Publié dans Internet

9

Le Snowden danois aurait-il dénoncé à tort la NSA ?

Le Snowden danois aurait-il dénoncé à tort la NSA ?

Le service de renseignement militaire du Danemark (Forsvarets Efterretningstjeneste, ou FE) a-t-il (in)volontairement aidé la NSA à espionner des Danois ?

Sur son blog electrospaces.net, Peter Koop, qui a déjà moult fois vérifié les révélations Snowden, décrypte la polémique qui a récemment entraîné le contrôleur des services de renseignement danois à mettre à pied cinq responsables du FE, dont son directeur. Ils ont depuis été réintégrés à d'autres postes, le ministère reconnaissant avoir fait « une erreur » en les renvoyant chez eux.

En août dernier, ledit contrôleur révélait en effet que le FE avait accepté de surveiller un câble sous-marin, avec l'aide de l'outil XKEYSCORE de la NSA – et à sa demande – afin de pouvoir espionner notamment des télécommunications à destination ou en provenance de la Chine et de la Russie. Plusieurs articles ont depuis permis à Koop d'en apprendre plus.

L'opération aurait d'abord été déclinée par le FE puis, suite à l'insistance de Bill Clinton, acceptée par le gouvernement danois, en 1992, à condition qu'un système de filtrage et de « minimisation » des données interceptées empêche la NSA de pouvoir espionner des Danois.

Le lanceur d'alerte à l'origine du scandale, un jeune informaticien employé par le FE et dont le profil pourrait s'apparenter à celui de Snowden, commença à émettre des doutes en 2013 – sans que l'on sache à ce stade s'ils étaient liés aux révélations du lanceur d'alerte américain, sorti du bois cette même année 2013.

Un groupe de travail, chargé de vérifier ce qu'il en était, et auquel le lanceur d'alerte participa, avait conclus en 2014 qu'il n'y avait pas eu d'intrusion illégale de la part de la NSA.

Pas convaincu, le lanceur d'alerte commença alors à enregistrer, en secret, plusieurs réunions avec ses collègues et supérieurs laissant entendre que le FE pourrait avoir laissé la NSA espionner des Danois. Mais plutôt que de contacter la presse comme l'avait fait Snowden, il alerta le contrôleur danois des services de renseignement.

Début octobre, le gouvernement a décidé de lancer une commission d'enquête spéciale, chargée de tirer l'affaire au clair d'ici un an. Peter Koop rappelle à ce titre que les précédentes enquêtes similaires ont conclu que, si les filtres mis en place dans XKEYSCORE ne permettent pas une « minimisation » parfaite, cela relève plus de problèmes techniques que d'une volonté de la NSA d'espionner les citoyens des pays qui l'aident à surveiller le Net.

Le FE avait ainsi rejeté une requête de la NSA de surveiller une entreprise asiatique après avoir découvert qu'elle appartenait à un Danois.

9

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 1
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 12
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
9

Fermer

Commentaires (9)


Pas d’intrusion illégal, circulez ya rien à voir :mdr:



HS: Sinon Assange, vous attendez qu’il soit mort avant d’en parler ? :craint:


Si je comprends bien l’article, s’ils espionnent tout le monde sauf les danois, alors c’est bon ? :keskidit:


Exact, et c’est cet argument que les services de renseignements utilisent dans chaque pays pour faire passer la pilule. Et suffisamment de gens ont une vision nationalo-centrée, donc la pilule passe. Au final, tout le monde est surveillé.
Et la promesse de “pas vos propres citoyens” n’est de toutes façons même pas respectée (pourquoi le serait-elle ? Il n’y a jamais de conséquences pénales pour le gouvernement quand la fraude est dévoilée plusieurs années après).


NE0

Exact, et c’est cet argument que les services de renseignements utilisent dans chaque pays pour faire passer la pilule. Et suffisamment de gens ont une vision nationalo-centrée, donc la pilule passe. Au final, tout le monde est surveillé.
Et la promesse de “pas vos propres citoyens” n’est de toutes façons même pas respectée (pourquoi le serait-elle ? Il n’y a jamais de conséquences pénales pour le gouvernement quand la fraude est dévoilée plusieurs années après).


vous devriez faire un petit stage à l’IHEDN. Ça vous ferait une piqûre de rappel à la journée d’intégration, à laquelle vous avez surement du prendre un petit somme :)



fsb, mossad, on en parle?
n’oublions pas que la russie a espionné directement un wifi de l’OIAC pour interférer un procès..



les services de renseignement sont au monde politico-économique ce qu’est le numérique à l’avenir.
en complément, snowden je veux bien qu’il a voulu réveiller les marmottes (qui n’ont pas voulu l’écouter, succès des gafam pour preuve), mais assange a réellement foutu la m… avec de nombreux services diplomatiques. Sous couvert de “démocratie”, d’anti-élitisme et autres gargaberies type wikileaks, il a au moins emmerdé au même niveau le personnel qui l’accompagnait en ambassade équatorienne que les relations internationales dans lesquelles il s’est immiscé.



Vous avez le droit de détester les politiques et les élites. Vous avez également le droit de les respecter, n’oubliez jamais.


NSA - un ami qui vous veut du bien )


“une requête de la NSA de surveiller une entreprise asiatique après avoir découvert qu’elle appartenait à un Danois.”



On voit bien à quoi sert l’espionnage en “temps de paix”: à pirater les entreprises concurrentes, à violer en douce la religion capitaliste au pouvoir :mdr:



marba a dit:


HS: Sinon Assange, vous attendez qu’il soit mort avant d’en parler ? :craint:




On n’a pas eu le temps de couvrir les audiences :(


Vous auriez pu faire une brève sur le fait qu’ils reportaient encore son «jugement» de 6 mois jusqu’en 2021.



(quote:1834952:::1)
les services de renseignement sont au monde politico-économique ce qu’est le numérique à l’avenir.
en complément, snowden je veux bien qu’il a voulu réveiller les marmottes (qui n’ont pas voulu l’écouter, succès des gafam pour preuve), mais assange a réellement foutu la m… avec de nombreux services diplomatiques. Sous couvert de “démocratie”, d’anti-élitisme et autres gargaberies type wikileaks, il a au moins emmerdé au même niveau le personnel qui l’accompagnait en ambassade équatorienne que les relations internationales dans lesquelles il s’est immiscé.
Vous avez le droit de détester les politiques et les élites. Vous avez également le droit de les respecter, n’oubliez jamais.




Quoi ? C’est quoi ce charabia ? Assange et Wikileaks sont d’intérêt public. Heureusement qu’il y en a qui ont encore le courage de dénoncer les dérives de nos «démocraties» et leurs abus.