Publié dans Sciences et espace

4

Cinq agences françaises de la recherche s’engagent dans l’accès ouvert

Cinq agences françaises de la recherche s'engagent dans l'accès ouvert

Cinq agences de financement de la recherche ont signé une déclaration en 2020 pour la science ouverte. Il s'agit de l’Agence de la transition écologique (ADEME), l’Agence nationale de la recherche (ANR), l'ANRS|Maladies infectieuses émergentes (ANRS-MIE), l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et l’Institut national du cancer (INCa).

Celles-ci viennent de publier cinq nouveaux engagements pour poursuivre cette politique. Elles appuient notamment sur leur volonté de recommander non plus seulement l'accès ouvert des articles scientifiques issus des recherches qu'elles financent, mais aussi que celui-ci soit immédiat (la Loi République Numérique laisse un embargo de 6 mois en STEM et 12 mois en LSHS) et en licence Creative Commons By.

Elles s'engagent à soutenir des modèles économiques divers et notamment le financement par subvention (modèle dit Diamant) et déployer un plan de gestion des données structuré. Ces agences déclarent aussi vouloir prendre part aux discussions sur la réforme de l'évaluation de la recherche.

4

Tiens, en parlant de ça :

Free Speech Free Assange

La possible extradition de Julian Assange ne sera jugée qu’au début du mois de mars

Ennemi d'État

09:23 DroitSociété 0

ADRAS-J : un autre « camion poubelle » de l’espace d’Astrocale en orbite

Explorons la décharge orbitale !

17:32 Science 2
répéteur wifi 7 free

Dans les entrailles du répéteur Wi-Fi 7 de Free

C’est comme une Freebox Ultra, en castrée

16:10 HardWeb 12
4

Commentaires (4)


fred42 Abonné
Le 15/03/2023 à 08h 33

STEM ? LSHS ?


carbier Abonné
Le 15/03/2023 à 08h 43

Je suppose



STEM: Science, Technology, Engineering, and Mathematics
LSHS: Langues, Sciences Humaines et Sociales



D’un côté le “scientifique”, de l’autre le “littéraire”



A confirmer


fred42 Abonné
Le 15/03/2023 à 09h 03

Merci, ça doit être ça.



Surprenant que l’embargo soit plus court du côté scientifique par exemple en ingénierie alors même qu’il me semble y avoir plus de secrets industriels à protéger que du côté littéraire.


alex.d. Abonné
Le 15/03/2023 à 11h 02

fred42

Merci, ça doit être ça.



Surprenant que l’embargo soit plus court du côté scientifique par exemple en ingénierie alors même qu’il me semble y avoir plus de secrets industriels à protéger que du côté littéraire.


Si tu publies, ce n’est pas un secret industriel.



L’embargo correspond à la période où tu laisses l’exclusivité de la diffusion à l’éditeur (donc diffusion payante).