Il y a 10 ans, Google faisait une entrée remarquée en bourse

Il y a 10 ans, Google faisait une entrée remarquée en bourse

La bourse ou vos données personnelles

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Économie

19/08/2014
25

Il y a 10 ans, Google faisait une entrée remarquée en bourse

Il y a dix ans jour pour jour, le 19 août 2004, Google faisait une entrée fracassante en bourse, six ans après sa création. Valorisée à un peu plus de 23 milliards de dollars à ses débuts, la société en vaut désormais 400 milliards et n'est surpassée que par deux entreprises dans le monde.

Un géant du Web et boursier

Simple moteur de recherche et propulsé au-devant de la scène grâce à un partenariat avec Yahoo dès 2000, Google est aujourd'hui un géant tentaculaire. Offrant des centaines de services, la plupart gratuits, l'entreprise californienne tire la grande majorité de ses revenus de la publicité. Si l'on a tendance à résumer la firme pour ses activités de recherche, on devrait surtout la décrire comme la reine de la publicité en ligne dès lors qu'il s'agit de sa principale activité.

 

Dominant de nombreux secteurs, dont la recherche, les navigateurs, les systèmes d'exploitation mobiles, la cartographie en ligne, la messagerie, l'hébergement de vidéo et bien entendu la publicité en ligne, Google est aussi un roi en bourse. Aujourd'hui valorisé à 400 milliards de dollars, la société n'est dominée que par le numéro un du pétrole dans le monde, Exxon Mobil (425 milliards) et par Apple (597 milliards). Google peut ainsi se vanter de dominer toutes les banques, les entreprises pétrolières (hors Exxon), les constructeurs automobiles, les firmes pharmaceutiques et bien entendu, toutes les compagnies high-tech (hors Apple), dont des géants historiques comme Microsoft (373 milliards), IBM (190 milliards) ou encore Intel (170 milliards).

 

Google en bourse, c'est aussi une véritable histoire. Si aujourd'hui, l'action ne vaut « que » 597 dollars, ce qui est déjà une somme considérable pour une seule et unique action, il faut se rappeler qu'elle dépassait largement les 1000 dollars il y a encore quelques mois. Suite à une multiplication du nombre de parts, le prix a donc chuté. La technique a d'ailleurs été utilisée par Apple il y a peu, mais cette fois pour diviser par sept le prix de l'action.

Une bien drôle d'interview à quelques jours de l'introduction

Mais revenons dix ans en arrière. Plus d'un an avant son entrée en bourse, les nouvelles se multiplient. Dès mai 2003, Google recrute Lise Buyer, ancienne directrice de la recherche technologique pour la banque d'investissement Crédit Suisse First Boston. Diverses rumeurs sur le calendrier et surtout le montant du prix de l'action lors de l'entrée en bourse sont ensuite disséminées tout au long de l'année, ainsi que début 2004. On se doute alors que Google prend toutes les précautions possibles pour ne pas se surévaluer et réussir son IPO. En 2003 et 2004, des services majeurs sont d'ailleurs lancés (la plupart avant l'introduction en bourse), dont AdSense, Blogger et Gmail (Maps ne sortira qu'en 2005).

 

Google finance 400 milliards

 

Finalement, à partir d'avril 2004, tout s'accélère. Google officialise son entrée en bourse et donne de multiples précisions trois mois plus tard. L'effervescence est alors palpable à cette époque et Google augmente son volume d'actions mis sur le marché neuf jours avant la date fatidique. Le 12 août, les deux fondateurs du moteur de recherche commettent une erreur importante suite à la diffusion d'une interview publiée dans... Playboy. Il se murmure alors que la SEC, l'autorité qui régule les activités boursières outre-Atlantique, pourrait reporter l'entrée en bourse suite à cette diffusion qui a brisé la période de silence normalement imposée avant toute introduction .

Déjà devant Amazon en 2004

L'entrée en bourse est finalement un succès, avec une hausse de 15 % le jour même, dépassant déjà Amazon, présent en bourse depuis déjà sept ans à l'époque. L'action a ensuite légèrement régressé, avant de croître de 100 % les mois suivants, pour atteindre le niveau quasi record qui est le sien aujourd'hui, soit plus de 10 fois sa valeur d'introduction.

 

Enfin, on rappellera que Google n'a jamais versé le moindre dividende à ses actionnaires en dix ans. Il faut néanmoins noter qu'Amazon ne verse pas non plus de dividendes et que Microsoft n'a cédé qu'en 2003, soit 28 ans après sa création et 17 ans après son entrée en bourse. Apple, après une longue période d'abstinence pour les actionnaires, a aussi recommencé à verser des dividendes il y a deux ans.

25

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Un géant du Web et boursier

Une bien drôle d'interview à quelques jours de l'introduction

Déjà devant Amazon en 2004

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (25)


Le 19/08/2014 à 16h 24

c’est quand même dingue ce qu’est devenu google en 16 ans ….


Le 19/08/2014 à 16h 28



Cela manque d’illustrations: http://img2.bdbphotos.com/images/orig/e/a/eapfexa59gdyeyp9.jpg?skj2io4l







Plus sérieusement, alors que la valeur de Google a explosée, le taux d’imposition globale de l’entreprise est passé de 40% en 2004 à moins de 15% aujourd’hui…

Cherchez l’erreur…http://img.qz.com/2014/08/google-inc-effective-tax-rate-tax-rate_chartbuilder1.p…



linkin623 Abonné
Le 19/08/2014 à 16h 31

:vieux:


Le 19/08/2014 à 16h 33







killer63 a écrit :



c’est quand même dingue ce qu’est devenu google en 16 ans ….







Et dire que depuis son rachat par Google, Youtube n’a pas encore atteins la quintessence de ses moyens.



Le 19/08/2014 à 16h 35







linkin623 a écrit :



:vieux:







Attends 10 ans <img data-src=" /> et Google sera partout (sauf là ou certain le pense <img data-src=" />)



Le 19/08/2014 à 16h 35







killer63 a écrit :



c’est quand même dingue ce qu’est devenu google en 16 ans ….







Et j’ai l’impression que les 16 prochaines années vont être encore plus dingues.



dingues ou flippantes, au choix <img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 16h 40







sniperdc a écrit :



Attends 10 ans <img data-src=" /> et Google sera partout (sauf là ou certain le pense <img data-src=" />)







Peu être, qui sais?



Le 19/08/2014 à 16h 42







sniperdc a écrit :



Attends 10 ans <img data-src=" /> et Google sera partout (sauf là ou certain le pense <img data-src=" />)







ben tu sais les thermomètres, le PQ ou les suppos connectés, c’est pour bientôt



linkin623 Abonné
Le 19/08/2014 à 16h 54







killer63 a écrit :



ben tu sais les thermomètres, le PQ ou les suppos connectés, c’est pour bientôt





C’est moi ou c’est très orienté tes exemples d’appareils ? #naïf



Le 19/08/2014 à 16h 57







linkin623 a écrit :



C’est moi ou c’est très orienté tes exemples d’appareils ? #naïf







ben je citais un post qui disait que google ne viendra pas sur ce terrain là



et avec ce projet, il lui faudra bien des données à analyser



<img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 17h 00







killer63 a écrit :



ben je citais un post qui disait que google ne viendra pas sur ce terrain là



et avec ce projet, il lui faudra bien des données à analyser



<img data-src=" />







Il ne citait aucun terrain justement. Tu as juste des idées malsaines. Faut consulter d’urgence franchement. Malade va. <img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 17h 19







zogG a écrit :



Et j’ai l’impression que les 16 prochaines années vont être encore plus dingues.



dingues ou flippantes, au choix <img data-src=" />





Prise de position économique et technique dans les domaines :

Militaire, Financier, Santé, Robotique, Énergies, Automobile, et bien sûre IA.



Cette stratégie n’a rien de nouveaux, beaucoup d’autres sociétés sont déjà sur ces créneaux.

Ce sont les méthodes et les compétences d’un nouvel acteur puissant dans ces domaines qui est vraiment dingue.





J’attend le lancement de Google dans l’agroalimentaire…



Le 19/08/2014 à 17h 25







sniperdc a écrit :



Attends 10 ans <img data-src=" /> et Google sera partout (sauf là ou certain le pense <img data-src=" />)







A condition qu’un truc sorti du garage ne met pas ko google par un nouveau modèle économique.



Ça va très vite et 10 ans c’est une éternité.



Le 19/08/2014 à 17h 32







amythose a écrit :



Plus sérieusement, alors que la valeur de Google a explosée, le taux d’imposition globale de l’entreprise est passé de 40% en 2004 à moins de 15% aujourd’hui…

Cherchez l’erreur…http://img.qz.com/2014/08/google-inc-effective-tax-rate-tax-rate_chartbuilder1.p…





Ils ont au moins chercher à réinvestir massivement dans plein de domaines et d’entreprises/fondations créatrice d’une réelle valeur ajoutée (qui elles payent sans doute plus de d’impôt que google).



Ceci n’est pas un troll: Quand d’autre comme Apple se contentent de racheter un montage économique comme Beat.



Le 19/08/2014 à 17h 36







metaphore54 a écrit :



A condition qu’un truc sorti du garage ne met pas ko google par un nouveau modèle économique.



Ça va très vite et 10 ans c’est une éternité.





Pour le coup, le système est bien plus verrouillé qu’il n’y parait entre google et internet.

Google n’est pas qu’un simple acteur d’internet, il est aussi devenu progressivement un metteur en scène, monteur, producteur etc..

Et ces positions, je doute qu’il puisse les perdre si rapidement que ça.<img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 17h 42







maestro321 a écrit :



Pour le coup, le système est bien plus verrouillé qu’il n’y parait entre google et internet.

Google n’est pas qu’un simple acteur d’internet, il est aussi devenu progressivement un metteur en scène, monteur, producteur etc..

Et ces positions, je doute qu’il puisse les perdre si rapidement que ça.<img data-src=" />







En économie tout est possible si le client adhère.



linkin623 Abonné
Le 19/08/2014 à 17h 51







maestro321 a écrit :



Pour le coup, le système est bien plus verrouillé qu’il n’y parait entre google et internet.

Google n’est pas qu’un simple acteur d’internet, il est aussi devenu progressivement un metteur en scène, monteur, producteur etc..

Et ces positions, je doute qu’il puisse les perdre si rapidement que ça.<img data-src=" />









metaphore54 a écrit :



En économie tout est possible si le client adhère.





Quand Google utilisera les mêmes mots/techniques que les majors du disques, c’est là qu’aura lieu le tournant.

Mais pour l’instant, Google verrouille le Web et sa position.



Le 19/08/2014 à 17h 55







metaphore54 a écrit :



En économie tout est possible si le client adhère.





C’est bien ce que je dit, aujourd’hui le client fait plus qu’adhérer à Google, il en est emprisonné, comme pour tout les mégapôles (pour ne pas parler de monopôle), ils sont si bien implantés, qu’il est inévitable de consommer leurs produits directement ou indirectement (en particulier google sur internet).



Unilevers,

Nestlet,

Disney,

Monsanto,

Microsoft,

Etc.

Etc..

Etc…




Le 19/08/2014 à 18h 09







metaphore54 a écrit :



En économie tout est possible si le client adhère. cf: BNP





<img data-src=" /> <img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 18h 24







linkin623 a écrit :



Quand Google utilisera les mêmes mots/techniques que les majors du disques, c’est là qu’aura lieu le tournant.

Mais pour l’instant, Google verrouille le Web et sa position.







Oui en s’attaquant aux enfants de moins de 13 ans, pour les rendre accros aux produits google.



Le 19/08/2014 à 19h 02







metaphore54 a écrit :



A condition qu’un truc sorti du garage ne met pas ko google par un nouveau modèle économique.



Ça va très vite et 10 ans c’est une éternité.







T’inquiète ils bosseront pour Google <img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 20h 35







metaphore54 a écrit :



Oui en s’attaquant aux enfants de moins de 13 ans, pour les rendre accros aux produits google.





Oui c’est tellement vrai, licences des services goole map (et services affiliés) très très avantageux pour ceux qui autorisent l’accès aux moins de 13 ans.

Payer la licence standard ne donne pas forcement plus de fréquence d’accès aux API….

J’ai eu goole map au téléphone, pas simple…<img data-src=" />



Le 19/08/2014 à 21h 33



L’entrée en bourse est finalement un succès, avec une hausse de 15 % le jour même, dépassant déjà Amazon,





Et Netscape +75% … on a vu la suite . Mas bon Google est largement plus solide et n’a pas vraiment de concurrents.


Le 19/08/2014 à 23h 42







metaphore54 a écrit :



En économie tout est possible si le client adhère.







Je suis d’accord que tout peut aller très vite, mais quand on devient un tel mastodonte on ne se fait pas renverser si facilement. Regarde Microsoft. On ne peut pas dire qu’ils aient été un acteur de l’innovation dans le monde de la high tech depuis un moment. Au mieux on peut dire qu’ils ont finalement réussi à redorer leur image en paraissant plus “cool”. Mais il n’empêche qu’avec des milliards en poche ce n’est pas si compliqué de réagir face aux nouveaux venus ou tout simplement de les avaler pour s’approprier les bonnes idées (quand on voit la liste des entreprises rachetées par MS, Google ou Apple, celle-ci est très longue).



Ils ont des moyens qui sont justes hors normes qui leur donne l’opportunité de se lancer sur n’importe quel secteur et de tenter des choses tout en ayant le droit de se louper (Google a fermé de nombreux services depuis qu’ils existent), ce qui n’est pas le cas d’une startup qui serait focalisée sur un seul domaine d’activité.



Ces entreprises sont devenues des monstres de puissance. Même si le prochain iPhone se vendait à 10 exemplaires (ce qui n’arrivera jamais), Apple ne coulerait pas. Bref, je veux bien croire que tout est possible, et que l’on n’est pas à l’abri de surprises, mais de là à dire que Google peut couler d’un moment à l’autre…



Le 20/08/2014 à 05h 20







maestro321 a écrit :



Oui c’est tellement vrai, licences des services goole map (et services affiliés) très très avantageux pour ceux qui autorisent l’accès aux moins de 13 ans.

Payer la licence standard ne donne pas forcement plus de fréquence d’accès aux API….

J’ai eu goole map au téléphone, pas simple…<img data-src=" />





Je parle de youtube



http://www.begeek.fr/google-envisage-creer-youtube-les-enfants-142176