EK Waterblock annonce un waterblock pour la Z77 Extreme11 d'ASRock

EK Waterblock annonce un waterblock pour la Z77 Extreme11 d’ASRock

Pour grappiler quelques MHz supplémentaires lors d'un overclocking

Avatar de l'auteur
Julien Arrachart

Publié dans

Sciences et espace

12/04/2013
0

EK Waterblock annonce un waterblock pour la Z77 Extreme11 d'ASRock

EK Waterblock, spécialiste du refroidissement liquide, vient d'annoncer l'arrivée d'un nouveau waterblock : l'EK-FB ASR Z77 Extreme11. Comme sa référence le laisse sous-entendre, ce modèle a été pensé pour la carte mère Z77 Extreme11 d'ASRock, et permet de refroidir l'étage d'alimentation ainsi que le chipset Z77 d'Intel.

EK Waterblock pense aux utilisateurs dont la machine est équipée d'une carte mère Z77 Extreme11 d'ASRock en proposant un waterblock très complet. En effet, ce dernier permet de refroidir toutes les puces de l'étage d'alimentation et le chipset Z77 d'Intel. Un changement qui peut être intéressant, puisque cela permet de faire l'impasse sur le petit ventilateur qui est présent sur le dissipateur d'origine (et de ses nuisances sonores). Cela permet aussi à ceux qui s'adonnent à l'overclocking de gagner quelques degrés Celcius au passage.

 

EK Waterblock EK-FB ASR Z77 Extreme11

 

 

Contrairement aux habitudes du constructeur, ce modèle est décliné dans une seule et unique version : Acétal+Nickel. On retrouve donc un dissipateur en cuivre recouvert d'une fine couche de nickel afin d'éviter l'oxydation, tandis que le dessus est en acétal. Notez que l'épaisseur est relativement faible pour ne pas gêner le montage des autres composants, et que les ouvertures sont toujours de type G1/4.

 

Le waterblock EK-FB ASR Extreme11 est déjà référencé dans la boutique en ligne du constructeur, sans toutefois être encore disponible. La somme à débourser pour l'acquérir est tout de même de 120,95 €, ce ne sera pas forcément à la portée de tout le monde et il sera peut-être intéressant de se tourner vers une autre carte mère, dénuée de système de refroidissement actif.

0

Écrit par Julien Arrachart

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Commentaires (0)