Publié dans Sciences et espace

6

Fitbit : bientôt les informations sur le cycle menstruel

Fitbit : bientôt les informations sur le cycle menstruel

L'annonce de cette fonctionnalité avait été faite en mars dernier, lors de l'annonce de la montre connectée Versa.

Elle est désormais en cours de déploiement pour les utilisateurs de montres Versa et Iconic identifiés comme femmes, comme l'explique The Verge. Elle permet d'enregistrer des informations sur leur cycle menstruel et les symptômes associés (crampes et acné par exemple) afin d'obtenir des prévisions sur les prochains cycles.

L'application permettra également de discuter de ces sujets : règles, ménopause, contraception, etc. Les personnes identifiées comme femmes recevront une notification lorsque cette fonctionnalité sera disponible, qu'elles devront valider pour en profiter.

Pour le moment, le suivi du cycle menstruel n'est disponible que sur iOS et Windows, mais l'application Android devrait suivre prochainement.

6

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

6

Fermer

Commentaires (6)


Vivement le PQ connecté… <img data-src=" />


La publicité qui s’adapte au cycle menstruel, ça doit faire bander rêver plus d’un manipulateur publicitaire <img data-src=" />


Et en option, l’envoi automatique d’un SMS à monsieur pour dire “pas de spectacle au cirque ce soir, le petit clown saigne du nez”.


À quand le bracelet pour éjaculateurs précoces? <img data-src=" />


Si c’est vraiment sécurisé, qu’on est sur que les données ne vont pas se balader dans la nature ET que ça puisse avoir une valeur scientifique permettant enfin de mieux connaître le phénomène, peu étudié (ben oui féminin donc…), des menstruations et de leurs effets. Et bien, finalement pourquoi pas. Si c’est seulement pour les publicitaires, aucun intérêt.



N’en déplaise aux messieurs qui réagissent un peu vite sur cette brève.


Je trouve ça sexiste de ne le proposer qu’aux femmes <img data-src=" />