wallabag 2.2 apporte la recherche, le support des paywalls et de nouvelles options

wallabag 2.2 apporte la recherche, le support des paywalls et de nouvelles options

Des liseuses presque compatibles

Avatar de l'auteur
Guénaël Pépin

Publié dans

Internet

31/01/2017
16

wallabag 2.2 apporte la recherche, le support des paywalls et de nouvelles options

wallabag 2.2 est disponible, avec quelques mois de retard et une liste de changements alourdie. La gestion des comptes se renforce, la recherche fait son arrivée et les articles payants commencent à devenir lisibles. En parallèle, de nouvelles extensions pour navigateurs sont arrivées, et la compatibilité avec les liseuses avance.

Prévue début octobre, la version 2.2 de wallabag est enfin disponible. L'outil de sauvegarde d'articles se dote de nouvelles fonctions, au premier rang desquelles un champ de recherche, le support des paywalls et la remise à zéro du compte. La raison du retard ? « On a ajouté beaucoup, beaucoup de choses dans la feuille de route et on a voulu blinder les migrations de base de données (en ajoutant des tests unitaires) » nous explique Nicolas Lœuillet, le développeur principal de l'outil.

Gestion du compte, recherche et raccourcis clavier

Début octobre, la version 2.1 apportait de nombreuses options d'import et la gestion des utilisateurs, intégrée à l'interface. La dernière mouture ajoute l'import d'articles depuis Pinboard, l'export vers Unmark.it. Elle apporte également la remise à zéro et la suppression de son propre compte utilisateur.

La recherche fait aussi son entrée sur la branche 2.x, tout comme le téléchargement d'images, déjà présent dans wallabag 1.x. Pour sa part, la version web se dote d'une vingtaine de raccourcis clavier, avec lesquels il est possible de naviguer entièrement entre les articles. En parallèle, l'API gagne le support des annotations et l'export d'entrées. Il est aussi possible de configurer la redirection après avoir lu une entrée.

Des articles payants lisibles via wallabag

L'un des grands ajouts de cette version 2.2 est un début de compatibilité avec les paywalls. Les identifiants sont alors partagés avec l'ensemble des utilisateurs de l'instance. « Nous ajouterons une interface pratique dans la prochaine version » promet Nicolas Lœuillet dans son billet de blog. Pour le moment, il faut modifier un fichier de configuration pour y inscrire les identifiants, ce qui rend son usage difficile sur une installation partagée.

Aujourd'hui, seuls quelques médias sont officiellement proposés. « Notre bibliothèque (Graby) qui récupère le contenu des articles tente d'obtenir de manière standard le contenu, en se fondant sur les éléments de la page. Mais pour certains sites, cela ne fonctionne pas tout le temps. Il est donc possible de configurer chaque site individuellement, en disant « le titre, c’est telle balise, le contenu c’est telle balise » » nous détaille Lœuillet, avec pour exemple Le Monde.

La version 2.3 devrait donc être celle où la fonction devient vraiment utilisable par tous. Cela même si l'équipe ne projette pas encore de fournir un outil simple pour identifier manuellement les parties d'une page de chaque site.

Extensions, plateforme payante et support des liseuses

En dehors du logiciel principal, wallabag a connu quelques évolutions importantes en quatre mois. En novembre, l'outil libre s'est doté de nouvelles extensions pour Chrome, Firefox et Opera, nommées Wallabagger. L'intérêt est notamment de proposer une interface similaire dans tous les navigateurs et compatible avec wallabag v2.

En décembre, Nicolas Lœuillet a ouvert wallabag.it (voir notre entretien). Il s'agit d'une plateforme mutualisée payante, à 12 euros par an, qui propose une instance clé-en-main de wallabag, avec la dernière version préinstallée. L'un des principaux soucis du logiciel, admis par les développeurs, est la relative difficulté à l'installer. Un point sur lequel l'équipe compte travailler. En attendant, un service classique permet d'attirer les utilisateurs qui ne tiennent pas spécifiquement à l'auto-hébergement.

Enfin, wallabag commence à arriver (plus ou moins officiellement) sur les liseuses. C'était l'un des objectifs de ces derniers mois pour le projet. Nicolas Lœuillet nous affirme ainsi que le travail d'intégration est en cours pour les liseuses Booken. Chez Kobo, il faut passer par Wallabag Downloader, développé par Antoine Beaupré. Du côté de PocketBook, cela passe par l'outil tiers Plop! Reader de Pascal Martin.

16

Écrit par Guénaël Pépin

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Gestion du compte, recherche et raccourcis clavier

Des articles payants lisibles via wallabag

Extensions, plateforme payante et support des liseuses

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (16)


Trent Abonné
Le 31/01/2017 à 10h 27

Je l’utilise depuis plusieurs mois en entreprise, une très bonne alternative à Pocket !!


Vekin Abonné
Le 31/01/2017 à 10h 42

Ça a l’air d’être un excellent projet (que je suis depuis presque le début), mais je n’arrive toujours pas à en trouver une utilité pour moi. Peut-être un moyen d’éviter d’avoir trente-six milles onglets ouverts (syndrome TL;DR) <img data-src=" />


Idem ici. A un moment j’utilisais les “like” sur Twitter comme bookmark de choses à lire. Résultat, j’ai fini par en avoir plus de 300 sans avoir eu le temps d’en lire une seule.


Le 31/01/2017 à 11h 03

Bonjour !



Je ne suis pas objectif, je bosse pour wallabag ;-) Donc faites gaffe à ce que je dis.



wallabag, c’est un peu + qu’un gestionnaire de favoris (comme pinboard, shaarli, etc)

&nbsp;

Les like de twitter, les favoris dans shaarli, c’est très pratique. Mais ça n’archive pas le contenu des articles, ce que fait wallabag (imaginez un peu wallabag comme web.archive.org mais à la demande et que pour vous).


Exagone313 Abonné
Le 31/01/2017 à 11h 26

Hmm, ça me semble intéressant, j’ai besoin de quelque chose de ce genre. Où est-ce que je peux poser une question à propos d’un point qu’il pourrait me manquer dans wallabag ?

J’aimerais pouvoir utiliser mon propre système de connexion pour me connecter (tout en ayant possibilité de mettre à jour proprement wallabag, s’il faut merge avec conflits à chaque release, c’est la merde).


Le 31/01/2017 à 12h 07

La liste des questions / propositions / bugs est ici :https://github.com/wallabag/wallabag/issues/

&nbsp;


Exagone313 Abonné
Le 31/01/2017 à 12h 21

C’est pas exactement un problème du logiciel et je ne l’ai pas encore installé, donc ça me semble pas exactement le meilleur endroit …


Le 31/01/2017 à 12h 44

Y a moyen d’enregistrer les pages comme scrapbook ? Ce serait intéressant de pouvoir sauver la page (notamment pour certaines mises en page contenant du code) tout en ayant la possibilité de faire une conversion en texte…


Jarodd Abonné
Le 31/01/2017 à 13h 05

C’est effectivement qu’n simple marque-page. Mais cela ne règle pas le problème d’avoir des centaines d’articles de retard à lire <img data-src=" />


Le 31/01/2017 à 13h 19

non, mais ça on n’a pas encore développé de wallabot pour lire tes articles. Quoique avec l’appli Android et la lecture par la synthèse vocale … ;-)


Jarodd Abonné
Le 31/01/2017 à 13h 45

Ouah l’idée de génie ! Vite, sur la todo list de la v3 ! <img data-src=" />


Le 31/01/2017 à 14h 43

On a déjà la lecture par synthèse vocale dans l’appli android.

Idée d’utilisation : apprendre une langue étrangère. Tu stockes des articles en anglais, et tu les fais lire par la synthèse vocale. Tu as donc quelqu’un qui te lit à voix haute tes articles.


Jarodd Abonné
Le 31/01/2017 à 15h 34

<img data-src=" /><img data-src=" /> <img data-src=" />


Le 31/01/2017 à 22h 02

Wallabag, j’savais pas monsieur !



<img data-src=" />


Vekin Abonné
Le 01/02/2017 à 09h 13







nicosomb a écrit :



wallabag, c’est un peu + qu’un gestionnaire de favoris (comme pinboard, shaarli, etc)

 

Les like de twitter, les favoris dans shaarli, c’est très pratique. Mais ça n’archive pas le contenu des articles, ce que fait wallabag (imaginez un peu wallabag comme web.archive.org mais à la demande et que pour vous).





Oui, je le sais bien, mais c’est comme ça que je l’utiliserais pour ma part, comme gestionnaire de favoris <img data-src=" />



Ça pourrait éventuellement servir contre la censure : articles dupliqués et visibles par tous, mais il y a déjà d’autres projets pour ça (AutoBlog).



Le 01/02/2017 à 09h 15

&gt; Ça pourrait éventuellement servir contre la censure : articles dupliqués

et visibles par tous, mais il y a déjà d’autres projets pour ça

(AutoBlog).





C’est déjà un cas d’utilisation pour pas mal de personnes je pense ;-)