Publié dans Sciences et espace

3

Facebook arrête de développer son drone Aquila

Facebook arrête de développer son drone Aquila

Ce projet, lancé en 2014, devait apporter une connexion Internet à des populations n'en disposant pas dans de bonnes conditions. À l'époque, selon Facebook, il n'y avait pas beaucoup de travaux sur ce genre de solutions, mais d'autres acteurs se sont depuis lancés dans l'aventure : « compte tenu de ces développements, nous avons décidé de ne plus concevoir ou construire nos propres avions et de fermer nos installations de Bridgwater ».

D'autres éléments doivent aussi être pris en considération, même s'ils ne sont pas évoqués directement par le réseau social : l'atterrissage de son premier vol en juillet 2016 ne s'est pas passé comme prévu à cause d'une défaillance structurelle. De plus, Aquila devait faire face à une concurrence importante du projet Loon (ballons stratosphériques de Google) déjà en place dans certaines zones.

Facebook ne jette pas complètement l'éponge et va travailler avec des partenaires comme Airbus sur les HAPS, de pseudo-satellites à haute altitude présentés comme le « chaînon manquant entre satellites et drones » par l'agence spatiale européenne.

3

Tiens, en parlant de ça :

Conteneurs

Conteneurs, machines virtuelles : quelle différence ?

Mise en boîte

11:59 Soft 6
Semi-conducteurs

Semi-conducteurs : Sam Altman cherche l’accord du gouvernement américain

🤑 🤑 🤑

09:13 ÉcoIA 7

L’entreprise MariaDB pourrait être rachetée

Fork le phoque ?

17:38 Éco 17
3

Commentaires (3)


Le 27/06/2018 à 09h 10

Ce que l’on peut regretter, c’est que Facebook annonce fermer son établissement britannique dédié au projet. Gageons que les équipes trouveront rapidement un nouvel endroit où mettre à profit leur expérience, somme toute assez atypique.



D’ailleurs, pour une annonce d’un réseau social censé retrouver la trace et maintenir des liens entre amis, il est regrettable que le facteur humain de cette décision n’ait pas été abordé, même si, en effet, ce n’est peut-être pas le lieu idéal pour aborder ce sujet.


alex.d. Abonné
Le 27/06/2018 à 09h 54

Tout ça est très logique : Facebook te permet de garder le contact avec tes anciens collègues, même après avoir été viré !

 


Dj Abonné
Le 27/06/2018 à 10h 00

Malgré le nom du projet, on ne peut pas dire que le fermeture va provoquer un séisme 



<img data-src=" />