La valse des PDG continue chez Zynga

La valse des PDG continue chez Zynga

Mattrick in a box

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Économie

03/03/2016
10

La valse des PDG continue chez Zynga

Pour la deuxième fois en moins d'un an, Zynga vient de nommer un nouveau PDG. Frank Gibeau, l'ancien vice-président d'EA Mobile succède donc à Don Mattrick, déchu en avril 2015, et à Mark Pincus, le fondateur de l'entreprise. Son objectif : assurer un meilleur bilan que le Don, parti en multipliant les pertes de l'entreprise par 7.

Cela fait bientôt un an que Mark Pincus, fondateur de Zynga, assure l'intérim au poste de PDG. Il a en effet repris les rênes de l'éditeur suite à l'envol de l'inimitable Don Mattrick, qui s'est assuré d'un joli package d'adieu, malgré ses résultats loin d'être flatteurs. Depuis, l'entreprise ne se porte guère mieux et aurait bien besoin d'un nouvel élan.

Frank Gibeau prend le fauteuil de PDG

Mark Pincus a donc décidé de redescendre d'un cran dans la hiérarchie de l'entreprise afin de laisser sa place à Frank Gibeau. Si ce nom ne vous dit rien, sachez qu'il a occupé le poste de vice-président d'EA Mobile d'octobre 2013 à mai 2015, avant de rejoindre le conseil d'administration de Zynga. 

Avant cela, il a officié entre 2011 et 2013 comme président de EA Labels, où il supervisait le développement des principales franchises de l'éditeur (Battlefield, FIFA, Mass Effect, Need For Speed, SimCity...). Encore plus tôt, il était en charge de la politique d'édition d'EA sur le continent américain. Au total, le dirigeant âgé de 47 ans a passé plus de 20 ans au sein des locaux d'Electronic Arts.

Frank Gibeau

Son expérience au sein d'un éditeur majeur et ses 18 mois passés à la tête de sa branche mobile seront très certainement d'une aide précieuse pour Zynga, qui navigue actuellement en eaux troubles sur le plan financier. L'éditeur continue d'accumuler les pertes (à un rythme toutefois moins important qu'à l'ère Mattrick) et va vendre les murs de son siège social pour faire entrer un peu de liquidités.

Un contrat moins généreux que pour Mattrick

Contrairement à Don Mattrick qui s'était arrangé pour obtenir un contrat très généreux, les termes proposés à Frank Gibeau semblent un peu plus raisonnables. Son salaire est ainsi fixé à un million de dollars par an, chapeauté par un bonus ne pouvant excéder deux millions de dollars. Cela s'accompagne de la possibilité d'acheter jusqu'à 8,1 millions d'actions de l'entreprise et des stock-options pour 5 millions de titres supplémentaires.

En cas de licenciement, l'ancien cadre d'EA ne repartira pas avec la bourse aussi remplie que celle de Mattrick. Il n'est ainsi question que du versement d'un an de salaire, en plus d'un bonus déterminé en fonction du nombre d'années passées au sein de l'entreprise. Ce montant pourra être doublé dans le cas où le licenciement survient après un changement d'actionnaire majoritaire.

Sur les marchés boursiers, les investisseurs saluent l'arrivée du nouveau PDG en faisant grimper de 4,2 % le cours de l'entreprise. Avec une valorisation tout juste inférieure à 2 milliards de dollars, elle a tout de même perdu 16 % de sa capitalisation depuis début janvier, mais reste stable sur les 12 derniers mois.

10

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Frank Gibeau prend le fauteuil de PDG

Un contrat moins généreux que pour Mattrick

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (10)


Le 03/03/2016 à 09h 48

Purée le sous-titre….



Par contre je ne comprends toujours pas comment cette entreprise peut être autant valorisée. Y a encore tant de gens que ça qui jouent à Farmville?


Le 03/03/2016 à 09h 58



l’ancien cadre d’EA ne repartira pas avec la bourse aussi remplie que celle de Mattrick.



=‘)


Le 03/03/2016 à 10h 11

Rien de mieux qu’un gars d’EA pour tout faire couler.


Le 03/03/2016 à 10h 17

Kevin ne tenait plus de pas pouvoir faire des mollets de jeux avec Mattrick


Le 03/03/2016 à 11h 53

Oui, il y a toujours énormément de joueurs. Et l’entreprise ne fait pas que du Farmville, elle a aussi d’autres gros titres F2P.



Tu rajoutes à ça son portefeuille de jeux mobiles obtenu via l’acquisition d’autre studio, et ça en fait une grosse boite de jeux.



Le 03/03/2016 à 14h 00

Ce recyclage de sous titres<img data-src=" />



Je m’attendais à mieux de ta part Kevin <img data-src=" />


Le 03/03/2016 à 14h 47







Charly32 a écrit :



Ce recyclage de sous titres<img data-src=" />



Je m’attendais à mieux de ta part Kevin <img data-src=" />







+1 ce sous-titre était parfait sur l’autre news puisque ça parlait d’une « boîte », du coup la référence avait tout son sens.



Là ça fait juste recyclage… Dommage.



Pourtant ce ne sont pas les jeux de mots moisis qui manquent avec un nom pareil :



« Mattrick: Reloaded »

« Mattrick: Revolution »

« Jamais sans Mattrick »

« Very Mattrick »

« Il aime les maths, Rick »

« Brillant ou mat, Rick ? »



(sous-titres sous licence WTFPL)



Le 04/03/2016 à 09h 43







Konrad a écrit :



(sous-titres sous licence WTFPL)



Je préfère Mattrick Hunter, ça peut être raccord avec une actu.



Le 04/03/2016 à 13h 11

Ca date d’un an et demi, j’ai eu le temps d’oublier que je l’avais fait <img data-src=" />


Le 04/03/2016 à 13h 35

T’as pas une base de données? :O