Publié dans Internet

5

La guerre en Ukraine est aussi utilisée comme « leurre » par les hackers étatiques

La guerre en Ukraine est aussi utilisée comme « leurre » par les hackers étatiques

Le groupe d'analyse des menaces (TAG) de Google a observé un nombre croissant d'acteurs malveillants utilisant la guerre en Ukraine « comme leurre dans des campagnes de phishing et de logiciels malveillants » des groupes de hackers affiliés à des États (Advanced persistent threats – APT), et qu'ils « ciblent de plus en plus les entités d'infrastructures critiques, notamment le pétrole et le gaz, les télécommunications et la fabrication » :

« Des acteurs soutenus par le gouvernement de Chine, d'Iran, de Corée du Nord et de Russie, ainsi que divers groupes non attribués, ont utilisé divers thèmes liés à la guerre ukrainienne dans le but d'amener des cibles à ouvrir des e-mails malveillants ou à cliquer sur des liens malveillants. »

APT28 ou Fancy Bear, un acteur lié au GRU russe, a été observé en train de cibler des utilisateurs en Ukraine avec une nouvelle variante de malware qui, lorsqu'il est exécuté, « vole les cookies et les mots de passe enregistrés des navigateurs Chrome, Edge et Firefox ».

COLDRIVER, également surnommé Callisto, « continue d'utiliser des comptes Gmail pour envoyer des e-mails de phishing » à des responsables gouvernementaux et de la défense, des politiciens, des ONG et des groupes de réflexion, ainsi que des journalistes.

Curious Gorge, un groupe que TAG estime être lié à la Force de soutien stratégique de l'Armée populaire de libération chinoise, a quant à elle ciblé des « organisations gouvernementales, militaires, logistiques et manufacturières en Ukraine, en Russie et en Asie centrale », et compromis « plusieurs sous-traitants et fabricants de défense russes et une société de logistique russe ».

5

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

5

Fermer

Commentaires (5)


c’est du bluff…..ou pas ?



https://youtu.be/dbEKq5dqsy4 :eeek2:


Ils parlent de missiles en cours de développement.
Ils ont annoncé récemment le premier essai réussi de ce missile.
Entre le premier test et le déploiement en nombre, il va se passe du temps.
Donc, même si les temps annoncés pour atteindre Londres, Paris ou Berlin sont vrais, ce n’est pas demain que nous seront touchés.
C’est bien de la propagande avant tout destinée aux Russes mais aussi pour faire peur aux peuples étrangers.



Par contre, je ne comprends pas pourquoi Monsieur 2022 parle de l’emplacement de nos propres vecteurs nucléaires. Ça n’a rien à voir.
La dissuasion nucléaire est une doctrine qui repose sur le fait que ces armes ne sont pas utilisées parce que sinon, c’est la destruction massive des protagonistes.
En plus, comme en France, c’est le président seul,qui peut ordonner le feu nucléaire, il faut qu’il soit mis à l’abri avant que Paris soit atteint ou qu’il donne l’ordre dans les 200 secondes après le lancement. Ça reste probablement possible, mais ça laissera moins de temps qu’avant pour riposter.



vizir67 a dit:


c’est du bluff…..ou pas ?




C’est de la propagande débile, nos SNLE ne sont pas amarrés au pied de la Tour Eiffel pas plus que nos avions.
Attaquer l’Europe signifierait la fin de poutine et de la russie.


A priori c’est du grand n’importe quoi:
https://www.liberation.fr/checknews/le-missile-satan-2-pourrait-il-frapper-paris-en-200-secondes-20220503_ZPKYH45I2RBTLMUBKFACOM6C3M/
Avec en particulier un lien vers un fil un peu plus complet:
https://twitter.com/Strike_Flanker/status/1520058400171864065




  1. Le missile est en cours de développement est pas du tout déployé

  2. Le temps donné est obtenu en divisant le vitesse max par la distance en ligne droite, mais ces missiles ont un profil balistique. Il faut environ 6 minutes pour mettre un missile sur ce profil

  3. La Russie a déjà tout ce qu’il faut pour rayer la planète, ce nouveau missile n’y changera rien



popi_le_clown a dit:


A priori c’est du grand n’importe quoi:




Pas à priori, c’est de la propagande faite par des journalistes abrutis, comme dit l’autre dégénéré de trump c’est une vérité alternative.