Publié dans Économie

4

AMD et Xilinx officialisent leur « deal » à 35 milliards de dollars (en actions)

AMD et Xilinx officialisent leur « deal » à 35 milliards de dollars (en actions)

C'est fait. Attendu depuis quelques semaines, le rachat du géant des puces programmables (FPGA) par le fabricant de CPU et GPU est désormais acté

La procédure doit maintenant passer les habituelles étapes de régulation et ne devrait pas être finalisée avant la fin de l'année 2021. Elle se fait exclusivement sous forme d'actions. En effet, 35 milliards de dollars, c'est un peu plus d'un tiers de la valorisation d'AMD (autour de 90 milliards), autant dire que la société n'avait pas cela en poche.

Chaque action Xilinx donnera donc droit à 1,734 action AMD. « Après l'opération, les actionnaires actuels d'AMD détiendront 74 % du nouvel ensemble, alors que les actionnaires de Xilinx en détiendront 26 % » précise le communiqué. Une manière de faire comprendre que l'on assiste en réalité plus à une fusion qu'à un rachat.

Pour les deux nouveaux compagnons, l'enjeu est de créer un acteur capable de produire des CPU, GPU, FPGA, SoC et autres SmarNICs, dans un secteur qui se consolidait principalement autour d'Intel et NVIDIA depuis quelques années. 

Le premier s'est lancé dans les FPGA en se payant Altera en 2015, et propose depuis sa OneAPI permettant un développement unifié pour l'ensemble de ses solutions (CPU, GPU, FPGA et autres accélérateurs). De son côté, NVIDIA est en train de se payer ARM et mise principalement sur ses GPU, mais investit lourdement dans le réseau, renforçant ses positions dans l'infrastructure et tout ce qui touche aux interconnexions ces dernières années. 

Bref, AMD ne pouvait pas rester les bras ballants et continuer d'affirmer qu'offrir des produits performants dans un écosystème ouvert misant sur les partenaires est une solution viable. Avec Xilinx il commencera à fournir un ensemble de solutions cohérentes et unifiées, mais qui reste en retrait face à ce que proposent ses deux principaux concurrents.

La question qui se pose est donc de savoir si cette politique d'acquisition va continuer. Il y a fort à parier que ce ne sera pas le cas pendant l'année à venir, puisque l'intégration de Xilinx risque de monopoliser les équipes.

Selon AMD, le résultat de ce regroupement mènera à un ensemble de 13 000 ingénieurs, avec un investissement en R&D de 2,7 milliards de dollars par an. 300 millions de dollars d'économies sont attendus du fait des synergies et des infrastructures qui seront partagées une fois l'opération terminée.

4

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

4

Fermer

Commentaires (4)


Ça faisait des années que Xilinx (fabless) était à vendre. Ça devenait de plus en plus urgent depuis le rachat d’Altera par Intel, même si Xilinx qui s’est lancé à corps perdu dans le Bigdata et l’IA connaît de beaux succès avec ses MPSoCs et RFSoCs.



Thierry
Développeur FPGA depuis 1994.


Maintenant que AMD renoue avec les bénef il font chauffer la carte bleu ! Bon quand il avait fait ça pour ATi ça ne leur avait pas porté chance …


La AMD achètent Xilinx uniquement en actions alors que le rachat ATI c’était une grande partie ou que du cash


Euh, AMD est devenu un des deux gros producteurs de Carte Graphique depuis ATI, donc je pense qu’ils ont fait un bon investissement non ?