Publié dans Sciences et espace

6

Analyse ADN : quand Dante Labs s’emmêle les pinceaux avec des échantillons

Analyse ADN : quand Dante Labs s'emmêle les pinceaux avec des échantillons

L'industrie des tests ADN pour les particuliers a le vent en poupe ces derniers temps, notamment aux États-Unis. Et, comme le reste, elle n'est pas à l'abri d'un souci « technique » avec des risques sur la confidentialité de données parfois très sensibles.

Dernier exemple en date : Dante Labs a envoyé des kits usagés à cinq clients. Dans un billet de blog (il redirige désormais vers sa page d'accueil, mais il est toujours accessible via le cache de Google), la société explique vouloir faire la lumière (sic) sur cette situation.

Le laboratoire rejette la faute sur un partenaire utilisé pour les expéditions et les collectes de kits de salive : « Pour cinq commandes, ce partenaire a imprimé les mauvaises étiquettes d'expédition de retour et a reçu les cinq kits dans son usine. Ensuite, le partenaire a géré ces kits usagés comme de nouvelles unités et les a utilisés pour cinq nouvelles commandes ».

Cinq clients ont donc reçu des kits usagés provenant d'autres clients. Les dix personnes concernées ont été contactées et ont obtenu de nouveaux kits pour leur analyse. Le laboratoire précise que les échantillons ne contenaient aucune information personnelle permettant d'identifier les clients.

« Malgré l'erreur commise par le fournisseur, nous en assumons l'entière responsabilité (comme je le fais personnellement en tant que PDG de Dante Labs) » explique la société... dans son billet de blog redirigeant automatiquement vers la page d'accueil.

6

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 11
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 40
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

6

Fermer

Commentaires (6)


Des kits usagers, je ne vois pas le problème. Mais s’il s’agit de kits usagés, là ça change tout.


grilled !



c’est effectivement un peu crado du coup




Le laboratoire précise que les échantillons ne contenaient aucune information personnelle permettant d’identifier les clients.





Sauf leur ADN <img data-src=" />


rhôôôôô il est taquin <img data-src=" />


Je vois pas l’intérêt de publier des excuses pour ensuite s’auto-censurer.








Exagone313 a écrit :



Je vois pas l’intérêt de publier des excuses pour ensuite s’auto-censurer.





[complot]En fait, c’est un coup marketing pour faire parler d’eux en manipulant habilement l’effet Streisand[/complot]

<img data-src=" />