Darty prépare aussi des licenciements, mais pas de fermeture de magasin

Darty prépare aussi des licenciements, mais pas de fermeture de magasin

Des centaines de contrats de confiance brisés

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Économie

03/07/2013
14

Darty prépare aussi des licenciements, mais pas de fermeture de magasin

Les problèmes économiques des magasins liés aux secteurs culturel, électronique et informatique continuent. L'enseigne Darty devrait ainsi licencier entre 500 et 600 postes selon les syndicats. Toutefois, aucune boutique ne fermera assure la direction.

Darty 

Pas de boutique fermée, mais de nombreux départs en vue

Après les fermetures de Surcouf, Game, Virgin Megastore, ou encore les problèmes de la Fnac et de The Phone House, voilà que Darty, qui propose notamment des ordinateurs, des tablettes, des liseuses, et des produits Apple, doit lui aussi réduire ses dépenses. Interrogé par l'AFP, Jean-Marc Miduri, délégué central CGT de Darty, a ainsi déclaré qu' « avec la réorganisation qui est en route, c’est 500 à 600 postes qui sont menacés ». Cela représente entre 4 et 5 % de l'effectif total de l'enseigne. L'Île-de-France pourrait concerner plus de la moitié des postes supprimés.

Ce nombre de 500 à 600 emplois a été nié par Darty, toutefois, ce dernier a bien confirmé qu'un plan de réorganisation était en cours avec des négociations programmées à la rentrée. La direction a de plus précisé que ces futures suppressions d'emplois concerneront « des postes administratifs ou d’encadrement ». Le Plan de Sauvegarde de l'Emploi devrait en particulier toucher « les filiales d’exploitation qui passeront de 5 à 3 et la fusion des sièges du groupe ».

 

D'après un tract de Force Ouvrière de l'Île-de-France, Darty « envisage des mesures "draconiennes" pour faire face aux difficultés économiques qu'elle rencontre en ce moment » remarque le syndicat. FO nous explique ainsi que la direction cherche à économiser 20 millions d'euros chaque année et qu'elle a « annoncé officiellement lors du dernier Comité de Groupe, la mise en place pour cette année 2013 d'un plan de licenciement économique concernant près de 600 salariés ». Dans le monde, Darty Group (ex-Kesa Electricals), la maison-mère britannique de Darty France, cherche même à économiser 50 millions d'euros par an.

« La branche française est bénéficiaire »

Interrogés par La Voix Du Nord au sujet des fermetures des sièges d'Englos-les-Géants (près de Lille) et de Provence Méditerrannée, les syndicalistes de FO ont fait remarquer que les changements à venir sont liés aux mauvaises performances de Darty Group. Les employés français « payent pour les déboires internationaux de l’entreprise, qui ferme des magasins en Espagne et en Turquie, après en avoir déjà fermé au Royaume-Uni et en Italie, alors que la branche française est bénéficiaire ». Il est vrai que lors du dernier bilan annuel de la société, Darty Group n'a pas caché avoir sabré dans ses marchés déficitaires (en Espagne, en Italie, en Slovaquie et en République Tchèque notamment), ceci afin d'enrayer des pertes qui commencent à se cumuler.

 

Darty France, qui représente 70 % du chiffre d'affaires de Darty Group, est bien bénéficiaire, toutefois, ses marges nettes ont fondu entre les années fiscales 2012 et 2013 (de 3,8 % à 2,8 %), et son chiffre d'affaires a légèrement régressé (-1,8 %). Contrairement à l'Espagne, où Darty a fermé l'intégralité de ses 43 magasins et a licencié 650 personnes, en France, le nombre de boutiques est pour le moment resté stable, à 229, soit son plus grand réseau dans le monde. Environ 11 500 personnes travaillent pour Darty France à ce jour.

14

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Pas de boutique fermée, mais de nombreux départs en vue

Commentaires (14)


Le 03/07/2013 à 06h 46

J’hésitais déjà à aller chez eux tellement c’est galère de trouver un vendeur dispo, mais alors là…


Ami-Kuns Abonné
Le 03/07/2013 à 07h 02

Je sais plus si c’est légale , pourquoi ils ne négocient pas une baisse générale des salaires du groupe (les gros plus toucher) que des licenciement sec. Logiquement vaut mieux perdre un peu, pour éviter l’hécatombe sociale.


Le 03/07/2013 à 07h 17







amikuns a écrit :



Je sais plus si c’est légale , pourquoi ils ne négocient pas une baisse générale des salaires du groupe (les gros plus toucher) que des licenciement sec. Logiquement vaut mieux perdre un peu, pour éviter l’hécatombe sociale.







Les vendeurs Darty sont déjà payés comme des VRP (= au lance-pierres) : leur salaire de base est minable (~700 euros je crois), auxquels s’ajoutent les primes sur les ventes, notamment les fameuses extensions de garantie. Du coup, peut-être qu’il est déjà trop difficile de diminuer leurs salaires…



Le 03/07/2013 à 07h 22

<img data-src=" /> le sous-titre !


Le 03/07/2013 à 07h 23







Thingy a écrit :



J’hésitais déjà à aller chez eux tellement c’est galère de trouver un vendeur dispo, mais alors là…





Moi, c’était plutôt leur manque de compétence (vendeur qui ne comprend même pas que l’on veuille autre chose qu’un Ipad, autre vendeur ne connaissant pas les différentes normes de cables HDMI)





amikuns a écrit :



Je sais plus si c’est légale , pourquoi ils ne négocient pas une baisse générale des salaires du groupe (les gros plus toucher) que des licenciement sec. Logiquement vaut mieux perdre un peu, pour éviter l’hécatombe sociale.





Quel intérêt? Surtout si il y a plusieurs sièges sociaux, il y a des postes qui font forcement doublon, il vaut rationnaliser les services sièges.



Le 03/07/2013 à 07h 29







Thingy a écrit :



J’hésitais déjà à aller chez eux tellement c’est galère de trouver un vendeur dispo, mais alors là…







J’ai vu l’envers du décor en ce qui concerne le SAV du service informatique :





  • On dessoude les composants sur les carte mère de pc portable (au risque de détériorer les composants aux alentours) plutôt que de commander une carte mère neuve et de renvoyer la carte au constructeur bien mieux outillé pour le faire.



  • Les PCs qui reviennent plusieurs fois pour la même panne.



  • Il vont à la course à l’économie et ça je l’ai bien vu… Il ne faut pas s’étonner que le SAV ne soit pas si irréprochable que ça..



Le 03/07/2013 à 07h 42

J’ai bossé chez eux, croyez-moi, vaut mieux acheter sur internet…


Le 03/07/2013 à 07h 43







Industriality a écrit :



J’ai bossé chez eux, croyez-moi, vaut mieux acheter sur internet…





Darty est aussi sur internet :)



Le 03/07/2013 à 07h 49

Ça ne me surprend pas mp3yeur, dans ma promo il y a un ex-Darty ayant travaillé au SAV à réparer comme il le dit toujours, au composant près sur les TV.

Après 25 ans de bons et loyaux services, 10 ans en atelier et 15 ans sur la route, il a préféré ne pas opter pour ce qui lui proposer. Darty voulait le muter à Lille. Ce n’est pas la porte d’à côté. V´là le respect et la considération de Darty avec ces employés après 25 ans de boîte.


Le 03/07/2013 à 09h 13







Industriality a écrit :



J’ai bossé chez eux, croyez-moi, vaut mieux acheter sur internet…





sur le site Darty ou bien ailleurs ?



Le 03/07/2013 à 10h 14







maxxyme a écrit :



sur le site Darty ou bien ailleurs ?







Tout sauf Darty, bricole ton pc en cas de panne, le service sera meilleur… (voir mon post précédent qui explique pourquoi je dis ça)



Le 03/07/2013 à 11h 37







mp3yeur a écrit :



Tout sauf Darty, bricole ton pc en cas de panne, le service sera meilleur… (voir mon post précédent qui explique pourquoi je dis ça)





Tu sais que Darty ne vend pas que des ordinateurs ?… Je dirais même que dans le Darty de ma ville, le rayon informatique doit représenter 15% de la surface du magasin, le rayon TV/HiFi 15%, le reste c’est de l’électroménager (réfrigérateurs, lave-linges, cafetières, etc).



Et je dois dire que je ne trouve pas d’équivalent à Darty en France sur ce secteur… Ils livrent et installent gratuitement mon lave linge en plein cœur de Paris un dimanche au deuxième étage sans ascenseur… Mon lave linge que j’ai payé 600 euros est tombé en panne trois ans et demi après son achat, le réparateur Darty s’est déplacé 2 jours après mon coup de fil (j’ai appelé un samedi il est venu le lundi), j’en ai eu pour 76 euros pour 1H d’intervention ce qui me semble très raisonnable.



Internet c’est bien mais le SAV est souvent réduit à un type de prestation : il faut renvoyer le matos par La Poste. C’est bien pour un ordi, mais je fais quoi si mon lave linge cdiscount tombe en panne ?… Est-ce que cdiscount me livre et m’installe gratuitement mon lave linge sur rendez-vous au deuxième étage sans ascenseur ?



Le 04/07/2013 à 08h 07







Pr. Thibault a écrit :



Tu sais que Darty ne vend pas que des ordinateurs ?… Je dirais même que dans le Darty de ma ville, le rayon informatique doit représenter 15% de la surface du magasin, le rayon TV/HiFi 15%, le reste c’est de l’électroménager (réfrigérateurs, lave-linges, cafetières, etc).





+1



Perso j’aurai pas idée d’acheter mon PC (enfin surtout les composants d’un PC) chez Darty (ni même chez Surcouf-Fnac-Carrefour-Boulanger-etc…) <img data-src=" />



Par contre, pour le reste y’a pas de souci, même si dernièrement j’ai acheté ma gazinière chez Boulanger, Darty étant plus cher et n’ayant pas le meilleur rapport fonctionnalités/qualité/prix.



Le 05/07/2013 à 10h 40







Pr. Thibault a écrit :



Et je dois dire que je ne trouve pas d’équivalent à Darty en France sur ce secteur…







Euh, là ou tu habites je ne sais pas mais en France pour l’électroménager il y a quand même Boulanger, But ou Conforama dans ce secteur. Mais tous sont plus ou moins bien suivant la région (chez moi Conforama est naze, les autres sont très bon et se valent).