Publié dans Internet

4

FTTH : 28,3 millions de locaux éligibles, 13,4 millions d’abonnés, trois nouvelles « zone fibrée »

FTTH : 28,3 millions de locaux éligibles, 13,4 millions d’abonnés, trois nouvelles « zone fibrée »

L’Arcep publie son suivi du marché des services fixes pour le troisième trimestre : « le rythme des déploiements en fibre optique (FttH) et de leur adoption se stabilise à un niveau élevé […] Le nombre d’abonnements en fibre optique progresse toujours rapidement, avec 4,1 millions d’accès supplémentaires en un an, dont un million au cours du troisième trimestre 2021 ».

Le rythme des déploiements diminue « mais reste élevé au cours du troisième trimestre 2021, avec environ 1,3 million de nouvelles lignes FttH ». Au 30 septembre 2021, le régulateur dénombre « 28,3 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit 27 % de plus qu’il y a un an ».

Il y a toujours une différence importante entre les zones : « Au cours de ce troisième trimestre, 710 000 locaux ont été rendus éligibles en zone d’initiative publique, soit 61% de plus que sur la même période un an auparavant ».

À contrario, « le rythme des déploiements des lignes FttH continue de ralentir dans la zone d’initiative privée, par rapport au trimestre précédent. Environ 390 000 locaux y ont été rendus éligibles, contre près de 470 000 le trimestre précédent ».

« Enfin, le rythme insuffisant constaté dans les zones très denses ces derniers trimestres perdure ».

L’Autorité a attribué trois statuts de « zone fibrée », c’est-à-dire des « territoires où le réseau en fibre optique à très haut débit est entièrement déployé et opérationnel » :

  • Les Syndicats Mixtes Ouverts Berry Numérique et "Réseau d'Initiative Publique 36" ainsi que le Réseau d’Initiative Publique Berry Fibre Optique, sur 5 communes du département du Cher et 18 communes du département de l’Indre ;
  • L’Union des Secteurs d’Energies du Département de l’Aisne et le Réseau d’Initiative Publique Aisne THD, sur 71 communes de ce département ;
  • Le Syndicat Intercommunal d’Energies du Département de la Loire et le Réseau d’Initiative Publique THD42 Exploitation sur 31 communes de ce département.

Le régulateur fait enfin le point sur les zones AMII (pour Appel à Manifestation d'Intention d'Investissement) en prenant en compte le recensement des locaux supplémentaires à rendre raccordables : « Environ 83% des locaux des communes sur lesquelles Orange s’est engagé ont été rendus raccordables ; environ 93% des locaux des communes sur lesquelles SFR s’est engagé ont été rendus raccordables ».

Pour rappel, le régulateur annonce avoir « finalement été saisi par Bercy pour enquêter sur les retards d'Orange (chargé de 80 % du déploiement dans les villes moyennes) ». 

4

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 13
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 43
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

4

Fermer

Commentaires (4)


Reste maintenant à savoir le nombre d’abonnés qui en fait n’ont pas de service car ils commencent à devenir légion avec le scandale des armoires vandalisées et les tours de passe-passe par les sous-traitants.


@felinix effectivement, 3 fois déconnectés au niveau de l’armoire dans la rue en 1 mois.


Voyons les choses positivement : il faut maintenant moins de 10 jours pour reconnecter ;-)



« Enfin, le rythme insuffisant constaté dans les zones très denses ces derniers trimestres perdure »




Ben oui, maintenant qu’ils ont fait les déploiement les plus simples il reste les plus compliqué administrativement et/ou techniquement. Tu m’étonnes que ça “ralentisse”.



Et comme le dit felinix il y a le problème de la qualité en chute libre des déploiements déjà réalisés.