votre avatar

alFrancia

est avec nous depuis le 18 janvier 2015 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

4 commentaires

La charte de Fleur Pellerin pour assécher les sites pirates

Le 23/03/2015 à 19h 57

Face au drame pour la démocratie des élections d’hier: >70% de votes UMPS-fascistes qui comptent annexer le monde virtuel.
Sans compter le reste de 30% qui n’ont pas d’intentions claires vis-à-vis de la démocratie.

Cela implique des représailles!
Je met donc une bombe au Sinistère des finances, au bénéfice de la nuit.
BOOM!!

Revendication:
Vous avez tenté une annexion illégale du monde virtuel, directement
connecté à nos esprits, pour nous soutirer notre argent IRL.
Attention, d’autres actions viendront si vos larbins white-hats ne quittent pas le monde virtuel illico.
Cette
première attaque vous a déjà coûté le produit d’une année de racket
numérique. Les actions futures ne s’arrêteront pas à la compensation des
sommes trop perçues sur notre dos par le passé.
Nous sommes Anonymous, et aucun jeu de rôle malsain ne nous arrêtera pour faire respecter nos droits.

Tract:
Chaque patriote de la société virtuelle mondiale est appelé à faire
virtuellement exploser les Perceptions du pays tentant localement de
l’occuper, en prenant soin de vérifier qu’aucune âme virtuelle ne soit
atteinte par nos actions de libération numériques.
We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us.


Terrorisme : Paris veut accentuer la responsabilité des intermédiaires en Europe

Le 07/02/2015 à 09h 28

Ils feraient mieux de protéger les Intermédiaires, c’est évident!

Ceux qui sont prêts à croire n’importe quoi pour nourrir leur haine:




  • trouverons leurs intox ailleurs. On ne peut pas effacer la copie d’un contenu numérique, il resurgira.

  • verrons dans la suppression de contenus une censure de leur vérité.

  • n’ont besoin, au final, d’aucune propagande pour être dangereux.

    Nous, nous avons besoin:

  • de pouvoir infiltrer, ficher, rafler, répudier, expulser vers la Syrie cette bande de c*nnards.

  • de pénaliser par une déchéance de nationalité/expulsion toute personne religieuse insultant une autre secte ou insultant les préférences sexuelles d’autrui, ou ses origines Il faut que la religiosité soit une circonstance aggravante dans un état laïque

  • d’un internet libre, seul à pouvoir, entres autres, conjurer les manipulations quelles qu’elles soient, et sinon, à donner la haine que certains désœuvrés cherchent, nous permettant de nous en débarrasser.


La Hadopi en quête d’économies contraintes

Le 22/01/2015 à 20h 41

C’est pour pour faire le whistleblower, mais pour info, la grogne monte!

Perso, j’ai reçu mon tiers provisionnel ajd, et j’ai un peu l’impression de passer ma vie à payer des impôts.
C’est une goutte d’eau Hadopi, mais pour moi, c’est la goutte de trop!
Cet état qui nous rançonne, incapable de nous protéger (+3000 fonctionnaires pour surveiller 3000 c*nnards, non mais Allo Quoi!), qui subventionne les fainéants et fait proliférer les mal-élevés comme des lapins, tout en protégeant les seuls rentiers… Même le pape des cathos a pigé que faire des gosses pour faire des gosses est stupide! et qu’il faut un peu penser à en faire autre chose que des assistés ou des terroristes en puissance.

Et en plus ils imaginent qu’ils vont contraindre nos libertés numériques, au lieu de les accompagner, et que les geeks vont se laisser faire?
Dans leurs rêves, oui!


Apologie du terrorisme sur Internet, si on faisait le point ?

Le 18/01/2015 à 14h 32

Pour Dieudo, on peut discuter de savoir si c’est ou n’est pas de l’incitation au terrorisme, et j’ai hâte que le jugement soit rendu.
Pour le reste, on a déjà été trop longtemps trop gentil, compréhensif et tout, et que ce soit via internet ou pas, “certains” doivent décider clairement, de gré ou de force, à quelle communauté ils appartiennent.
Le Président a dit qu’il n’y a qu’une communauté, la communauté nationale en France. Ceux qui n’en sont pas peuvent/doivent donc choisir une nation compatible avec leurs idées à la con, qu’il s’agisse d’Isis ou pas.
Je ne vois pas en quoi la prison ou des “peines d’intérêt général” peuvent changer les idées mortifères de ceux-la.
Il faut permettre aux juges de déchoir de la nationalité, d’expulser, et de tuer les assassins, et c’est pas parce que Marine pense qu’il y a de la lumière le jour que je dois penser le contraire (© Sarko).
Et pour me rattraper un peu parce que j’ai un peu honte: pour le plus grand bien des croyants crétiens, muslims, et témoins de Jéhovah tolérés et intégrés dans notre état laïque.
Pour le reste, les enquêteurs doivent enquêter, et internet, qui ne fait de mal à personne, être laissé tranquille!