lobbying et qui le pratique ? Par exemple, la quadrature du Net, fait principalement du lobbying. Je t’invite à regarder le court article Wikipédia sur le sujet.


Ne pas confondre lobbying pour un intérêt économique particulier et plaidoyer pour l’intérêt général. D’autant plus que les moyens sont totalement disproportionnés entre les deux (typiquement le rapport de force est de 1 à 20, exemple ici).


tazvld Abonné
Le 15/12/2022 à 12h 01

Fseg

Ne pas confondre lobbying pour un intérêt économique particulier et plaidoyer pour l’intérêt général. D’autant plus que les moyens sont totalement disproportionnés entre les deux (typiquement le rapport de force est de 1 à 20, exemple ici).


Et on fait comment ? La fondation Bill & Melinda Gates, c’est où ?


Le 15/12/2022 à 07h 28

Avoir un état comme client, c’est la poule aux œufs d’or pour ces entreprises. Normal qu’elles poussent au maximum à ce niveau. De mémoire, Amazon n’est devenue bénéficiaire que lorsque l’état US a signé avec AWS.



Le manque de dignité français est choquant. Les Russes, les Chinois ont su créer leur souveraineté numérique. Le Français utilise davantage Google que l’Étasunien et le haut fonctionnaire français va faire de la thune en travaillant pour les GAFAM. Douteux que ces postes très rémunérateurs ne soient pas la récompense d’excellentes relations débutées lorsque les bénéficiaires étaient en poste dans un ministère.



La France a une équipe de foot mais elle n’a plus d’état. Les cadres de cet état - hauts fonctionnaires passés par les grandes écoles à scolarité gratuite - paient leur dette envers l’état en le trahissant. Telle est leur morale.


Le 15/12/2022 à 13h 18

Comme pour d’autres, c’est surtout leur carnet d’adresse poste poste pour l’Etat qui intéresse les entreprises de ce type.
Que ce soit un carnet franco français ou international.



Après, je dis pas que le recyclage dans ces société ne devrait pas être plus durement encadré.
Dans tous les cas, les personnes en question dépensent nos impôts sans problème, que ce soit avec ou sans ces sociétés et leur lobbying. Chacun veut mettre sa patte pour la période de 3 ans en moyenne qu’ils tiennent à leur poste.



Ne pas confondre CA, valeur boursière et montant dépensé en lobbying.
Y’a un gros mélange dans ton cerveau par rapport au contenu de l’article.


Le 15/12/2022 à 08h 48

Le lobbying des GAFAM en France est « au même niveau que les plus actifs des groupes du CAC40 »




Sans blague. Alors petit rappel des ordres de grandeurs…



La société du CAC40 avec la plus haute capitalisation boursière c’est LVMH avec un montant astronomique de 360 milliards d’euros.



Et pour les GAFAM ?




  • Google: 2000 milliards de $

  • Amazon: 934 milliards de $

  • Meta: 322 milliards de $ (922 avant le crash)

  • Apple: 2913 milliards de $

  • Microsoft: 2150 milliards de $



On ne joue pas dans la même cour.


vince120 Abonné
Le 15/12/2022 à 09h 20

Ca serait intéressant d’avoir les chiffres des autres groupes d’influence pour comparer…



Ayant droits
Energie




Qatar


FrancoisA Abonné
Le 15/12/2022 à 09h 25

Pour rappel, TOTAL Energies fait partie du CAC 40.


Le 15/12/2022 à 13h 23

Le problème du lobby c’est le manque total de transparence. Je suis d’accord pour que du lobby se fasse, mais à deux conditions : Une transparence totale (donc rien à cacher que ce soit la position d’une association écolo ou M$ est la vente forcée de son OS) et un cadre juridique claire et sans flou possible, incluant des sanctions sévères (applicable & appliqués) afin de protéger le lobby de la corruption.



Le hic, c’est qu’à l’heure actuelle le lobby n’est que la version grise de la corruption.


Le 15/12/2022 à 13h 56

the_Grim_Reaper a dit:


Ne pas confondre CA, valeur boursière et montant dépensé en lobbying. Y’a un gros mélange dans ton cerveau par rapport au contenu de l’article.




Le CAC40 est un indice boursier. Donc comparer les valeurs dépensées en lobbying n’a de sens que si on prend en compte l’importance des ces sociétés en terme de valeur boursière.



Sinon pourquoi parler de CAC40 ? Et pas de nombre d’employés ? Ou de secteur d’activité ?


Le 15/12/2022 à 15h 08

C’est bien d’être resté courtois dans ta réponse.


Le 15/12/2022 à 14h 27

Le CAC40 sert de métrique sur l’état de santé du marché de la place de Paris.
Il est composé de la somme des valeurs d’actions pondérée unitairement de 40 entreprises représentatives du marché.



les autres métriques des entreprises du CAC40 ne sont pas prises en compte dans le calcul.


alex.d. Abonné
Le 15/12/2022 à 14h 41

the_Grim_Reaper a dit:


Ne pas confondre CA, valeur boursière et montant dépensé en lobbying. Y’a un gros mélange dans ton cerveau par rapport au contenu de l’article.




Moi je vois tout-à-fait le rapport : dépenser 4M€ pour le lobbying quand tu as 2000G€ de chiffre d’affaire, c’est une cacahuète et ça peut rapporter gros. Quand tu es plus petit, tu ne peux pas forcément te permettre d’investir autant dans du lobbying.


alex.d. Abonné
Le 15/12/2022 à 14h 42

vince120 a dit:


Ca serait intéressant d’avoir les chiffres des autres groupes d’influence pour comparer…



Ayant droits Energie …



… Qatar




Le Qatar, c’est différent. Si j’ai bien suivi, il ne s’agit plus de lobbying (légal), mais de corruption.


Le 15/12/2022 à 15h 05

Fseg a dit:


Ne pas confondre lobbying pour un intérêt économique particulier et plaidoyer pour l’intérêt général




Ce que ce groupe de pression pense être l’intérêt général.
Un autre courant politique pourra avoir une opinion différente.


Le 15/12/2022 à 16h 46

v1nce a dit:


C’est bien d’être resté courtois dans ta réponse.




Je peux comprendre qu’on veuille se limiter à comparer la valeur absolue des dépenses. Mais faut remettre en perspective la puissance financière des GAFAM.



Rapporté à leurs valorisations boursières respectives, Total en 2019 dépensait en lobbying 3 fois plus que Google cette année (qui est donc une année record pour Google si je comprend bien la news).



Si Google décidait de dépenser autant de % que Total, son lobbying serait colossal.


Le 15/12/2022 à 17h 37

(quote:2110526:127.0.0.1)
Je peux comprendre qu’on veuille se limiter à comparer la valeur absolue des dépenses. Mais faut remettre en perspective la puissance financière des GAFAM.




Je saluais ta tempérance quant au “gros mélange dans ton cerveau” à laquelle tu as répondu de manière didactique.



Je suis tout à fait d’accord avec toi.
A vrai dire je m’étonne qu’on s’étonne : Le lobbying des GAFAM en France est « au même niveau que les plus actifs des groupes du CAC40 ». Quelqu’un en doutait ?


Le 15/12/2022 à 19h 33

Lorsque Lycos ne rapporte plus rien mettre 1 milliard d’utilisateurs au travail (dissimulé d’ailleurs) ça a du chien. :ouioui:



Quant au reste des technophiles à Gram positif dont l’injection touche aux hautes balles il faut pourtant, là encore, se remémorer l’amnésie post partum pour ne pas, à nouveau, passer à côté du moult.



Je ne sais enfin si avec nos grandes tentes nucléaires nous arriverons à tenir ce défi, mais, je ne doute pas un seul instant qu’un contrat social factice (dont les preuves des abominations codantes abondent dans le dernier quart d’heure) est bien entendu renouvelable par simple clic RGpédant. :reflechis: