Publié dans Sciences et espace

1

CEA, CINECA et GENCI : main dans la main pour atteindre l’exascale

CEA, CINECA et GENCI : main dans la main pour atteindre l’exascale

Les patrons des trois centres de recherche (deux français et un italien) ont signé un « engagement commun » : ce « protocole d’entente vise à mobiliser ces trois acteurs majeurs du numérique scientifique dans une collaboration sur la route de l’exascale et du numérique post-exascale ».

Il donne un cadre permettant d’« acter les intérêts communs des parties pour joindre leurs forces dans le cadre des actions/initiatives lancées par l’entreprise commune EuroHPC et de définir la manière de préparer un accord de collaboration à long terme », explique le CEA.

Pour commencer, cet accord « vise l’implication des parties dans la réponse à l’appel à candidatures pour héberger un calculateur exascale européen et les futurs appels à candidatures pour le développement de nouveaux processeurs européens ou d’une pile logicielle européenne ».

1

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 1
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 12
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
1

Fermer

Commentaires (1)



trois centres de recherche (deux français et un italien)




GENCI n’est pas un centre de recherche, plutôt une agence de moyen chargée d’acquérir les supercalculateurs nationaux en France (cf. https://www.genci.fr/fr/content/missions).