Publié dans Société numérique

0

La guérilla entre militants pro-Israël et soutiens propalestiniens passe aussi par le doxxing

Les icones des applications telegram signal whatsapp line et wechat affichées sur un écran de smartphone.

Comme nous le racontions il y a quelques mois, le conflit Israël-Hamas se joue aussi en ligne, aussi dans l’espace numérique francophone. Depuis le début du conflit, les actes et propos antisémites ont explosé, notamment en ligne, selon le Conseil représentatif des institutions juives de France.

En parallèle, Le Monde rapporte les agissements d’un groupe Telegram nommé « Dragons célestes » – une référence à des personnages du manga One Piece, parfois jugé antisémite, ici reprise par un collectif autrefois nommé « Brigade Juive » – contre divers sympathisants propalestiniens.

Un jour, c'est un journaliste de la chaîne AJ+, la semaine suivante trois militants du collectif Palestine vaincra, deux jours plus tard une militante de La France Insoumise (LFI).

Chaque fois, leurs téléphones portables sont diffusés au gros millier de personnes abonné au compte, et les victimes subissent des dizaines de messages malveillants, voire de menaces, sur leurs téléphones et parfois leurs adresses e-mails.

Plusieurs plaintes ont été déposées, une enquête est en cours, aussi bien contre ce groupe que contre diverses personnes regroupées sous le nom de « Swords of Solomon », et spécialistes, eux aussi, de l’usage du doxxing pour intimider.

0

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 1
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 13
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
0

Fermer

Commentaires (0)