Let's Encrypt sort de bêta, continue sa croissance et annonce de nouveaux sponsors

Vers l'infini et au-delà !

Let’s Encrypt sort de bêta, continue sa croissance et annonce de nouveaux sponsors

Let's Encrypt sort de bêta, continue sa croissance et annonce de nouveaux sponsors

Un peu plus de quatre mois après l'ouverture de sa bêta publique, le projet Let's Encrypt est enfin considéré comme stable. L'occasion pour son équipe de faire le point et d'annoncer quelques bonnes nouvelles.

C'est en décembre que le projet Let's Encrypt était accessible pour tous à travers une première phase de bêta publique. Pour rappel, son objectif est de fournir gratuitement et à n'importe quel internaute qui dispose d'un site web un certificat SSL/TLS de base, afin de mettre en place un chiffrement des échanges via le protocole HTTPS (voir notre analyse).

Il prend ainsi la forme d'une autorité de certification opérée par l'Internet Security Research Group (ISRG) et basée sur Boulder, qui exploite un nouveau protocole ACME, pouvant être utilisé à travers une multitude de clients open source.

La rapide croissance de Let's Encrypt

Depuis cette première étape, de nombreuses choses ont changé. Des hébergeurs ont en effet intégré Let's Encrypt à leurs offres de manière plus ou moins accessible comme GandiInfomaniakOnline.net, Wordpress.com et beaucoup d'autres. Dans « la cour des grands » côté français, seul OVH semble encore trainer, malgré ses annonces répétées (et mouvantes).

Mais Let's Encrypt n'est pas qu'une question d'hébergeurs, mais aussi de constructeurs qui fournissent des services. Ainsi, Synology a rapidement intégré la création de certificats gratuits à DSM 6.0 qui est désormais proposé en version finale (voir notre guide d'installation). Free a aussi mis en place une telle fonctionnalité pour l'accès à distance à l'interface de sa Freebox.

Le projet n'est plus en bêta

Résultat, début mars, un million de certificats avaient été distribués. Ils sont désormais plus de 1,7 million (pour 3,8 millions de sites), dont plus de 1,4 million sont actifs selon les statistiques du projet. Le .fr représente près de 10 % des domaines.

Le rythme est actuellement de 20 000 nouveaux certificats par jour précise Mozilla (qui est l'un des membres fondateurs de l'IRSG). Entre la fin janvier (environ 400 000) et aujourd'hui, ce chiffre a été multiplié par plus de quatre. Une croissance qui semble continue et qui ne devrait pas s'arrêter de sitôt si l'on en croit le graphique mis en ligne par l'ISRG à l'occasion de l'annonce du jour.

Let's Encrypt Avril 2016

Car Let's Encrypt n'est désormais plus en bêta : « nous avons acquis une expérience opérationnelle et une confiance dans nos systèmes qui sont considérables » précise l'équipe, qui annonce l'arrivée de nouveaux sponsors de taille. Gemalto entre ainsi dans la danse avec le statut « Gold »,  HP Enterprise, Fastly, Duda et ReliableSite.net deviennent sponsors « Silver ». De leur côté, Akamai et Cisco renouvellent leur statut « Platinum » pour trois ans.

Un avenir qui reste à écrire

Reste maintenant à voir le projet évoluer (voir la roadmap) et le protocole ACME grandir et être reconnu, notamment par l'IETF. Le mois dernier, on apprenait que les choses allaient se clarifier du côté des clients et notamment de « l'officiel » fourni par l'Electronic Frontier Foundation (EFF). Nul doute que cette année 2016 sera encore riche en rebondissements pour ce qui est de la généralisation de HTTPS, notamment à travers Let's Encrypt.

Commentaires (12)


Oles. 13 avril. Tic… tac… tic… tac…








Malkomitch a écrit :



Oles. 13 avril. Tic… tac… tic… tac…





Amusant également de voir la position de David évoluer.



En l’espace d’un mois on est passé de comms du style “ceux qui disent qu’OVH traine des pieds sont des trolls” à “OVH semble encore trainer, malgré ses annonces répétées (et mouvantes).”<img data-src=" />



en même temps, le temps est la composante principale de la perte de confiance dans ce genre d’annonce.


N’essaie pas de te donner l’impression que je colle à ta thèse. On reste en désaccord sur le fond : tu penses que c’est volontaire, je constate un retard. J’ai juste conscience que tout n’est jamais aussi simple qu’on peut le penser derrière un formulaire de commentaire ;)








Minikea a écrit :



en même temps, le temps est la composante principale de la perte de confiance dans ce genre d’annonce.





Ca n’oblige pas pour autant à traiter les avis divergents de trolls, surtout quand on ne veut surtout pas mettre en perspective tout le reste (OVH, le HTTPS, les certificats, ça ne date pas d’un mois).



Bref, c’était juste une petite digression ; sujet clos pour ma part.

&nbsp;



Mince, une excuse de moins pour OVH…


OVH c’est encore en cours, il m’ont répondu encore ce matin :

https://twitter.com/ovh_support_fr/status/720158696605519872


OVH est sponsor Platinium du projet, on peut leur reprocher d’être à la bourre, mais pas de trainer les pieds …


Bonne nouvelle,



C’est arrivé plus tôtque je ne l’espérait.

Néanmoins OVH traîne comme je le craignais.



«OVH toujours en attenteSuite à l’annonce d’Octave Klaba il y a quelques jours, nous avons demandé des confirmations au service presse de l’hébergeur. Celui-ci nous a indiqué que la date précise n’est pas encore arrêtée mais que l’activation est désormais attendue dans la première moitié du mois d’avril

&nbsp;

@ David : Gageons que ce sera bon pour vendredi <img data-src=" />

Dans le cas contraire on dira que c’est parce qu’ils ont beaucoup de client et qu’ils veulent faire les choses bien.

Rien&nbsp; à voir avec ceci <img data-src=" />


mes CAcert sont périmés, mes StartSSL vivotent … mais j’ai une flemme de me remettre là dedans, c’est olympique !


Pour ma part c’est surtout le support des clefs ECDSA qui m’a fait sauté le pas.

Je gère un petit kimsufi perso chez OVH et l’ensemble de mes domaines y est passé


En comparaison de la lourdeur de la procédure chez StartSSL, Let’s Encrypt c’est un véritable jeu d’enfant !



Pour le coup tu suis bêtement le tutoriel et voilà. Tu rajoutes une tâche CRON, et tu n’auras même plus la contrainte de devoir te mettre des rappels pour ne pas oublier de renouveler tes certificats tous les ans, en ayant besoin de fouiller ta machine pour retrouver le certificat d’auth StartSLL :)


Fermer