Dropbox prépare l'arrivée de placeholders avec son Project Infinite

Dropbox prépare l’arrivée de placeholders avec son Project Infinite

« Révolution »

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Logiciel

26/04/2016
8

Dropbox prépare l'arrivée de placeholders avec son Project Infinite

Dropbox a procédé à plusieurs annonces durant sa conférence Open, qui vient de se tenir à Londres. C’est particulièrement le cas du Project Infinite, qui vise à mettre en place des « placeholders » pour les fichiers, les faisant ainsi apparaitre sur l’ordinateur, mais sans consommer d’espace de stockage.

Dans le cadre de sa conférence Open, Dropbox a fait le point en fournissant plusieurs chiffres, comme il est de rigueur dans ce type d’évènements. Le service de synchronisation est ainsi utilisé par plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde, répartis dans 200 pays. 150 000 entreprises s’en servent, dont la moitié de celles présentes dans le classement Fortune 500. La solution semble particulièrement populaire en Europe, où un internaute sur quatre utilise Dropbox.

Des fichiers à la fois locaux et distants

L’éditeur a ensuite annoncé des éléments plus concrets. À commencer par le Project Infinite, qui ambitionne de montrer aux utilisateurs leurs fichiers sur l’ordinateur, sans prendre de place. Comment ? En utilisant des « placeholders », c’est-à-dire des fichiers pratiquement vides ne représentant en fait que des liens vers les données distantes.

Dropbox présente ce fonctionnement comme une révolution, ce qu’il n’est pas, même si la société a trouvé une méthode relativement élégante de le faire. Microsoft avait en effet utilisé les placeholders dans OneDrive sous Windows 8. Mais une partie des utilisateurs avait pesté : il n’était pas possible de faire la différence entre un fichier réellement présent en local et en un autre vide. De fait, ceux qui voulaient ouvrir une photo devaient parfois attendre que son téléchargement se fasse, donnant la sensation d’un système peu réactif. BitTorrent Sync le fait par contre bel et bien.

dropbox

Dropbox a résolu ce problème de manière finalement assez simple : un signe « check » vert montrera toujours les fichiers synchronisés complètement, tandis qu’un petit nuage gris indiquera ceux qui ne sont que des placeholders. Dans les deux cas, les informations telles que les dates de création et de modification, le poids ou encore les dimensions (pour les images) seront disponibles. Les placeholders se manipuleront également comme des fichiers classiques, avec par exemple la possibilité de les déplacer.

Ne reste finalement qu’à voir les performances lors de leur ouverture, Dropbox n’ayant pas encore donné de date pour l’arrivée de cette fonctionnalité. Elle est en cours de test par un petit groupe privé et pourrait arriver d'ici la fin de l'année.

Une API pour les propriétés de fichiers

Dropbox a également mis à disposition une nouvelle API à son éventail. Elle est entièrement dédiée aux propriétés des fichiers. La société indique qu’elle permettra aux clients de manipuler les fichiers de manière beaucoup plus précise, en permettant par exemple l’ajout de métadonnées spécifiques dans des flux de travail. Elle est faite pour renforcer la sécurité et simplifier certains processus, comme la migration de données et la gestion des ressources.

8

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Des fichiers à la fois locaux et distants

Une API pour les propriétés de fichiers

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (8)


Voilà bien l’archétype du cafouillazibule mal ficelé que je ne comprendrai jamais… Les fichiers sur volumes NTFS peuvent déjà être signalés comme “non présents physiquement” (= archivés sur stockage tertiaire) et malgré ça Microsoft arrive avec une solution bancale dans son propre produit OneDrive… Y sont forts, y’a pas à dire.


Le 26/04/2016 à 16h 23

Encore une co*ie de Microsoft.



&nbsp;Les placeholders étaient juste géniaux sur W8, encore une fonctionnalité qui a disparu. Plutot que de se dire qu’il faudrait repenser juste le design des icones, non on vire la fonction!<img data-src=" />



&nbsp;Du coup, t’es obligé de te retrouver avec une alternative à 2 francs en transformant ton onedrive en lecteur distant.

&nbsp;

Franchement microsoft commence à me saouler grave en supprimant tout un tas de trucs entre w8 et w10. L’appli courrier est juste une blague par exemple. On préfère tout donner sur continuum et cortana dont 90% de la population n’en a rien à foutre et pour des trucs qui pourrait vraiment être utile (genre la création d’un dossier sur l’appli courrier…on est en 2016) ça par contre tu peux attendre 10000 ans.



Bref, ils m’ont gavé!



Après ben Dropbox ils ont raison de se ruer dans cette breche, ils présentent ça comme une révolution alors que non…Ils me font penser à Apple tient.<img data-src=" />



Edit : En plus Vincent je m’excuse mais ce système d’icône est exactement ce que proposait Onedrive.


Le 26/04/2016 à 16h 47

Le vrai problème des placeholders sur Windows 8 c’est qu’il n’était pas implémenté au niveau du système de fichiers ce qui faisait que les programmes ne savaient pas les gérer il me semble…



Pour Dropbox ça sera le même problème..


RedShader Abonné
Le 26/04/2016 à 17h 04

Il me semble que MS avait justifié le retrait. La fonction va revenir en juillet avec l’Anniversary Update. D’ailleurs l’application Courrier est pas si mauvaise cela et on peut créer des sous-dossier. MS ne donne pas tout pour continuum et Cortana, il y a très souvent des mises à jour des applications de base, mais ça ne mérite pas beaucoup de communication.


Le 26/04/2016 à 17h 34

My bad, effectivement on peut créer dorénavant des dossiers. Alleluiah! N’empêche a l’epoque ca m’avait gonflé et j’ai essaye un jour Mailbird, une appli courrier digne de ce nom!


Le 26/04/2016 à 18h 08

Pour compléter le problème des placeholders sur Windows 8 (conversation Twitter de Rudy Huyn développeur Windows 10 chez Dropbox :https://twitter.com/RudyHuyn/status/725018005554360321?s=09


dylem29 Abonné
Le 26/04/2016 à 21h 27

Ce système existe depuis longtemps en entreprise…ça s’appelle le &nbsp;DFS.&nbsp;


Le 27/04/2016 à 22h 01

D’ou le sous-titre « Révolution » et en tout public Bitcasa le proposait depuis 2011http://thedroidlawyer.com/wp-content/uploads/2013/01/Bitcasa-Infinite-Drive.jpg

Maintenant ils ont coule