Publié dans Sciences et espace

8

Tubular Bells : Virgin Orbit réussit sa première mission commerciale de lancement de satellites

Tubular Bells : Virgin Orbit réussit sa première mission commerciale de lancement de satellites

En janvier, la société parvenait à envoyer sa fusée dans l’espace. Elle est pour rappel attachée sous l’aile d’un Boeing 747-400 – baptisé Cosmic Girl – qui fait office de premier étage.

Elle est ensuite larguée puis allume son moteur pour terminer son voyage. Lors de la mission « Launch Demo 2 » en janvier, des cubeSats avaient été déployés.

Cette fois-ci, la charge utile comprenait quatre petits satellites pour le département de la Défense américain, STORK-4 et STORK-5 de la société polonaise SatRevolution et le premier satellite BRIK-II de la Royal Netherlands Air Force.

« L'analyse préliminaire des données nous indique que nous avons parfaitement atteint notre orbite cible et que les charges utiles se déploient », affirme Virgin Galactic

8

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 1
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 13
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
8

Fermer

Commentaires (8)


Tubular Bells, Cosmic Girl, …
Dommage que le satellite du DoD ne s’appelle pas “electric eye”.


ou Enola Gay



J’imagine que ces titres sont au catalogue de Virgin


Cumbalero

ou Enola Gay



J’imagine que ces titres sont au catalogue de Virgin


Enola Gay ça aurait été de la bombe.


Ce concept pas nouveau semble prometteur pour diminuer le coût d’accès à l’espace. Pour des charges utiles assez réduite pour l’instant.


Dassault avait proposé à l’armée un système similaire adaptable aux Rafale sur le point d’emport du missile nucléaire pour reconstituer la capacité satellitaire en cas de guerre.


Le 1er étage a du consommer un max quand-même, faire voler un avion de cette taille à 500Mph pendant 1h ça se compte en tonnes de kérozène.
Mais c’est très impressionnant de lacher une cacahuète à 10km d’altitude et de voir cette cacahuète passer de 500 à 3000Mph en quelques minutes!
:love:


C’est sympa, ça rappelle le concept des X-1 à X-15 (et d’autres). J’imagine que la miniaturisation des satellites était la brique qui manquait pour rendre l’exploitation commerciale possible.



Ça serait pas mal d’exploiter des vols commerciaux (encore du boulot mais je crois au progrès!) ou de recycler les A380 (on pourrait bien mettre un bidules sous chaque aile).


Tubular Bells (j’adore cet album)…
Avec un nom pareil, j’espère qu’ils ont prévu un exorciste… :fumer: