Samsung Exynos 1080 en 5 nm : Cortex-A78, Mali-G78, 5G, Wi-Fi 6…

Samsung Exynos 1080 en 5 nm : Cortex-A78, Mali-G78, 5G, Wi-Fi 6…

En attendant l’Exynos 2100

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Hardware

19/11/2020
7

Samsung Exynos 1080 en 5 nm : Cortex-A78, Mali-G78, 5G, Wi-Fi 6…

L’Exynos 1080 vient remplacer avantageusement le 980, avec des cœurs Cortex-A78. La puce est gravée en 5 nm et on retrouve évidemment toutes les technologies récentes (Wi-Fi 6, 5G…).

Samsung a récemment présenté son nouveau SoC pour smartphones haut de gamme : l’Exynos 1080. Il dispose évidemment de huit cœurs, dont ceux de dernière génération dévoilés en juin par ARM. C’est la première puce du constructeur à sauter le pas. Pour rappel, les précédents Exynos 980 et 990 exploitaient des Cortex-A76 et A77.

1+3+4 cœurs CPU et finesse de gravure en 5 nm

La répartition de l’Exynos 1080 est la suivante :

  • 1x Cortex-A78 jusqu’à 2,8 GHz
  • 3x Cortex-A78 jusqu’à 2,6 GHz
  • 4x Cortex-A55 jusqu’à 2,0 GHz

La partie graphique est un Mali-G78 MP10. ARM revendiquait pour rappel un gain de performance 20 % par rapport au Cortex-A77 et de 25 % comparé au Mali-G77. Dans le SoC On retrouve aussi une Neural Processing Unit (NPU) et un Digital Signal Processor (DSP). Le fabricant annonce une puissance de 5,7 TOPS (téra opérations par seconde), qui serait « plus que suffisante pour prendre en charge une large gamme d'applications d'IA ».

Il s’agit du premier SoC de Samsung gravé en 5 nm, une amélioration importante par rapport à l’Exynos 980 qui est en 8 nm et le 990 en 7 nm. Comme toujours en pareille situation, cela permet de réduire l’encombrement et d’améliorer l’efficacité énergétique, mais aucun chiffre n’est précisé pour le moment.

Samsung  Exynos 1080

5G, LPDDR4x ou LPDDR5 au programme

La puce peut gérer les écrans jusqu’en FHD+ à 144 Hz ou les WQHD+ à 90 Hz, en HDR10+ dans les deux cas. Elle prend en charge la LPDDR4x ou la LPDDR4x, avec du stockage en UFS 3.1. La caméra peut grimper jusqu’à 200 Mpixels, ou bien jusqu’à 32+32 Mpixels maximum avec deux capteurs ; en tout le SoC peut gérer jusqu’à six caméras. 

Pour la géolocalisation on retrouve le quatuor classique : BeiDou, Galileo, GLONASS et GPS. L’Exynos 1080 prend évidemment en charge la 5G sur les bandes en dessous des 6 GHz avec un débit maximum de 5,1 Gb/s en téléchargement et de 1,28 Gb/s en upload, ainsi que les fréquences millimétriques avec un débit de 3,67 Gb/s maximum dans les deux sens. Du Wi-Fi 6, du Bluetooth 5.2 et un Tuner FM pour la radio sont présents. 

Samsung n’a pas précisé de date de lancement de smartphones avec cette puce, mais on devrait la retrouver dans les futurs Galaxy de la série A, comme c’est actuellement le cas de l’Exynos 980, et des produits de Vivo.Le Galaxy S20 est pour rappel animé par l’Exynos 990, tandis que pour le futur vaisseau amiral (Galaxy S 21 ?) qui serait annoncé dès mi-janvier 2021, les rumeurs font état d’un SoC Exynos 2100.

7

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

1+3+4 cœurs CPU et finesse de gravure en 5 nm

5G, LPDDR4x ou LPDDR5 au programme

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (7)


Fabimaru Abonné
Le 19/11/2020 à 14h 16

Ça doit être la soupe à la grimace au marketing des fabricants de SoC en ce moment: « Voilà notre dernière génération de CPU qui n’est plus que X fois plus lent que les CPU Apple ». De ce point de vue la ça ne peut être que moyennement excitant.


stratic Abonné
Le 19/11/2020 à 18h 46

Je suppose que tu parle du processeur M1 que vient de sortir Apple (sinon je ne vois pas à quoi tu fais référence). Ça n’a rien à voir. il ne s’adresse pas au même segment (dimensions, consommation et dissipation thermique différentes). Le M1 Apple est bien incapable de rentrer dans la composition d’un smartphone. C’est en revanche un nouveau concurrent pour les processeurs Intel et ARM.



Une comparaison entre l’Exynos 1080 et le nouveau CPU d’Apple n’a donc aucun sens. C’est comme comparer un moteur de scooter et un moteur de voiture. il est évident que le moteur de voiture est plus puissant, mais comparer les deux sur le plan des performances ne mène à rien. Ils n’ont pas la même finalité ni les mêmes contraintes.


Le 19/11/2020 à 20h 29

J’aimerais bien voir des benchs indépendant avant. Si la puissance avancé est véridique, plus qu’un i9 de 2019 je crois, et ben je l’avais pas vu venir ça, et pourtant je bosse avec des cores ARM tout les jours.


Le 20/11/2020 à 08h 01

Arf, le premier galaxy a 1 cœur de 1 ghz, c’est pas si loin, c’était trop juste, maintenant un smart chinois a 150200 euros comble a 99% les besoins de la population…et pour longtemps. Maintenant il devrait ce poser la question, avec toute cette puissance, qu’est ce qui pourrait être révolutionner en hardware.


stratic Abonné
Le 20/11/2020 à 21h 03

Errata: en me relisant, je réalise que je voulais écrire AMD, et non pas ARM.


dbodin Abonné
Le 21/11/2020 à 07h 49

Je n’aime pas les segmentations artificielles dans les gammes de produits : ajouter 1000 € et vous aurez une fonctionnalité qui ne dépend que de quelques lignes de codes (pas du hardware)
Dans le segment moyen de gamme, les normes Wi-Fi 6, Bluetooth 5.2 et 5G seront bientôt supportées : cela n’impose pas au consommateur l’achat de matériel haut de gamme.
Quant à la 5G, la compatibilité du réseau avec les smartphones 3/4G est assurée pour encore longtemps.


Fabimaru Abonné
Le 25/11/2020 à 08h 19

Si mes souvenirs sont bons, les perfs des CPU iphone récents sont largement au dessus des autres.