Publié dans DroitInternet

0

Cloud : Amazon rejoint Google dans l’enquête de la CMA sur les pratiques de Microsoft

Nuage (pour le cloud) avec de la foudrecrédits : Unsplash

Il y a quelques jours, Google envoyait une lettre à l’autorité anglaise de la concurrence (CMA) pour « prendre des mesures contre Microsoft, affirmant que ses pratiques commerciales avaient désavantagé ses rivaux », indiquait alors Reuters.

Le géant de la recherche a été rejoint depuis par celui du cloud : Amazon a également envoyé un courrier à la Competition and Markets Authority. Les pratiques de Microsoft y sont fustigées, notamment les conditions qui empêchent les clients de passer d’un service à un autre, les frais cachés et ainsi de suite.

« Par exemple, Microsoft a modifié ses conditions de licence en 2019 et à nouveau en 2022 pour rendre plus difficile l'exécution par les clients de certaines de ses offres logicielles populaires sur Google Cloud, AWS et Alibaba. Pour utiliser de nombreux logiciels Microsoft avec ces autres fournisseurs de services cloud, un client doit acheter une licence distincte, même s'il possède déjà le logiciel. De ce fait, il n'est souvent pas financièrement viable pour un client de choisir un fournisseur autre que Microsoft », indique le courrier.

La situation ne manque pas de sel, puisque la même CMA enquête à la fois sur Google, Microsoft et Amazon pour le même type de comportement, suite à une enquête de l’Ofcom. Le régulateur britannique des télécoms pointait ainsi qu’à eux trois, ces acteurs représentaient 81 % du marché du cloud au Royaume-Uni, estimé actuellement à 15 milliards de livres.

En France, l’Autorité de la concurrence s’est auto-saisie du dossier en 2022. Elle pointait déjà, fin juin dernier, des problèmes clairement identifiés de distorsion de la concurrence, dont l’épineuse question des frais cachés, les fameux egress fees.

0

Tiens, en parlant de ça :

Spécialiste des signalements, Point de Contact s’apprête à déposer le bilan

Silence éloquent

17:49 SocialsSociété 4
Façade du bâtiment du New York Times

OpenAI contre-attaque et accuse le New York Times d’avoir « hacké » ses produits

16:27 DroitIA 3
Photo de la Maison-Blanche

Chine, Russie… Joe Biden veut interdire l’envoi de données sensibles américaines à six pays

Fort de roquefort

15:30 DroitSécu 2
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

0

Commentaires (0)