Publié dans Économie

1

Semi-conducteurs : le français Linxens repris par Tsinghua Unigroup pour 2,2 milliards d’euros

Semi-conducteurs : le français Linxens repris par Tsinghua Unigroup pour 2,2 milliards d'euros

La société est entrée dans le giron du groupe d'État chinois en juin, rapporte Reuters. Linxens est un spécialiste de la biométrie et des composants pour antennes et étiquettes RFID.

L'opération doit encore être validée par les autorités. À Reuters, trois sources se déclarent confiantes sur cet examen. Tsinghua Unigroup aurait emprunté 1,5 milliard d'euros pour financer cette acquisition.

Linxens afficherait un chiffre d'affaires d'environ 500 millions d'euros, pour 3 000 employés.

1

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 12
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 19
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
1

Fermer

Commentaires (1)


Encore une société Française qui va mourir dans quelques mois… c’est dingue, y à pas une société française pour venir empêcher une secteur stratégique de passer aux mains des chinois ou américains ou russes ou pays arabes ….