Bandes-annonces : Aquaman, Le Retour de Mary Poppins, Brexit, Brightburn, L'Intervention, Titans...

Et si superman était méchant ?

Bandes-annonces : Aquaman, Le Retour de Mary Poppins, Brexit, Brightburn, L’Intervention, Titans…

Bandes-annonces : Aquaman, Le Retour de Mary Poppins, Brexit, Brightburn, L'Intervention, Titans...

Après une apparition dans Batman v Superman : L'Aube de la justice, Arthur Curry (alias Aquaman) débarque sur grand écran. Mary Poppins revient elle aussi, comme Kad Merad dans Le Gendre de ma vie. Plusieurs bandes-annonces ont aussi été mises en ligne pour BrexitHappy Birthdead 2 YouBrightburn, Captive State, Titans, etc.

Aquaman vs Mary Poppins : fight !

Cette semaine, Aquaman sera à l'affiche. Il s'agit du sixième film dans l'univers cinématographique DC, dont voici le pitch : « Les origines d’un héros malgré lui, dont le destin est d’unir deux mondes opposés, la terre et la mer. Cette histoire épique est celle d’un homme ordinaire destiné à devenir le roi des Sept Mers ». Sur IMDb la moyenne des notes est de 7,9 sur 10, contre 6,3 sur 10 chez SensCritique.

Demain, Mary Poppins signera également son retour sur grand écran, plus de cinquante ans après ses premières aventures : « Michael et Jane sont désormais adultes. Michael vit sur Cherry Tree Lane avec ses trois enfants et leur gouvernante, Ellen. Lorsque celui-ci perd un proche, Mary Poppins, l’énigmatique nounou, réapparaît dans la vie de la famille Banks ».

Un ex-bagnard, un père en manque de fils

Dans L'Empereur de Paris, Vincent Cassel jouera François Vidocq, une légende des bas-fonds parisiens et seul homme à s'être échappé des plus grands bagnes du pays. L'histoire déroule pendant le règne de Napoléon : « Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l'ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d'un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l'hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix ».

Terminons avec une comédie française : Le Gendre de ma vie, avec Kad Merad. Voici le résumé : « Stéphane et Suzanne sont parents de trois jeunes femmes, le tableau peut sembler idéal, mais Stéphane n’a jamais eu de fils et a toujours rêvé d’en avoir. Pour combler cette frustration, il s’accapare ses gendres et en tombe plus vite amoureux que ses filles ».  

Le Brexit avec Benedict Cumberbatch

Brexit est un film HBO sur... le Brexit bien évidemment. Alors que le Royaume-Uni est encore largement divisé sur un éventuel accord de retrait avec l'Union européenne, Benedict Cumberbatch incarne Dominic Cummings, le directeur de campagne du mouvement Vote Leave ayant œuvré en faveur du oui lors du référendum. « Tout le monde sait qui a gagné. Tout le monde ne sait pas comment » affirme le studio. Le film sera disponible sur HBO à partir du 19 janvier.

Universal Pictures présente Happy Birthdead 2 You, la suite de Happy Birthdead, sur le même principe : une journée se répète en boucle à chaque fois que l'actrice principale (Jessica Rothe) se fait tuer. Jason Blum est de retour à la production, Christopher Landon à l’écriture et à la réalisation de ce nouvel opus, qui sortira le 13 février.

En attendant sa sortie prévue pour le 2 janvier, le studio remet en avant la bande-annonce de Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis : « L'histoire de Mark Hogancamp, victime d'une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, et qui, en guise de thérapie, se lance dans la construction de la réplique d'un village belge durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène les figurines des habitants en les identifiant à ses proches, ses agresseurs ou lui-même ».

Superméchant, invasion extraterrestre, Marvel prépare le terrain

Brightburn reprend plus ou moins l'histoire de Superman... à un « détail » près : l'enfant arrivé sur Terre n'est visiblement pas aussi gentil et bienveillant que son cousin Kal-El. Il s'agit bien d'un superhéros capable de voler (entre autres), mais avec un penchant prononcé pour l'horreur cette fois-ci. La sortie est prévue pour le 26 juin 2019.

Au cours des dernières semaines, Marvel a mis en ligne des bandes-annonces pour Captain Marvel, qui arrivera le 6 mars prochain, juste avant le quatrième volet d'Avengers : Endgame prévu pour le 24 avril. On notera d'ailleurs les « conseils » de la NASA pour aider Tony Stark. L'agence souligne avec humour qu'il faut être à l'écoute d'un message « Avengers, on a un problème » et, en son absence, il faut commencer à scruter l'espace depuis la Terre afin de trouver la capsule.

Metropolitan Films revient sur Captive State, avec John Goodman et Vera Farmiga. Dans ce film de science-fiction, « les extraterrestres ont envahi la Terre. Occupée, la ville de Chicago se divise entre les collaborateurs qui ont juré allégeance à l'envahisseur et les rebelles qui les combattent dans la clandestinité depuis dix ans ». Nous en saurons davantage le 3 avril.

Brightburn

Un pianiste noir pendant la ségrégation, Julia Roberts aux abois

Le studio présente aussi Green Book : Sur les routes du sud programmé pour le 23 janvier, avec Viggo Mortensen et Mahershala Ali. L'histoire se déroule en 1962 aux États-Unis, en pleine ségrégation (deux ans avant la signature de la loi l'abolissant) : « Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts ». Une rencontre entre deux mondes où les rôles sont inversés.

Le 16 janvier, Julia Roberts tient le rôle principal dans Ben is Back. Un drame familial sur la bataille sans limites d'une mère prête à tout pour essayer de sauver son fils : « La veille de Noël, Ben (Lucas Hedges), 19 ans, revient dans sa famille après plusieurs mois d’absence. Sa mère, Holly (Julia Roberts), l’accueille à bras ouverts tout en redoutant qu’il ne cède une fois de plus à ses addictions. Commence alors une nuit qui va mettre à rude épreuve l’amour inconditionnel de cette mère prête à tout pour protéger son fils ».

La naissance du GIGN, le retour de Nicky Larson, un homme seul en Arctique

Sony Pictures a mis en ligne il y a quelque temps une vidéo pour l'adaptation de Nicky Larson et le Parfum de Cupidon de et avec Philippe Lacheau (Babysitting, Alibi.com). Le casting est également composé de Tarek Boudali, Julien Arruti et Élodie Fontan, des acteurs que l'on retrouve déjà dans les précédentes réalisations de Philippe Lacheau. Au cinéma le 6 février 2019.

Le 30 janvier, L'Intervention sera à l'affiche. Ce film, « inspiré de faits réels », se passe en 1976 à Djibouti et retrace la naissance du GIGN. C'est le second film de Fred Grivois, après La Résistance de l'air en 2015. Voici le pitch : « Des terroristes prennent en otage un bus d’enfants de militaires français et s’enlisent à une centaine de mètres de la frontière avec la Somalie. La France envoie sur place pour débloquer la situation une unité de tireurs d'élite de la Gendarmerie. Cette équipe, aussi hétéroclite qu’indisciplinée, va mener une opération à haut risque qui marquera la naissance du GIGN ».

Dans un registre complètement différent, Arctic s'intéresse à un homme, seul, en Arctique. Il survit jusqu'au jour où un hélicoptère vient le secourir... mais s'écrase. Il va alors tenter le tout pour le tout en essayant de rejoindre un campement. Mais la nature sauvage, le froid et le terrain enneigé ne vont pas l'aider. Dans les salles obscures le 6 février.

L'Intervention

 Shaun le mouton de l'espace, un parc d'attractions extraordinaire

En octobre de l'année prochaine, Shaun Le Mouton revient pour des aventures galactiques dans La ferme contre-attaque. Voici le pitch : « Un vaisseau spatial s’est écrasé près de la ferme de Shaun. À son bord, une adorable et malicieuse créature dotée de pouvoirs surnaturels. Pour Shaun, c’est l’occasion rêvée de vivre de nouvelles aventures. Mais lorsqu’une sombre organisation gouvernementale se lance à la poursuite de la petite alien pour la capturer, la ferme contre-attaque ! Shaun et le troupeau vont tout faire pour l’aider à rentrer chez elle. Accrochez vos ceintures et préparez-vous pour une épopée…à se tondre de rire ! ».

Paramount pense aux enfants avec Le parc des merveilles, qui raconte « l’histoire d’un parc d’attractions fabuleux né de l’imagination extraordinaire d’une petite fille appelée June. Un jour, le Parc prend vie... » Au cinéma le 3 avril.

Kingdom, Bird Box, Stranger Things et Titans (DC Comics) sur Netflix

Toujours très actif, Netflix a mis en ligne des bandes-annonces pour Kingdom (25 janvier) : « Dans un royaume rongé par la corruption et la famine, un mystérieux fléau se propage et les morts se transforment en monstres. Le prince héritier, accusé de trahison, mais prêt à tout pour sauver son peuple, se donne pour mission de découvrir l'origine de ce mal qui sévit dans l'ombre ».

Dans quelques jours, Bird Box sera disponible sur la plateforme de streaming, avec Sandra Bullock et John Malkovich : « alors qu'une mystérieuse force décime la population mondiale, une seule chose est sûre : ceux qui ont gardé les yeux ouverts ont perdu la vie ».

Signalons aussi une bande-annonce pour la troisième saison de Stranger Things (2019) et Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (1er janvier 2019), Triple frontière (mars 2019) où Ben Affleck, Oscar Isaac, Charlie Hunnam, Garrett Hedlund et Pedro Pascal tentent de voler l'un des cartels les plus violents au monde, Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque (été 2019), etc.

La série Titans de DC Comics arrivera aussi le 11 janvier 2019. Aux États-Unis, la première saison touche à sa fin et un superhéros va faire son apparition dans l'épisode final : Batman. Nous ne savons pas encore quel acteur incarnera le chevalier noir puisqu'on ne voit que très brièvement, et avec son masque.

Comme toujours, n'hésitez pas à nous signaler les films qui vous intéressent via les commentaires ou bien sur ce sujet dédié aux critiques cinéma de notre forum.

Sommaire de l'article

Introduction

Aquaman vs Mary Poppins : fight !

Un ex-bagnard, un père en manque de fils

Le Brexit avec Benedict Cumberbatch

Superméchant, invasion extraterrestre, Marvel prépare le terrain

Un pianiste noir pendant la ségrégation, Julia Roberts aux abois

La naissance du GIGN, le retour de Nicky Larson, un homme seul en Arctique

 Shaun le mouton de l'espace, un parc d'attractions extraordinaire

Kingdom, Bird Box, Stranger Things et Titans (DC Comics) sur Netflix

Commentaires (16)


Aquaman, Mary Poppins et l’Empereur de Paris pour moi en nouvelles sorties :)

Et Une affaire de famille en rattrapage <img data-src=" />





Côté séries, si Titans arrive sur Netflix on peut espérer un vrai Dolby 5.1 et pas l’AAC 2.0 dégueu de DCU ? <img data-src=" /> (pas regardée, mais parait que c’est bien <img data-src=" /> )


J’aime bien l’histoire de Vidocq et cette France révolue où on pouvait commencer délinquant et finir préfet, ou commencer soudard et finir roi de Suède. Mais c’est fini tout ça, l’ascenseur social est tout cassé aujourd’hui. Les jeunes d’aujourd’hui qui s’en inspire, genre Alexandre Benalla, on leur pète les genoux dès le début de carrière.


J’ai peur d’être déçu par le nouveau Mary Poppins. La BO présente le même scénario que les autres “nouveautés” de Disney (comme le Winnie avec Jean-Christophe adulte), avec l’enfant devenu adulte qui a perdu son âme d’enfant, blablabla…








jb18v a écrit :



Et Une affaire de famille en rattrapage <img data-src=" />





A ne pas louper.

Certains réalisateurs français devraient s’en servir comme source d’inspiration.



J’ai vu Aquaman, le spectacle est là, c’est moins mauvais que Superman ou justice league mais ce n’est pas au niveau de Wonder Woman



Une affaire de famille, vu deux fois tellement c’est beau <img data-src=" />









Z-os a écrit :



A ne pas louper.

Certains réalisateurs français devraient s’en servir comme source d’inspiration.





<img data-src=" />



Aquaman est sympa. Spider-man in the Spider verse est chouette mais un peu déjanté visuellement.








john san a écrit :



Aquaman est sympa. Spider-man in the Spider verse est chouette mais un peu déjanté visuellement.





il est splendide visuellement <img data-src=" /><img data-src=" />









le podoclaste a écrit :



genre Alexandre Benalla, on leur pète les genoux dès le début de carrière.







Moi aussi j’ai été outrée par cette injustice envers un jeune plein d’avenir et d’allégresse <img data-src=" />









Cashiderme a écrit :



Moi aussi j’ai été outrée par cette injustice envers un jeune plein d’avenir et d’allée greaisse <img data-src=" />












le podoclaste a écrit :



J’aime bien l’histoire de Vidocq et cette France révolue où on pouvait commencer délinquant et finir préfet, ou commencer soudard et finir roi de Suède. Mais c’est fini tout ça, l’ascenseur social est tout cassé aujourd’hui. Les jeunes d’aujourd’hui qui s’en inspire, genre Alexandre Benalla, on leur pète les genoux dès le début de carrière.



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />

T’as pas mieux comme exemple ?



Concernant Vidocq, l’histoire à fait de lui un héros alors qu’il était un mec pas très recommandable qui a passé son temps à trahir un peu tout le monde.

Exemple :

“En 1848, il reprend du service dans les renseignements français en se laissant emprisonner à la Conciergerie durant les émeutes du 15 mai et opère comme indicateur.”

Rappelons que ces émeutes n’étaient rien d’autre qu’un mouvement d’ouvriers qui s’insurgeaient contre leurs effroyables conditions de vie.



S’il avait vécu pendant la seconde guerre mondiale il aurait sûrement été un excellent collabo… <img data-src=" />

D’ailleurs un collabo notoire (le sinistre papon) de cette triste époque a fini préfet de police à Paris, comme quoi tout est possible…



Bref, on a les “héros” qu’on peut… <img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



…Concernant Vidocq, l’histoire à fait de lui un héros alors qu’il était un mec pas très recommandable qui a passé son temps à trahir un peu tout le monde…

Exemple :



Concernant ce point c’est plus les différentes séries TV que l’histoire qui ont rendu ce type si “sympathique” aux yeux de plein de gens.

Rendons à César… <img data-src=" />



Concernant papon, non seulement il a été nommé préfet de police de Paris où il s’est illustré par de très nombreux morts pendant une manifestation pacifique des opposants à la colonisation de l’Algérie (chassez le naturel…) mais en plus il a même eu le droit à la légion d’honneur… <img data-src=" />



Il aura quand même fallu attendre 1981 pour qu’il soit enfin jugé pour ses actes que bien des hauts responsables politiques n’ignoraient pas…



En même temps, quand on voit que macron voulait rendre hommage à pétain ce 11 novembre, on ne s’étonne plus de rien… <img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



Il aura quand même fallu attendre 1981 pour qu’il soit enfin jugé pour ses actes que bien des hauts responsables politiques n’ignoraient pas…





Pour le massacre de 1961, il a fallu attendre&nbsp; encore plus longtemps pour simplement faire reconnaître les faits, et cela ne s’est produit que parceque Papon a porté plainte pour diffamation contre Jean-Luc Einaudi (historien, millitant communiste, … ) qui avait témoigné dans le procès de 98.



Et sans le courage de Brigitte Lainé et de Philippe Grand, deux archivistes aux Archives de Paris, qui eurent de lourdes conséquences professionnelles pour avoir osé aidé la justice à établir la vérité, Papon aurait gagné ce procès en diffamation.



Merci pour ces précisions.

Hélas, rien n’a changé de ce côté là.

Il est toujours très risqué d’être un lanceur d’alerte, quel que soit le domaine concerné.



Ces gens (hommes ou femmes) ont beaucoup de mérite à le faire. <img data-src=" />


Fermer