Régulation : le président du CSA dans l'oreille de la Commission européenne

Régulation : le président du CSA dans l’oreille de la Commission européenne

L'oreille en poing

Avatar de l'auteur

Marc Rees

Publié dansDroit

04/03/2014
5
Régulation : le président du CSA dans l'oreille de la Commission européenne

La nomination d’Olivier Schrameck à la présidence du groupe des régulateurs européens des services de médias audiovisuels (ERGA) n’est pas anodine. Cette élection annoncée aujourd’hui par le CSA, qu’il préside, permettra de mieux distiller encore les préconisations du rapport Lescure.

Schrameck csa assises

 

Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l’audiovisuel, a été élu à la tête du European Regulators Group for Audiovisual Media Services. Le ERGA regroupe l’ensemble des CSA de chaque pays membre. « La création de ce groupe, qui rassemble les autorités de régulation de l’audiovisuel des vingt-huit États membres de l’Union, s’inscrit dans la continuité de l’initiative prise par le président du CSA de réunir à Paris, en septembre dernier, plusieurs présidents d’autorités de régulation dans la perspective d’une coopération à l’échelle de l’Union européenne » se félicite le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

 

En janvier dernier, lors de ses vœux pour 2014, Olivier Schrameck annonçait déjà avoir « pris des initiatives pour créer des liens et une solidarité entre les différentes autorités de régulation européennes. La Commission européenne les a relayées selon un processus qui, espérons-le, se concrétisera dans les prochains mois ». L’enjeu ? Parvenir « à enrichir les réflexions relatives à une meilleure articulation entre la directive sur les services de médias audiovisuels et celle sur les communications électroniques, ou encore à saisir les enjeux stratégiques qui se développent dans les grands pôles d’activité et au niveau des instances de coordination internationales. »

Proche conseiller de la Commission européenne sur les SMA

Les prédictions se sont donc avérées vraies. L’ERGA avait été créé par la Commission européenne en application de l’article 30 de la directive sur les services de médias audiovisuels (SMA). Celui-ci demande en effet à ce que les États membres prennent des mesures appropriées pour communiquer entre eux ou à la Commission les informations nécessaires aux fins de l'application de ce texte.

 

Selon le texte l'instituant, le groupe des régulateurs européens des services de médias audiovisuels doit conseiller la Commission sur la « mise en œuvre cohérente, dans tous les États membres, du cadre réglementaire applicable aux services de médias audiovisuels », ou encore l’assister sur toutes les questions soulevées par ces services en ligne et permettre le partage d'expériences et de bonnes pratiques.

 

Sous la grille de lecture du CSA, les compétences de ce groupe sont très vastes puisqu’il « apportera une contribution coordonnée et opérationnelle à la Commission dans l’évolution du cadre juridique européen, sur des sujets aussi décisifs pour l’évolution de la régulation de l’audiovisuel que la convergence des services de médias à l’ère du numérique, la protection des publics, la liberté d’expression et le pluralisme, et l’affirmation de l’indépendance des autorités de régulation ».

 

Le Conseil rêve depuis belle lurette d’étendre la régulation actuelle sur les plateformes vidéo. La récente loi sur l’indépendance de l’audiovisuel public a d’ailleurs contraint l’ensemble des services de médias audiovisuels à la demande (SMàD) de se déclarer auprès du CSA comme le préconisait le rapport Lescure.

Tous les contenus culturels en ligne sous un régulateur

Le CSA est également devenu arbitre en cas de différend entre un éditeur et un distributeur, toujours conformément aux vœux de Lescure. Rappelons en outre que le rapport de l’ex-numéro un de Canal Plus voudrait faire du CSA l’autorité de régulation de tous les contenus culturels en ligne, qu’ils soient linéaires ou non. Le même CSA deviendrait l’autorité chargée de jauger les engagements des acteurs du numérique au profit de l’exception culturelle, par exemple par la mise en avant des créations nationales ou européennes sur les plateformes.

 

Autant dire que la nomination de Schrameck tout près de l’oreille de la Commission européenne est un bon point pour ceux qui défendent une telle régulation.

5
Avatar de l'auteur

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Retour à l’envoyeur

13:39 Flock 15
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

On est déjà à la V2 de Next ?

11:55 18
Autoportrait Sébastien

[Autoportrait] Sébastien Gavois : tribulations d’un pigiste devenu rédac’ chef

Me voilà à poil sur Internet

17:18 Next 16

Sommaire de l'article

Introduction

Proche conseiller de la Commission européenne sur les SMA

Tous les contenus culturels en ligne sous un régulateur

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Flock 15
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

18
Autoportrait Sébastien

[Autoportrait] Sébastien Gavois : tribulations d’un pigiste devenu rédac’ chef

Next 16
Logo de StreetPress

Pourquoi le site du média StreetPress a été momentanément inaccessible

Droit 10
Amazon re:Invent

re:Invent 2023 : Amazon lance son assistant Q et plusieurs services IA, dont la génération d’images

IA 10
Un œil symbolisant l'Union européenne, et les dissensions et problèmes afférents

Le Conseil de l’UE tire un bilan du RGPD, les États membres réclament des « outils pratiques »

Droit 4

19 associations européennes de consommateurs portent plainte contre Meta

DroitSocials 14

#LeBrief : Ariane 6 l’été prochain, Nextcloud rachète Roundcube, désinformation via la pub

Chiffre et formules mathématiques sur un tableau

CVSS 4.0 : dur, dur, d’être un expert !

Sécu 8
Une tête de fusée siglée Starlink.

Starlink accessible à Gaza sous contrôle de l’administration israélienne

Web 34
Fibre optique

G-PON, XGS-PON et 50G-PON : jusqu’à 50 Gb/s en fibre optique

HardWeb 50
Photo d'un immeuble troué de part en part

Règlement sur la cyber-résilience : les instances européennes en passe de conclure un accord

DroitSécu 10
lexique IA parodie

AGI, GPAI, modèles de fondation… de quoi on parle ?

IA 7

#LeBrief : logiciels libres scientifiques, fermeture de compte Google, « fabriquer » des femmes pour l’inclusion

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

IAScience 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Sécu 11
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Sécu 16
Le SoC Graviton4 d’Amazon AWS posé sur une table

Amazon re:invent : SoC Graviton4 (Arm), instance R8g et Trainium2 pour l’IA

Hard 12
Logo Comcybergend

Guéguerre des polices dans le cyber (OFAC et ComCyberMi)

Sécu 10

#LeBrief : faille 0-day dans Chrome, smartphones à Hong Kong, 25 ans de la Dreamcast

Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

OVHcloud Summit 2023 : SecNumCloud, IA et Local Zones

HardWeb 2
algorithmes de la CAF

Transparence, discriminations : les questions soulevées par l’algorithme de la CAF

IASociété 62

Plainte contre l’alternative paiement ou publicité comportementale de Meta

DroitIA 38
Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Économie de la donnée et services de cloud : l’Arcep renforce ses troupes

DroitWeb 0
De vieux ciseaux posés sur une surface en bois

Plus de 60 % des demandes de suppression reçues par Google émanent de Russie

Société 7
Une vieille boussole posée sur un plan en bois

La Commission européenne et Google proposent deux bases de données de fact-checks

DroitWeb 3

#LeBrief : des fichiers Google Drive disparaissent, FreeBSD 14, caméras camouflées, OnePlus 12

Le poing Dev – round 6

Next 151

Produits dangereux sur le web : nouvelles obligations en vue pour les marketplaces

Droit 9
consommation de l'ia

Usages et frugalité : quelle place pour les IA dans la société de demain ?

IA 12

La NASA établit une liaison laser à 16 millions de km, les essais continuent

Science 17
Concept de CPU

Semi-conducteurs : un important accord entre l’Europe et l’Inde

Hard 7

#LeBrief : PS5 Slim en France, Valeo porte plainte contre NVIDIA, pertes publicitaires X/Twitter

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

651e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Web 30
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (5)


Anonyme
Il y a 10 ans

D’habitude, quand ça commence à gangrener, il faut couper <img data-src=" />


matroska
Il y a 10 ans






GoldenTribal a écrit :

D’habitude, quand ça commence à gangrener, il faut couper <img data-src=" />



<img data-src=" />

<img data-src=" />



2show7
Il y a 10 ans

NSA les nouveaux filtres à tamis imposés que le citoyen devra payer parce que les acteurs ne sont pas responsables (mais eux, ont un compte ailleurs qui fructifie)


Winderly Abonné
Il y a 10 ans


Parvenir « à enrichir les réflexions relatives à une meilleure articulation entre la directive sur les services de médias audiovisuels et celle sur les communications électroniques, ou encore à saisir les enjeux stratégiques qui se développent dans les grands pôles d’activité et au niveau des instances de coordination internationales. »

Il faut déjà parvenir à placer ça sans perdre son auditoire en chemin je crois.


Elwyns
Il y a 10 ans

il est ou le CSA quand la sériePlus Belle la Vie fait l’apologie du cannabislibrement ? ah oui c’est surement à des fins éducatives, ils essayent de faire passer ça dans les esprits plus facilement pour passer une loi