Softbank vend l'éditeur de Clash of Clans pour 8,6 milliards de dollars

Softbank vend l’éditeur de Clash of Clans pour 8,6 milliards de dollars

Clash of Royale Legends

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Économie

21/06/2016
23

Softbank vend l'éditeur de Clash of Clans pour 8,6 milliards de dollars

Softbank s'est lancé dans de grandes manœuvres pour réduire son endettement colossal : 108 milliards de dollars. Après avoir revendu une fraction de sa participation dans Alibaba, le groupe cède Supercell, l'éditeur de Clash of Clans.

Peu après avoir vendu 4,2 % de sa participation dans Alibaba pour récupérer 7,9 milliards de dollars, le groupe japonais Softbank, propriétaire de l'opérateur américain Sprint, continue de chercher des liquidités afin de réduire le poids de son énorme dette. Celle-ci s'élève à plus de 108 milliards de dollars, de quoi donner des cauchemars à n'importe quel comptable. 

Vide-grenier

Pour remettre ses comptes à flot, Softbank est contraint de se séparer de certains de ses actifs. La rumeur d'une vente de Supercell, l'éditeur de Clash of Clans, court depuis plusieurs mois, mais encore faut-il trouver un acheteur disposant de moyens suffisants. Electronic Arts n'est plus très enclin aux rachats après les multiples échecs rencontrés lors des acquisitions précédentes, tandis qu'Activision a déjà trouvé chaussure à son pied dans le mobile avec King.

Supercell étant valorisé aux dernières nouvelles 5,25 milliards de dollars, il faut débourser au moins 4,4 milliards d'euros pour mettre la main sur les 84,6 % du capital détenus par Softbank. Un chèque que peu d'éditeurs ont la capacité de signer. Tout du moins en occident. 

Tencent met le paquet

C'était sans compter sur le géant chinois Tencent, déjà propriétaire de Riot Games, qui lui assure une coquette rente avec League of Legends (croqué pour 230 millions de dollars en 2011) qui règne sans partage sur la scène du sport électronique. Selon le Wall Street Journal, le groupe chinois a trouvé un accord avec Softbank, valorisant les créateurs de Clash of Clans et de Clash Royale à plus de 10 milliards de dollars.

Le groupe a fondé un consortium regroupant plusieurs investisseurs prêts à croquer un bout de Supercell. Tencent garderait la majorité des parts du groupe, tandis que le reste se partagerait les miettes. Le montant de la transaction ainsi conclue s'élève à 8,6 milliards de dollars. 

Pour justifier un tel montant, il suffit de regarder du côté des revenus générés par Supercell. Selon l'institut Super Data, Clash of Clans aurait à lui seul réalisé un chiffre d'affaires de 1,35 milliard de dollars en 2015. Un chiffre auquel il faut ajouter celui réalisé par ses autres titres, Hay Day, Clash Royale et Boom Beach, qui figurent tous dans le top 20 des applications les plus « rentables » sur l'App Store d'Apple. Dans les documents publiés par Tencent, les revenus exacts de Supercell ne sont pas dévoilés, mais son bénéfice net est visible. Il s'élevait à 426,4 millions d'euros en 2014 et 693,3 millions d'euros en 2015.

Si cette transaction se déroule comme prévu, Softbank aura réussi à trouver en moins d'un mois près de 15 milliards de dollars pour soulager ses dettes, de quoi rassurer ses créanciers et investisseurs. À Tokyo, l'action du groupe a grimpé de plus de 4 % depuis le début de la semaine.

23

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Vide-grenier

Tencent met le paquet

Commentaires (23)


Le 21/06/2016 à 13h 16



Celle-ci s’élève à plus de 108 milliards de dollars, de quoi donner des cauchemars à n’importe quel comptable.





En fait Drahi c’est un petit joueur <img data-src=" />


Le 21/06/2016 à 13h 18



de quoi donner des cauchemars à n’importe quel comptable DAF/Trésorier.

Coquille à corriger <img data-src=" />


Le 21/06/2016 à 13h 27

en fait drahi quand les choses commencent à devenir sérieuses / dures il se barre (il quitte la direction d’altice)


Le 21/06/2016 à 13h 38







FunnyD a écrit :



Coquille à corriger <img data-src=" />





bien vu



linkin623 Abonné
Le 21/06/2016 à 13h 40







FunnyD a écrit :



Coquille à corriger <img data-src=" />





<img data-src=" />



Bon après les comptes d’une banque c’est … spécial on va dire.



Tout le monde connaît le bilan d’une société ? Allez donc voir le hors bilan d’un banque, et le concept même de bilan pour une banque devient assez brumeux…



Le 21/06/2016 à 13h 45

Bénéfice net : 693,3 millions d’euros en 2015

Effectif en 2015 : 180 salariés

<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


Le 21/06/2016 à 13h 45

Ça rapporte les F2P freemium sans pub dedans <img data-src=" />


Le 21/06/2016 à 13h 48

C’est vraiment une vache à lait cette boite …

Et le gros avantage par rapport à ses concurrents, c’est que tous les revenus ne sont pas concentrés sur une seule licence/jeu. Ils ont 4 très gros jeux dans le top …

Je crois qu’au départ c’est un studio qui avait été créé par Nokia il me semble ?


Le 21/06/2016 à 13h 52

Electronic Arts n’est plus très enclin aux rachats après les multiples échecs rencontrés lors des acquisitions précédentes&nbsp;

&nbsp;C’est possible de nous rappeler ces rachats qui ont été des echecs svp ?


Le 21/06/2016 à 13h 52







tranbert44 a écrit :



Je crois qu’au départ c’est un studio qui avait été créé par Nokia il me semble ?





Nope, le siège social est dans le Nokia Research Center à Helsinki par contre.



Le 21/06/2016 à 13h 53

Road to Ubisoft !


Le 21/06/2016 à 14h 15

Westwood Studios, (1998, fermé en 2003)

Danger Close Games (2000, racheté à Dreamworks, fermé en 2010)

NuFX (NBA Street, 2004 montant inconnu)

Phenomic & Mythic (2006, montant inconnu)

Pandemic (acheté 775 M$ avec Bioware en 2007)

Playfish (400 millions en 2009)

PopCap (750 millions en 2011)

Toutes ces boites n’existent plus.


Le 21/06/2016 à 14h 28

PopCap surtout en fait Plants vs. Zombies et Bejeweled ayant disparu de la surface du monde mobile (en même temps vu la merde sans nom qu’était le deux c’est normal. Et bon quand tu rachètes un studio et que tu vires les créateurs font pas attendre un miracle)


Le 21/06/2016 à 14h 56

Je ne suis pas ceo d’une grosse entreprise mais ca m’échappe toujours la stratégie d’acheter une boite pour virer ceux qui en ont fait le succès..


Le 21/06/2016 à 14h 56



Electronic Arts n’est plus très enclin aux rachats après les multiples échecs rencontrés lors des acquisitions précédentes



Cherchez le dénominateur commun des ces rachats… <img data-src=" />


Le 21/06/2016 à 18h 01

Chapeau à supercell,reussir à sortir des hits à chaque fois. King est resté sur Candy Crush.


Le 21/06/2016 à 18h 26







Mateal47 a écrit :



Je ne suis pas ceo d’une grosse entreprise mais ca m’échappe toujours la stratégie d’acheter une boite pour virer ceux qui en ont fait le succès..





Ce n’est pas parce que les gens ont eu un succès (chance ?) que leur stratégie va être valable vitam æternam, généralement les concurrent s’adapte, donc il faut toi aussi t’adapter en permanence.



Si le CEO est changé c’est que la stratégie n’est plus adapté à la nouvelle donne du marché.



Le 21/06/2016 à 19h 33

3615 VERIF &nbsp;pour tout savoir sur la santé des entreprises.


Le 21/06/2016 à 21h 55







kamuisuki a écrit :



3615 VERIF &nbsp;pour tout savoir sur la santé des entreprises.





C’est pas plutôt 36 15 ULLA?



Le 21/06/2016 à 23h 28







sat57 a écrit :



King est resté sur Candy Crush.





loul



Le 22/06/2016 à 04h 10







Anna Lefeuk a écrit :



C’est pas plutôt 36 15 ULLA?





https://www.youtube.com/watch?v=Ax-W-07ZwGI

3617*



Le 22/06/2016 à 07h 35







kamuisuki a écrit :



https://www.youtube.com/watch?v=Ax-W-07ZwGI

3617*





Merci



garn Abonné
Le 22/06/2016 à 10h 57

c’est clair que sur ce coup la softbank a fait une toute petite plus value <img data-src=" />