Publié dans Hardware

5

Lithium de France obtient un quatrième permis pour creuser en Alsace

Forage d'un doublet de géothermie profonde

Et de quatre ! C’est une nouvelle fois un permis exclusif de recherche (PER) qu’obtient Lithium de France, pour ses travaux dans le nord de l’Alsace. C’est le quatrième obtenu en deux ans, rapporte La Tribune.

Dans son communiqué, Arverne Group, maison mère de Lithium de France, indique que le PER est de type « Lithium et substances connexes ». Ce permis couvre une superficie de 151 km² dans le Bas-Rhin.

« Ce nouveau permis, pendant du permis exclusif de recherches de géothermie « Les Poteries » octroyé en août dernier, constitue une étape importante franchie par les équipes de Lithium de France. Nous nous en réjouissons et allons poursuivre notre travail, avec le territoire, pour contribuer à la décarbonation du mix énergétique français en développant des projets de géothermie et de production de lithium géothermal souverain », a déclaré Pierre Brossollet, PDG d’Arverne Group.

Les autorisations précédentes ont permis de cartographier et d’étudier le sol, riche en lithium. L’objectif est de creuser à la fois pour mettre en place des circuits géothermiques pour de la chaleur renouvelable, ainsi que pour récupérer le lithium, « à destination de l’industrie de la mobilité électrique ».

Rappelons que l’exploitation du lithium, classé comme matière première stratégique, fait l’objet de toutes les attentions en Europe. En décembre, nous étions revenus sur ce vaste chantier et les problèmes que l’activité minière peut rencontrer aujourd’hui.

5

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 11
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 39
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

5

Fermer

Commentaires (5)


Un petit peu de cynisme mais du coup on va le vendre au chinois pour qu'ils fabriquent les batteries qu'on leur achète?
Non, on va les utiliser dans la "gigafactory" de batterie qu'on vient de créer.

millman42

Non, on va les utiliser dans la "gigafactory" de batterie qu'on vient de créer.
Je me rappelle plus, l'usine va faire exclusivement des batteries pour VE ou pas?

Sinon le terme gigafactory me fait tellement marrer, à chaque fois j'ai l'impression que c'est un gosse qui a trouvé le nom :D

SKN

Je me rappelle plus, l'usine va faire exclusivement des batteries pour VE ou pas?

Sinon le terme gigafactory me fait tellement marrer, à chaque fois j'ai l'impression que c'est un gosse qui a trouvé le nom :D
Un gosse des années 90 :D

SKN

Je me rappelle plus, l'usine va faire exclusivement des batteries pour VE ou pas?

Sinon le terme gigafactory me fait tellement marrer, à chaque fois j'ai l'impression que c'est un gosse qui a trouvé le nom :D
Oui, très bien, mais entre l'extraction et la fabrication de batteries, il y a le raffinage. En gros l'étape la plus énergievore et qui produit le plus de coproduits (c.a.d des déchets pour la plupart). Au delà de la ressource minière, c'est c'est surtout sur le raffinage que nos amis chinois ont un quasi monopole. Et nous, on va raffiner où ?