Publié dans Économie

2

Microsoft n’investira plus dans des sociétés tierces de reconnaissance faciale

Microsoft n'investira plus dans des sociétés tierces de reconnaissance faciale

Cette annonce fait suite à la controverse autour de son financement de la start-up israélienne AnyVision, qui, écrit The Verge, avait été accusée d'avoir alimenté un programme de surveillance des Palestiniens.

Une enquête indépendante, menée par l'ancien procureur général américain Eric Holder et son équipe du cabinet d'avocats international Covington & Burling, aurait permis d'établir que « la technologie d'AnyVision n'a pas par le passé et n'alimente pas actuellement un programme de surveillance de masse en Cisjordanie ». 

Pour autant, les défis posés par le fait d'être un investisseur minoritaire dans une entreprise qui vend des technologies sensibles ne permettent pas un niveau de surveillance et de contrôle à la hauteur de ce que Microsoft exerce sur l'utilisation de sa propre technologie, explique l'entreprise.

« En apportant un changement global à ses politiques d'investissement pour mettre fin aux investissements minoritaires dans les entreprises qui vendent des technologies de reconnaissance faciale, Microsoft s'est orienté vers des relations commerciales qui lui offrent une plus grande surveillance et un meilleur contrôle de l'utilisation des technologies sensibles ».

Microsoft propose toujours sa propre technologie de reconnaissance faciale via sa plateforme de cloud computing Azure, l'API Face, qui permet à tout développeur « d'intégrer la reconnaissance faciale dans vos applications pour une expérience utilisateur transparente et hautement sécurisée ».

2

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 11
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 40
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

2

Fermer

Commentaires (2)


Faites ce que je dis pas ce que je fais.


Sont content avec ce qu’ils ont déjà, plus besoin d’aller voir ailleurs.