Chiffrement : GnuPG 2.2.1, Gpg4win 3.0 et GPG Suite 2017.1 sont disponibles

Chiffrement : GnuPG 2.2.1, Gpg4win 3.0 et GPG Suite 2017.1 sont disponibles

Parés à tout chiffrer !

Avatar de l'auteur
David Legrand

Publié dans

Logiciel

25/09/2017
6

Chiffrement : GnuPG 2.2.1, Gpg4win 3.0 et GPG Suite 2017.1 sont disponibles

Suite à l'arrivée de GnuPG 2.2.x, les packages Gpg4win et GPG Suite ont été mis à jour. L'occasion pour eux de s'adapter aux dernières nouveautés. L'équipe de GPG Tools en profite pour préparer les adeptes de macOS : ses outils deviendront bientôt payants.

Ces derniers jours, plusieurs mises à jour importantes ont été mises en ligne au sein de l'écosystème autour de GnuPG. L'outil est ainsi passé à la version 2.2.1 qui apporte surtout quelques correctifs techniques.

Gpg4win 3.0 est enfin finalisé !

Il est notamment intégré à Gpg4Win qui passe enfin à la version 3.0 sur sa branche publique après quelques semaines au stade de release candidate. Pour rappel, cette mouture accompagne l'arrivée de GnuPG 2.2.x et ses nombreuses nouveautés, notamment avec un gros travail sur les fonctionnalités et le rendu graphique des différents outils proposés.

De manière générale, on retrouve le support des clés à courbe elliptique (ECC) qui sont exposées par défaut dans GnuPG 2.2.x, mais aussi des améliorations au niveau du mode de distribution comme les Web Key Directory / Service, ou la récupération automatique des clés. Le support du modèle de confiance TOFU+PGP commence aussi à faire son chemin alors que la détection automatique des mises à jour est enfin proposée.

Dans la liste des changements apportés, on note également le support complet d'OpenPGP/MIME dans Outlook à travers l'extension GgpOL qui permet le déchiffrement automatique des messages, la gestion de ceux envoyés en HTML et dispose d'une nouvelle interface. 

Kleopatra a également revu sa présentation à l'utilisateur, notamment lors d'une première utilisation, lorsqu'aucune clé n'est disponible. Il en est de même pour la gestion des clés de sécurité. L'outil peut aussi gérer automatiquement un chiffrement/déchiffrement sur un double clic, en reconnaissant le type de fichier. 

GPG Suite s'adapte à Sierra et change de modèle économique

Autre bonne nouvelle, pour les utilisateurs de machines sous macOS cette fois : GPG Suite passe à la version 2017.1 et à GnuPG 2.2 après des mois de travail afin d'apporter le support de Sierra. Ce package intègre d'ailleurs GPGMail 3.0b1 qui est la première bêta à s'adapter à High Sierra. Les notes de version évoquent également un outil pour déclarer les éventuels bugs et un processus de mise à jour a été détaillé pour ceux qui utilisent une clé de sécurité.

Mais le changement le plus important vient sans doute du modèle économique de GPG Suite. Développé par une équipe qui misait jusque-là seulement sur les dons, l'exigence de la communauté concernant le support de macOS Sierra et le besoin de s'adapter aux mises à jour de l'OS d'Apple semblent avoir convaincu GPG Tools d'opter pour un modèle payant. 

Le tarif n'est pas évoqué, seulement qu'il s'agira d'un montant réduit, mais qui devrait permettre à l'équipe de se financer de manière plus efficace. Bien entendu, il sera toujours possible d'utiliser GnuPG gratuitement, mais plus les outils proposés par GPG Tools à compter de la prochaine version stable de GPGMail.

6

Écrit par David Legrand

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Gpg4win 3.0 est enfin finalisé !

GPG Suite s'adapte à Sierra et change de modèle économique

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (6)


John Shaft Abonné
Le 25/09/2017 à 11h 34

M’en vais installer ça ce soir <img data-src=" />



En attendant une intégration des nouvelles fonctions dans Enigmail


David_L Abonné
Le 25/09/2017 à 11h 36

Peut être qu’ils vont enfin se décider à sortir la mouture 2.0 du coup <img data-src=" />


John Shaft Abonné
Le 25/09/2017 à 11h 38

Ah bah, c’est de la crypto, faut pas se précipiter et il faut bien tout tester avant <img data-src=" />


Le 25/09/2017 à 11h 52



le support des clés à courbe elliptique (ECC)





la cryptographie est sur les courbes elliptiques. Les clés, elles, restent bien droites.



(sauf exception) <img data-src=" />


Mihashi Abonné
Le 26/09/2017 à 07h 08

Ahh, et moi qui me demandait pourquoi du coup c’était un C et pas un K la dernière lettre…



Merci :)


djengo Abonné
Le 26/09/2017 à 13h 00

Bon, il vaut peut-être mieux attendre Gpg4win 3.0.1 en entreprise <img data-src=" />