Publié dans Logiciel

4

La plateforme No More Ransom, lancée il y a 6 ans, propose 136 outils anti-rançongiciels

La plateforme No More Ransom, lancée il y a 6 ans, propose 136 outils anti-rançongiciels

L'initiative No More Ransom, qui fête son sixième anniversaire, « propose 136 outils gratuits pour 165 variantes de ransomwares », se félicite Europol, et dénombre désormais 188 partenaires, dont 74 % d'opérateurs privés, et 49 forces de police : 

« Le programme a jusqu'à présent aidé plus de 1,5 million de personnes à décrypter avec succès leurs appareils sans avoir à payer les criminels. Le portail est disponible en 37 langues afin de mieux assister les victimes de ransomwares à travers le monde. »

Emsisoft aurait fourni 67 de ces outils, Avast 17, Bitdefender 11, Bleeping Computer 8 et Kaspersky 5. La Corée du Sud compte par ailleurs pour 16 % des visiteurs, suivis de l'Égypte et de l'Indonésie (9 %), de l'Inde (8 %) et des États-Unis (6 %).

Europol rappelle que « le meilleur remède contre les ransomwares reste une prévention assidue », et qu'il est fortement conseillé de : 

  • sauvegarder régulièrement ses données,
  • faire attention avant de cliquer sur un lien,
  • ne pas ouvrir de pièces jointes émanant d'expéditeurs inconnus, « même si elles semblent importantes et crédibles »,
  • mettre à jour son système d'exploitation, ses logiciels et son antivirus,
  • utiliser la double authentification (2FA) pour protéger ses comptes, 
  • ne pas payer de rançon et alerter les autorités en cas d’infection.
4

Tiens, en parlant de ça :

Deux requins étiquetés par portions avec les marques des entreprises d'IA génératives nagent dans l'océan

Automattic veut vendre les publications Tumblr et WordPress.com à Midjourney et OpenAI

C'était automatique

16:12 ÉcoIA 17
Photo d'une pince coupante

Sécurité des routeurs : le FBI démontre une nouvelle fois l’ampleur du problème

Retravaillons les bases

15:28 Sécu 6
des journaux

Google paye des éditeurs d’information pour entraîner une nouvelle plateforme d’IA générative

🎧 Age of Anxiety II

15:00 IASociété 7
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

4

Commentaires (4)


Winderly Abonné
Le 27/07/2022 à 11h 37

Je connaissais pas, ça a l’air sympa.


Le 27/07/2022 à 12h 28

… qu’il est fortement conseillé de : sauvegarder régulièrement ses données,




C’est vague. Faut expliciter




  1. sauvegarder régulièrement les données que vous ne voulez pas perdre.

  2. vérifier que vous pouvez facilement accéder à la sauvegarde et restaurer les données.



Le point 1 permet souvent de faire du tri dans les données “live” et archiver définitivement celles qui n’ont pas vocation a être utilisée fréquemment (voir jamais utilisée).



Le point 2 est tellement sous-estimé. J’ai déjà vu des cas où on ne peut pas récupérer le backup parce qu’il y a un password et que le password était dans un des fichiers perdus. :/


Le 27/07/2022 à 12h 41

utiliser la double authentification (2FA) pour protéger ses comptes,




En quoi ca bloque les ransomwares ? Genre le ransomware se log avec un autre compte sur la machine et n utilise pas le compte déja loggué ? :x


Le 27/07/2022 à 15h 42

eliumnick a dit:


En quoi ca bloque les ransomwares ? Genre le ransomware se log avec un autre compte sur la machine et n utilise pas le compte déja loggué ? :x




Je pense que ce n’est pas tellement pour la fonction “ransomware”, mais parce que beaucoup de ransomware volent aussi spécifiquement des cookies et couples login+mots de passe qui peuvent etre utilisés par les malfrats, de n’importe quelle manière et pourquoi pas pour propager leurs bouses encore plus.