Publié dans Société numérique

52

Netflix diffusera la série Evangelion au printemps prochain

Netflix diffusera la série Evangelion au printemps prochain

Monument de l’animation japonaise, il fut récompensé de nombreuses fois, rendant son réalisateur, Hideaki Anno, tout aussi célèbre.

Evangelion faisait d’ailleurs suite à un autre projet au grand succès, Nadia et le Secret de l’Eau Bleue. Pour la petite histoire, l’idée d’une jeune fille mystérieuse portant en collier une pierre bleue dotée de pouvoirs n’était pas nouvelle, et pour cause : Anno faisait partie des principaux architectes du film Le Château dans le Ciel du studio Ghibli (il avait aussi travaillé sur Nausicaä).

L’action d’Evangelion se passe dans un futur où la Terre a été victime d’un cataclysme dont les causes sont mal connues. Nommé « Second Impact », il a tué une grande partie de l’humanité. Au Japon, à Tokyo-3, des créatures décrites comme des « Anges » attaquent. Les « Eva » sont alors utilisées pour la défense de la ville.

La série principale de 26 épisodes sera accompagnée par les deux films sortis un an après la fin de la série, particulièrement polémique pour les fans : Death & Rebirth et The End of Evangelion.

Notez que l’annonce de Netflix ne pointe pour l’instant que ces trois éléments. Depuis quelques années, Hideaki Anno dépoussière en effet son histoire via une série de quatre films dont trois seulement sont sortis au cinéma, le quatrième se faisait désirer depuis longtemps.

52

Tiens, en parlant de ça :

Poing Dev

Le poing Dev – Round 7

Meuh sept super !

22:32 Next 18
Logo de Gaia-X sour la forme d’un arbre, avec la légende : infrastructure de données en forme de réseau

Gaia-X « vit toujours » et « arrive à des étapes très concrètes »

« Money time »

18:06 WebSécu 3

Trois consoles portables en quelques semaines

Et une nouvelle façon de concevoir le jeu se confirme

10:45 Hard 36

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Poing Dev

Le poing Dev – Round 7

Next 18
Logo de Gaia-X sour la forme d’un arbre, avec la légende : infrastructure de données en forme de réseau

Gaia-X « vit toujours » et « arrive à des étapes très concrètes »

WebSécu 3

Trois consoles portables en quelques semaines

Hard 36
Une tasse estampillée "Keep calm and carry on teaching"

Cyberrésilience : les compromis (provisoires) du trilogue européen

DroitSécu 3

#LeBrief : fuite de tests ADN 23andMe, le milliard pour Android Messages, il y a 30 ans Hubble voyait clair

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Flock 25
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

43
Autoportrait Sébastien

[Autoportrait] Sébastien Gavois : tribulations d’un pigiste devenu rédac’ chef

Next 20
Logo de StreetPress

Pourquoi le site du média StreetPress a été momentanément inaccessible

Droit 21
Amazon re:Invent

re:Invent 2023 : Amazon lance son assistant Q et plusieurs services IA, dont la génération d’images

IA 14
Un œil symbolisant l'Union européenne, et les dissensions et problèmes afférents

Le Conseil de l’UE tire un bilan du RGPD, les États membres réclament des « outils pratiques »

Droit 6

19 associations européennes de consommateurs portent plainte contre Meta

DroitSocials 16

#LeBrief : Ariane 6 l’été prochain, Nextcloud rachète Roundcube, désinformation via la pub

Chiffre et formules mathématiques sur un tableau

CVSS 4.0 : dur, dur, d’être un expert !

Sécu 16
Une tête de fusée siglée Starlink.

Starlink accessible à Gaza sous contrôle de l’administration israélienne

Web 35
Fibre optique

G-PON, XGS-PON et 50G-PON : jusqu’à 50 Gb/s en fibre optique

HardWeb 53
Photo d'un immeuble troué de part en part

Règlement sur la cyber-résilience : les instances européennes en passe de conclure un accord

DroitSécu 10
lexique IA parodie

AGI, GPAI, modèles de fondation… de quoi on parle ?

IA 11

#LeBrief : logiciels libres scientifiques, fermeture de compte Google, « fabriquer » des femmes pour l’inclusion

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

IAScience 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Sécu 11
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Sécu 16
Le SoC Graviton4 d’Amazon AWS posé sur une table

Amazon re:invent : SoC Graviton4 (Arm), instance R8g et Trainium2 pour l’IA

Hard 12
Logo Comcybergend

Guéguerre des polices dans le cyber (OFAC et ComCyberMi)

Sécu 10

#LeBrief : faille 0-day dans Chrome, smartphones à Hong Kong, 25 ans de la Dreamcast

GTA VI

Rockstar met en ligne le trailer de GTA VI

Soft 11

Russian drone shot by the State Border Guard Service of Ukraine

La guerre électronique serait la plus grande faiblesse de l’Ukraine, et la principale force de la Russie

HardSécu 2

Debout, une femme en pull bleu montre à une autre, assise, quelque chose à son écran d'ordinateur.

Futur de l’IA : les femmes manquent dangereusement à l’appel

IASociété 2

Logo Spotify avec notes de musique

Spotify licencie 1 500 personnes de plus

ÉcoSociété 1

Wikipedia sombre

Wikipedia aura son thème sombre

Web 6

52

Commentaires (52)


jb18v
Il y a 5 ans

haaan ! need ! c’était bien perché sur la fin quand même <img data-src=" />


ArKoS Abonné
Il y a 5 ans

Clair la fin m’avais laissé un peu perplexe (pour le moins ^^).
Du coup cela me donnera une occasion de revoir cette série.


vargace
Il y a 5 ans

J’espère qu’ils vont passer la version remastered ^^&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=Tj1IVpp_CFs&nbsp;
Sinon les derniers films sont cools aussi, enfin le 1er et le 2e, pour le 3e je sais pas ce qu’ils ont fumé :/ Et le 4e on l’attend toujours.


esver Abonné
Il y a 5 ans

Ahhh Nadia et le Secret de l’Eau Bleue :-)


tazvld Abonné
Il y a 5 ans

Personnellement, j’ai dû rater quelque chose, mais je trouve que la série est trop hypé par rapport à ce que j’ai ressenti en la regardant. Bon, remis dans le contexte du milieu des années 90, je peux comprendre que la série a permis de renouveler l’animation japonaise.
Mais derrière, je reste dubitatif. Bon, dans le fond, j’ai l’impression d’avoir une version adolescente avec des meka de Winnie L’ourson (les différents “problèmes psychologiques” incarné par chaque personnage qui semble être le thème centrale de l’anime). Dans la forme, je trouve que les références à la bible sont lourdes. De même, il y a un truc qui ne tiens pas debout dans cette univers, de ce que je me rappelle, il font volontairement une part “secret trop dark” lourde. Sans compter que le héro est juste une tête à claque (dans les films, il change d’avis plus vite qu’un politicien : “Non je ne remontrais jamais dans un Eva” 5 minutes plus tard on le retrouve au commande d’un Eva).


Vanilys
Il y a 5 ans

Dans le genre mangas Mécha, un que j’aime beaucoup, c’est EXaXXion, qui connait ici ? <img data-src=" />


V_E_B Abonné
Il y a 5 ans






tazvld a écrit :

Bon, remis dans le contexte du milieu des années 90, je peux comprendre que la série a permis de renouveler l’animation japonaise.


Tout est là. De nos jours, ça sonne juste prétentieux et vieillot, la catégorie “anime dark et profond” étant beaucoup, beaucoup plus fournie (par du bien comme du moins bien, comme partout). Mais après Goldorak, un anime plus profond, moins cartoon, avec des personnages moins caricaturaux, c’était un vrai appel d’air.
C’était un peu comme passer de Batman & Robin (le film avec Mr Freeze) à The Dark Knight : un changement radical de ton dans un domaine très codifié, qui a marqué les esprits.



Vanilys a écrit :

Dans le genre mangas Mécha, un que j’aime beaucoup, c’est EXaXXion, qui connait ici ? <img data-src=" />


Yeah <img data-src=" />
Intéressant pour sa physique un poil plus réaliste que les standards de l’époque, et pour le traitement très peu manichéen du conflit (“les morts civiles, c’est acceptable tant que la propagande fait son boulot” -&gt; ok, noté <img data-src=" />). Le fan service était dispensable par contre.



CryoGen Abonné
Il y a 5 ans

Je suis assez d’accord. Je n’ai pas aimé cet anime.
Trop de chose illogique, trop perché… bref, je n’ai pas non pus compris la hype.


Gnppn Abonné
Il y a 5 ans

Venant du professeur Stein, c’est cocasse. <img data-src=" />

Evangelion m’a marqué à vie pour le coup, surtout pour la psychologie de ses personnages. Ce qui peut paraitre incohérent (y compris le revirement de Shinji en fin du 3e film) trouve sa logique là-dedans, entre les pressions contradictoires et ses névroses. Bien content de pouvoir revoir ça en HD en tous cas.


Vanilys
Il y a 5 ans






V_E_B a écrit :

Yeah <img data-src=" />
Intéressant pour sa physique un poil plus réaliste que les standards de l’époque, et pour le traitement très peu manichéen du conflit (“les morts civiles, c’est acceptable tant que la propagande fait son boulot” -&gt; ok, noté <img data-src=" />). Le fan service était dispensable par contre.


C’est ce qui m’avait attiée avant tout dans ce manga, la première fois que je l’avais lu : plus de réalisme au niveau scientifique, du moins dans le contexte du manga d’époque. Ca me fait penser à la claque que j’avais prise quand j’ai lu la première sortie du premier volume de Gunnm (bien que ce dernier mette la barre bien plus haute bien sûr). Et pour le fan service, oui, c’est clair.



Kevsler
Il y a 5 ans

En fait… Il suffit pas de se parer des attributs du “dark” et du “profond” pour être “dark” et profond… Et ça les japonais (les gens ?) l’ont toujours pas compris, on dirait. Les années 90 n’excusent rien… Du dark et du profond l’humanité en fait depuis plusieurs milliers d’années (suffit de voir le niveau de perchitude et de dégueulasserie de la mythologie grecque pour s’en convaincre).

Evangelion c’est plus une œuvre d’ado attardé (l’auteur) pour les ados, ultra manichéenne, sans une once de complexité sur le fond, avec des boobs et des gros robots, et des personnages ultra caricaturés. Le mec frêle et lâche, mais au bon cœur, pour que tous les lycéens en mal d’amour s’identifient à lui, et des biatches à côté pour faire bon genre : la relou violente de service et la délurée / lunatique incohérente pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brute. Tout ça c’est trop classique malheureusement.

Bref, c’est un anime comme presque tous les autres.


Trit’ Abonné
Il y a 5 ans

Le futur, le futur… Ça date certes de 1995, mais l’histoire se passe en 2015. Donc, plus trop le futur, maintenant…&nbsp;<img data-src=" />

Sinon, c’est vrai que la fin semble très brouillonne, mais non seulement la « vraie fin » (de la série, s’entend) serait dans le diptyque The End of Evangelion, mais je crois avoir saisi que ce que voulait faire passer Hideaki Anno, comme message, c’était « Shinji, c’est toi et c’était moi : un gros crétin flemmard qui bouge pas de sa piaule pour se le lustrer en reluquant des filles en 2D. Alors, reconnais-le (la scène de félicitations à la fin) et bouge ton gros c×l pour faire enfin quelque chose d’utile de ta vie, sale otaku enfermé 247 dans ta chambre ! ».

Mais après 23 ans de théories émises non-stop sur le sens profond de la série, je ne saurais prétendre à une quelconque vérité.


Jiyuu_Hashi
Il y a 5 ans






Vanilys a écrit :

Dans le genre mangas Mécha, un que j’aime beaucoup, c’est EXaXXion, qui connait ici ? <img data-src=" />


J’adore le manga.



Haken Trigger Abonné
Il y a 5 ans

Cette série, je l’ai sans doute vue trop tard (né en 1993, donc le regarder à sa sortie c’était peut-être un poil tôt&nbsp;<img data-src=" />), mais j’ai les DVD de la série et…je ne sais pas trop.
D’un côté, j’adore la série pour l’action, les personnages (sauf Shinji, tout juste bon à monter dans son Gund-son Eva), les musiques…
Mais d’un autre côté, j’ai sans doute mal compris l’anime, mais je l’ai trouvé très incomplet. Plein de choses sont commencés, puis on se tape les derniers épisodes…meh, et fin. Et je crois que ça m’a dégoûté à vie de la série XD

Par contre, faudrait que je chope 3.33 (ayant déjà 1.11 et 2.22 en collector DVD de Dybex, au passage GG à eux d’avoir renvoyé gratuitement un DVD de rechange pour un truc sorti 5 ans avant mon achat, chapeau) pour voir si j’accroche mieux à la trame des films.


Jiyuu_Hashi
Il y a 5 ans

Le fan service existe dans chaque séries de l’auteur.
Relis les Gunsmith cats …


Vekin Abonné
Il y a 5 ans

Sauf erreur, la fin de la série avait été baclée par faute de ressources financières suffisantes. Chose rattrapée avec les deux films (de mémoire). Après, il y a le remake/reboot en 3 films (sur 4), que j’ai bien apprécié.

Et il y a tellement de sens cachés et de non-dits que les fans se battent toujours à l’heure actuelle pour tout comprendre (c’est très alambiqué, beaucoup de suggestion, et une infinité de théories sont possibles). Même le remake ne serait pas réellement un reboot mais peut-être une sorte de suite (de nombreux “indices” pourraient le suggérer)…


Vekin Abonné
Il y a 5 ans

Comme le dit le commentaire en-dessous du tien, toute la série se destine avant tous aux otakus, un phénomène quasi-exclusivement propre au Japon et donc qui peut totalement échapper à nous autres les européens.


Victor von Jul Abonné
Il y a 5 ans

Je connais :) Du même auteur que Gunsmith Cats.


zefling Abonné
Il y a 5 ans

Cette série est tellement ancré dans sont époques, mais ça reste un bonne série. Mais bon, pour moi c’était plus Lain qui m’avait marqué (Je veux le remaster Blu-Ray <img data-src=" />).
J’avais aimé Evangelion, mais je trouvais la série un peu trop mecha. En même temps, je n’aime pas les séries de mecha à la base aussi, à quelques exceptions près comme Euraka Seven ou Rinne no Lagrange.


Vanilys
Il y a 5 ans






Gnppn a écrit :

Juste pour replonger dans l’ambiance Lain. :)


Pu*** le claquage de nostalgie…
“Present day, present time …”

Et la BO génialissime



Tirnon Abonné
Il y a 5 ans

Shinji je te hais, c’est sans doute le “héros” que j’ai le plus détesté dans une série d’animation. <img data-src=" />


Herbefol
Il y a 5 ans

Evangelion m’avait bien marqué à l’époque mais avec le temps je ne suis pas sûr que j’apprécierai autant la série.

&nbsp;Par contre, Lain ça a été une super-claque en son temps (je rêvais d’avoir de belles interfaces comme ça sur mon ordi) et je l’ai revu une dizaine d’années plus tard et ça a toujours aussi bien fonctionné. Je pense que si je le revois demain, ça marchera encore. Le boulot sur l’ambiance visuelle et sonore (musicale et bruitage) était magnifique et j’adore le chara design de Yoshitoshi ABe. :-)


FunnyD
Il y a 5 ans

Super, c’est une version remasterisée ? J’espère que oui et qu’ils en ont profité pour engager un scénariste !


Gersho
Il y a 5 ans






Kevsler a écrit :

&nbsp;la relou violente de service et la délurée / lunatique incohérente pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brute.


On dit Tsundere ! :p

Sinon j’irai pas dire que c’est nul, mais clairement overhypé

Quitte a regarder un vieux truc avec des robots, autant regarder Gunbuster :)



tazvld Abonné
Il y a 5 ans






zefling a écrit :

Cette série est tellement ancré dans sont époques, mais ça reste un bonne série. Mais bon, pour moi c’était plus Lain qui m’avait marqué (Je veux le remaster Blu-Ray <img data-src=" />).
J’avais aimé Evangelion, mais je trouvais la série un peu trop mecha. En même temps, je n’aime pas les séries de mecha à la base aussi, à quelques exceptions près comme Euraka Seven ou Rinne no Lagrange.


A oui, Lain, celui là est vraiment cool. Un peu longué, mais ça participe à l’ambiance lourde et pesante. Contrairement à Evangelion, j’arrive mieux à cerner les messages. Elle ne se perd pas trop dans des intrigues qui “pouffe” ne compte plus
La fin de la série Evangelion arrive de nulle par, laissant totalement en suspend tout plein d’intrigue : “que… quoi… comment… pourquoi? Hein?”. Ca puait la fainéantise d’écriture d’un auteur qui n’arrivait pas à donner un explication sans que ça tombe à plat et d’un manque de temps. Gainax depuis a fait de très bonne œuvre, qui parlent souvent de l’adolescence avec un ton humoristique (FLCL, Gurren Lagann pour les garçon et Kill La Kill pour les filles) avec différents messages et différents niveaux de lecture (ces 3 œuvres peuvent être vue au premier degré sans trop être dérangeant)

Sinon, dans les séries sympathiques, j’aime aussi “Paranoïa Agent” de feu Satoshi Kon.



tazvld Abonné
Il y a 5 ans

La version remastérisé se retrouve sous le nom “Pacific Rim”. Mais du coup, le scénariste est tout autant dans les choux


Gersho
Il y a 5 ans






tazvld a écrit :

La fin de la série Evangelion arrive de nulle par, laissant totalement en suspend tout plein d’intrigue : “que… quoi… comment… pourquoi? Hein?”. Ca puait la fainéantise d’écriture d’un auteur qui n’arrivait pas à donner un explication sans que ça tombe à plat et d’un manque de temps.&nbsp;


http://www.geeksworld.org/?lang=fr&page=757

&nbsp;Sinon j’avais soit manqué cette information, soit oublié le décès de Satoshi Kon :(&nbsp; du coup ce soir c’est Perfect Blue.



tifounon
Il y a 5 ans

Pas mieux, plus j’avancai dans la série plus j’avais envie de l’étripé morceau par morceau.

La fin fut bien baclée (faute de ressources) mais quand même, ca m’avais retournée le cerveau.


CryoGen Abonné
Il y a 5 ans

Franken Stein est perché, certes, mais il reste logique (pour ne pas sombrer dans la folie <img data-src=" /> )

Dans Evangelion, ca commence par expliquer qu’il n’existe que très peu d’enfants (pilote) pour sauver la planète… et on les traite comme des chiens parce que…. ?

Bref, je suis aller au bout de l’anime (je ne me suis pas infliger les films) histoire de voir si y avait un truc à comprendre… non c’était bien nul jusqu’au bout, et minable à la fin.


TriEdge
Il y a 5 ans

Des robots dans Evangelion ? On se demande qui est perché/attardé.

AJA sur nxi que tout les mecs en armure qui se tapaient sur la gueule au moyen-âge étaient donc des robots avant l’heure. Bender est un robot, The Big O est un robot, un GunDam est un robot, une évangelion absolument pas. Mais si vous aviez vraiment regarder la série vous le sauriez.

Ca parle de série overhypé/nulle/comme les autres alors que ça a juste lu des critiques et regarder des screenshots sur le net. <img data-src=" />


V_E_B Abonné
Il y a 5 ans






Kevsler a écrit :

En fait… Il suffit pas de se parer des attributs du “dark” et du “profond” pour être “dark” et profond… Et ça les japonais (les gens ?) l’ont toujours pas compris, on dirait. Les années 90 n’excusent rien… Du dark et du profond l’humanité en fait depuis plusieurs milliers d’années (suffit de voir le niveau de perchitude et de dégueulasserie de la mythologie grecque pour s’en convaincre).


Mon propos est “Evangelion a introduit beaucoup de gens au concept d’anime dark et profond” (qu’il soit réellement profond est secondaire, il est perçu comme tel), pas “le dark et profond n’existait pas avant, sous aucune forme”. Je précise aussi que Evangelion n’est pas le premier anime se présentant comme “dark et profond”. C’est simplement le premier représentant largement connu en France à cette époque. Du coup il a marqué les esprits.



Kevsler a écrit :

Evangelion c’est plus une œuvre d’ado attardé (l’auteur) pour les ados, ultra manichéenne, sans une once de complexité sur le fond, avec des boobs et des gros robots, et des personnages ultra caricaturés. Le mec frêle et lâche, mais au bon cœur, pour que tous les lycéens en mal d’amour s’identifient à lui, et des biatches à côté pour faire bon genre : la relou violente de service et la délurée / lunatique incohérente pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brute. Tout ça c’est trop classique malheureusement.

Bref, c’est un anime comme presque tous les autres.


Ça sent le troll.
Manichéen, sans complexité ? On peut reprocher beaucoup de chose à Evangelion (moi le premier, je le trouve mal rythmé et pédant), mais “manquer de complexité” et “trop manichéen” n’en fait pas parti. On ne peut même pas définir de “gentil” et de méchants, ça part mal <img data-src=" />
Et Shinji, créé pour qu’on s’attache à lui ? C’est une blague ? Il est dans le top 10 des protagonistes les plus haït de l’histoire de l’animation <img data-src=" />
Des gros robots ? Pour une série créée pour déconstruire le genre “robots géants”, se serait dur de faire sans.
Des boobs ? Comparé à la production actuelle, on peut dire qu’il n’y en a pas. Pareil pour les biatches : aucune des deux filles ne s’attache vraiment à lui. Très loin des standards harem de nos jour, ou un héros ne peut pas dire “bonjour” sans faire s’évanouir le troupeau qui l’entoure en permanence.
Pour l’aspect “classique”, c’est le cas de toute œuvre qui établi des standards. On en parlait dernièrement au sujet de Half-Life : de nos jour, il n’arrive pas à la cheville du premier Call of Honor : warfare of duty 27, pourtant largement décrié. Mais sans eux, on ne connaitrait pas ces éléments “classiques”. Les gens copient ce qui marche, c’est naturel.
Il faut le comparer à ce qui existait à l’époque, et pour le coup il était loin d’être classique. C’est même ce qui a fait son succès.



Jiyuu_Hashi a écrit :

Le fan service existe dans chaque séries de l’auteur.
Relis les Gunsmith cats …


Je le sais, et non merci, je n’ai pas apprécié Gunsmith Cats partiellement pour la surabondance de fan service, justement <img data-src=" />



zefling a écrit :

pour moi c’était plus Lain qui m’avait marqué (Je veux le remaster Blu-Ray <img data-src=" />).
J’avais aimé Evangelion, mais je trouvais la série un peu trop mecha. En même temps, je n’aime pas les séries de mecha à la base aussi, à quelques exceptions près comme Euraka Seven ou Rinne no Lagrange.


Lain était sympa, mais je lui ai préféré Texhnolyze. Une ambiance toujours aussi bizarre, mais à mon sens plus structurée. Mais tous les deux ont un opening qui déboîte <img data-src=" />
Eureka Seven, par contre, j’ai trouvé extrêmement fade, avec un cast horripilant. Comme quoi, les goûts et les couleurs <img data-src=" />



zefling Abonné
Il y a 5 ans






tazvld a écrit :

Gainax depuis a fait de très bonne œuvre, qui parlent souvent de l’adolescence avec un ton humoristique (FLCL, Gurren Lagann pour les garçon et Kill La Kill pour les filles)


Kill La Kill c’est Trigger. Et pourquoi pour les filles ?



zefling Abonné
Il y a 5 ans






V_E_B a écrit :

Lain était sympa, mais je lui ai préféré Texhnolyze. Une ambiance toujours aussi bizarre, mais à mon sens plus structurée. Mais tous les deux ont un opening qui déboîte <img data-src=" />
Eureka Seven, par contre, j’ai trouvé extrêmement fade, avec un cast horripilant. Comme quoi, les goûts et les couleurs <img data-src=" />



Je connaissais pas Texhnolyze, mais on voit tout de suite le style de Yoshitoshi ABe. D’ailleurs il était aussi sur les Ailes Grises (Haibane renmei), une série à voir absolument. Et cette OST !

Comme tu dis, les goûts et les couleurs <img data-src=" />



Kevsler
Il y a 5 ans

Euh nan je ne trollais vraiment pas.

Des anime j’en ai bouffé plusieurs centaines (littéralement) dans ma prime jeunesse et j’trouve que les productions japonaises sont globalement médiocres. Pas parce que je ne comprends pas les codes, mais parce qu’en comparaison d’œuvres plus engagées, plus travaillées, plus matures, elles m’évoquent une certaine flemmardise et une certaine complaisance.

Flemmardise de concevoir un scénario original (ce qu’on ne peut pas reprocher à Evangelion), ou captivant par d’autres truchements que le suspens synthétique, ou flemmardise de l’animation et/ou du dessin (ce qu’on ne peut pas non plus reprocher à Evangelion).

Complaisance vis-à-vis des téléspectateurs en foutant du bonnet DD à tous les personnages féminins, par exemple. Je considère que dès qu’une poitrine rebondit, y’a du fan-service. C’est discret, dans Evangelion… mais c’est présent et du coup ça la classe, à mon avis, directement dans la catégorie des anime industriels.

Dans l’ensemble ça s’explique largement d’une part par le rythme de publication des mangas populaires (les mecs bossent comme des ânes, sans pouvoir prendre le temps de peaufiner leur œuvre) et la méthode de travail (parfois plusieurs scénaristes se relayent), et le rythme de production des animes (souvent délégués à des studios-usines qui produisent plusieurs séries en même temps).

Evangelion n’y a pas échappé (normal : contraintes économiques), et je ne dirais pas que l’anime est “médiocre”, loin de là. Il a au moins le mérite d’être techniquement assez bon. Scénaristiquement il n’est pas mauvais, mais il ne m’a pas transcendé car je l’ai trouvé terriblement classique. J’y ai retrouvé pas mal d’autres animés et de leitmotivs du manga. Encore un boulet en personnage principal, encore des bons sentiments sans nuances, des faux dilemmes moraux. Encore deux pouffes DD en sidekick. Encore la meuf violente parce que définitivement les mangaka n’ont semble-t-il jamais eu d’autre façon que de représenter un personnage féminin fort et indépendant. Donc on la fait frapper des gens pour preuve de caractère…

Bon là j’parle de mémoire (parce qu’Evangelion j’l’ai vu y’a plus de 15 ans maintenant et la série m’a pas marqué plus que ça), mais pour moi Evangelion fait parti de ces anime industriels sans saveur. C’est mon avis, je respecte tout à fait le fait qu’on considère Evangelion comme un classique.


V_E_B Abonné
Il y a 5 ans

Merci d’avoir développé <img data-src=" />
J’ai par contre l’impression (peut-être erronée) que ton avis est basé sur le manga plus que l’anime. Ils diffèrent pas mal l’un de l’autre, et le manga était effectivement bien plus lisse et standardisé.
Dans l’anime, les autres pilotes ne sont pas DD (et contrairement aux productions actuelles, ne sont pas des sidekicks, elles sont plus compétentes et efficaces que le protagoniste). Asuka n’est pas la “femme forte”, c’est plutôt le rôle de Misato, qui n’est pas particulièrement violente au quotidien. Les bons sentiments ne sont pas absents, mais un des principaux thèmes est l’abandon du fils par le père, et la volonté de Shinji de prouver sa valeur (aussi bien auprès de son père qu’à ses propres yeux) pour finalement échouer lamentablement. Une ôde à la futilité des relations sociales. On a vu plus joyeux <img data-src=" />
Et pour en revenir à ma remarque initiale : au delà de ses qualités intrinsèques (ou leur absences), Evangelion a été marquant pour le public français en bonne partie dû au contexte de sa sortie. A commencer par l’amalgame courant à l’époque “dessin animé = pour enfants”. Si tu as vu des centaines d’animes auparavant, tu n’es clairement pas dans le cas du gamin de 10 ans français typique en 1996 pour qui Les Chevaliers du Zodiac et DBZ étaient le summum de l’animation <img data-src=" /> Pas étonnant que tu n’aie pas la même perception de l’œuvre.

Après, en général, je suis assez d’accord avec ton analyse du marché manga actuel <img data-src=" />


zefling Abonné
Il y a 5 ans






Kevsler a écrit :

Dans l’ensemble ça s’explique largement d’une part par le rythme de publication des mangas populaires (les mecs bossent comme des ânes, sans pouvoir prendre le temps de peaufiner leur œuvre) et la méthode de travail (parfois plusieurs scénaristes se relayent), et le rythme de production des animes (souvent délégués à des studios-usines qui produisent plusieurs séries en même temps).



Dans la majorité c’est comme toute industrie. Tu vas pas me dire que c’est mieux dans les séries US ?
Il y a toute fois des exceptions. Si tu tas dans les magasins de shônen, c’est sûr que t’aura pas ce qu’il se fait de mieux : 20 pages par semaine… Pareil pour des animes qui sortent en version TV à peine finit (voir pas fini). Quand t’as 6-9 mois pour pondre 13 épisode (avec le budget de 1 ou 2 épisodes de Simpsons), ils faut pas s’attendre à des merveilles.

En général sur la 50aine de séries qui sortent tout les 3 mois, t’en au mieux 5 qui sortent du lot. Le reste c’est purement commercial.



zefling Abonné
Il y a 5 ans






V_E_B a écrit :

Après, en général, je suis assez d’accord avec ton analyse du marché manga actuel <img data-src=" />



On ne voit que ce qui sort en France. C’est comme parler du marché du comics Américain en ce basant sur ce qui sort en France. J’achète pas mal de manga en japonais, et je n’arrive parfois pas à comprendre les choix éditoriaux français.



tazvld Abonné
Il y a 5 ans






zefling a écrit :

Kill La Kill c’est Trigger. Et pourquoi pour les filles ?


A tiens, c’est pas Gainax. En effet, je viens de voir, mais ça a été fondée par un gars qui à bosser chez gainax (je savais bien qu’il y avait une histoire avec Gainax), et le miroir avec FLCL est assez évident.

Quand tu lis entre les lignes, tu remarques que ça traite entre autre de la puberté chez les filles.
On peut voir ainsi l’image des règles lors l’héroïne doit donner son sang à sa tenue. Mais qu’en ce faisant, ses attributs (seins, hanches, fesses…) sont plus que mis en valeur. Ca parle donc de la transformation du corps des fille durant la puberté, mais aussi du désir qu’elle vont devoir faire face… Du coup, la discussion sur l’apparence semble aussi faire écho justement à ça.



zefling Abonné
Il y a 5 ans






tazvld a écrit :

Quand tu lis entre les lignes, tu remarques que ça traite entre autre de la puberté chez les filles.
On peut voir ainsi l’image des règles lors l’héroïne doit donner son sang à sa tenue. Mais qu’en ce faisant, ses attributs (seins, hanches, fesses…) sont plus que mis en valeur. Ca parle donc de la transformation du corps des fille durant la puberté, mais aussi du désir qu’elle vont devoir faire face… Du coup, la discussion sur l’apparence semble aussi faire écho justement à ça.



J’avais pas fait une analyse aussi poussé de la série, mais c’est pas illogique. Mais bon, ça reste un bon délire que j’ai beaucoup apprécié et je trouve que ça n’en fait pas spécialement un shôjo. Enfin pour moi, une série pour fille c’est plus un truc comme Free ou Kakuriyo no Yadomeshi. <img data-src=" />

D’ailleurs dans le même genre, To Be Heroine très centré sur l’histoire de problèmes d’ado n’en fait pas spécialement une histoire pour fille.



tazvld Abonné
Il y a 5 ans

C’est pour ça que j’aime bien Kill la Kill, c’est justement car il peut très bien être apprécié différent degré, l’humour rend l’animé agréable. Pour moi, son miroir “masculin” reste FLCL dont je le lis comme la découverte de la sexualité chez l’ado en puberté (même si je n’arrive pas totalement à coller une étiquette claire sur chaque élément, mais on est clairement sur des métaphores par exemple avec l’énorme fer à repassé qui balance régulièrement son nuage de fumée sur la ville, ce sont bien sûr les “hormones”).

Pour Kill la Kill, Je ne pense pas que le but est d’en faire un shojo. Je dirais que le choix d’emprunter les codes du shonen nekketsu est plutôt commercial et aussi car le gars derrière est issu de Gainax, il a donc fait du Gainax. Comme je l’ai dit, l’anime s’apprécie à tous les niveaux, et donc est appréciable pour un large public.


V_E_B Abonné
Il y a 5 ans






zefling a écrit :

On ne voit que ce qui sort en France. C’est comme parler du marché du comics Américain en ce basant sur ce qui sort en France. J’achète pas mal de manga en japonais, et je n’arrive parfois pas à comprendre les choix éditoriaux français.


Non, je me renseigne bien sur les sorties japonaises aussi. Il y a du bon, mais l’organisation en industrie a définitivement un impact sur la production, poussant la standardisation et l’accroche facile aux dépends de l’aspect artistique. Ce n’est pas systématique, ni spécifique au marché japonais (qui a dit “Soleil” ? <img data-src=" /> ), mais c’est particulièrement visible chez eux dû à l’énorme volume produit.
On note d’ailleurs que la plupart des grandes tendances actuelles (genre l’isekai) sont apparues initialement sous forme de web novels (dont hors du circuit éditorial), puis reprises sous forme de light novel, puis enfin en manga. Comme au cinéma, la prise de risque est minime, le bankable est roi.



zefling Abonné
Il y a 5 ans

Pour avoir suivi un peu la série (y compris le leur blog), je pense que c’était aussi que le genre offre une vraie liberté d’animation que l’on n’aurait vraiment pas dans un pur shôjo. Ils voulaient y mettre leur touche personnel. Gainax faisait surtout de la commande, alors que Trigger c’est avant tout concentré sur ses propres univers. D’ailleurs, le studio n’a pour l’instant fait en adaptation que Inō-Battle wa Nichijō-kei no Naka de.

Il y a peu de studios qui sortent un peu du lot en choisissant vraiment ce qu’ils animent. Hors Tigger, il n’y a que KyoAni ou UfoTable qui me viennent en tête.


zefling Abonné
Il y a 5 ans

C’est pas faux pour l’Isekai.
En tout cas, le marché est différent de la France, mais y ressemble sur quelques points. Trop de sortis, par forcement de qualité. Après, si on cherche un peu, on peut toujours trouver des trucs qui sortent du lot…

Après, j’avoue le goût et les couleurs. J’essaie d’avoir un peu de tout en manga, même des purs indés :
https://sion-bu.com/fr/Membre/Fiche.html?id=2&complet#S%C3%A9ries


V_E_B Abonné
Il y a 5 ans






zefling a écrit :

Après, j’avoue le goût et les couleurs. J’essaie d’avoir un peu de tout en manga, même des purs indés


Effectivement, Girls Bravo qui côtoie BLAME! et Centaur’s Worries, c’est éclectique <img data-src=" />

Sinon, pas mal ton site. Par contre, comment gères-tu le suivi des sorties ? Certaines ne semblent pas à jour, j’imagine que les éditeurs ne fournissent pas de webservice ou flux rss listant les news ?



zefling Abonné
Il y a 5 ans

Exactement, j’ai pas trouvé de solution d’automatisation, du coup je mets à jour comme je peux.
J’ai eu quelques gros problèmes récemment du coup j’ai pas eu le temps de m’en chargé. J’ai tout le mois de novembre à faire… et seul c’est quasiment impossible. Je me suis principalement concentré sur mes achats.

Sinon je peux même dire que j’ai des mangas de merde, comme des petites perles.
Quand j’ai le temps j’essaie d’écrire un critique :
https://sion-bu.com/fr/Membre/Fiche.html?id=2&commentaires#Commentaires


the_Grim_Reaper Abonné
Il y a 5 ans






vargace a écrit :

J’espère qu’ils vont passer la version remastered ^^&#160https://www.youtube.com/watch?v=Tj1IVpp_CFs
Sinon les derniers films sont cools aussi, enfin le 1er et le 2e, pour le 3e je sais pas ce qu’ils ont fumé :/ Et le 4e on l’attend toujours.


L’image est plus douce sur la version Remastered, quelques modifications au niveau des épisodes aussi, certains points sont mieux/moins mal traités.
Pour moi, faudrait que Netflix propose les deux.
+1 pour le 4


tazvld a écrit :

Personnellement, j’ai dû rater quelque chose, mais je trouve que la série est trop hypé par rapport à ce que j’ai ressenti en la regardant. Bon, remis dans le contexte du milieu des années 90, je peux comprendre que la série a permis de renouveler l’animation japonaise.
Mais derrière, je reste dubitatif. Bon, dans le fond, j’ai l’impression d’avoir une version adolescente avec des meka de Winnie L’ourson (les différents “problèmes psychologiques” incarné par chaque personnage qui semble être le thème centrale de l’anime). Dans la forme, je trouve que les références à la bible sont lourdes. De même, il y a un truc qui ne tiens pas debout dans cette univers, de ce que je me rappelle, il font volontairement une part “secret trop dark” lourde. Sans compter que le héro est juste une tête à claque (dans les films, il change d’avis plus vite qu’un politicien : “Non je ne remontrais jamais dans un Eva” 5 minutes plus tard on le retrouve au commande d’un Eva).


Un Eva n’est pas un mecha, et je viens pas ce que Winnie vient faire dans l’histoire. La psychée de Shinji est clairement nipponne, pas européenne. Si tu n’a pas baigné dans la culture nipponne et les travers de la jeunesse, c’est compliqué de comprendre certains comportements.
Pour le comportement de Shinji sur les “je pilote pas/je pilote” c’est la dualité de l’ado qui a toujours fait ce qu’on lui a dit, et qui commence a se rebellé pour une fois dans sa vie.


V_E_B a écrit :

Tout est là. De nos jours, ça sonne juste prétentieux et vieillot, la catégorie “anime dark et profond” étant beaucoup, beaucoup plus fournie (par du bien comme du moins bien, comme partout). Mais après Goldorak, un anime plus profond, moins cartoon, avec des personnages moins caricaturaux, c’était un vrai appel d’air.
C’était un peu comme passer de Batman & Robin (le film avec Mr Freeze) à The Dark Knight : un changement radical de ton dans un domaine très codifié, qui a marqué les esprits.


Yeah <img data-src=" />
Intéressant pour sa physique un poil plus réaliste que les standards de l’époque, et pour le traitement très peu manichéen du conflit (“les morts civiles, c’est acceptable tant que la propagande fait son boulot” -&gt; ok, noté <img data-src=" />). Le fan service était dispensable par contre.


Jolie référence à Nolan… Evangelion a été, et restera, une anime/manga qui faitqu’on l’aime, ou qu’on la déteste. Perso, je suis un grand fan, même si je trouve des travers à la série.


Kevsler a écrit :

En fait… Il suffit pas de se parer des attributs du “dark” et du “profond” pour être “dark” et profond… Et ça les japonais (les gens ?) l’ont toujours pas compris, on dirait. Les années 90 n’excusent rien… Du dark et du profond l’humanité en fait depuis plusieurs milliers d’années (suffit de voir le niveau de perchitude et de dégueulasserie de la mythologie grecque pour s’en convaincre).

Evangelion c’est plus une œuvre d’ado attardé (l’auteur) pour les ados, ultra manichéenne, sans une once de complexité sur le fond, avec des boobs et des gros robots, et des personnages ultra caricaturés. Le mec frêle et lâche, mais au bon cœur, pour que tous les lycéens en mal d’amour s’identifient à lui, et des biatches à côté pour faire bon genre : la relou violente de service et la délurée / lunatique incohérente pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brute. Tout ça c’est trop classique malheureusement.

Bref, c’est un anime comme presque tous les autres.


Ca troll sec, Evangelion peu se regarder avec 2 ou 3 niveau différents d’analyses, mais pour ça, faut s’intéresser un tant soit peu à ce qu’on regarde et pas rester le c*l visser devant un écran en posant le cerveau avant le début de la séance.
Certains points de l’histoire sont devenu des classiques repris par tant d’autre mangas/animes depuis.
Dans les commentaires que j’ai lu, beaucoup d’animées font référence plus ou moins facilement à cette série. La plus marquée, pas du tout type mecha et autre c’est Otaku Otaku.
Evangelion est une institution au Japon, a tel point que Sharp y’a quelques années à sortie 15 ans après la sortie e la série un smartphone à son image. Ta vision d’européen n’est de toute façon pas le public visé.


Haken Trigger a écrit :

Cette série, je l’ai sans doute vue trop tard (né en 1993, donc le regarder à sa sortie c’était peut-être un poil tôt <img data-src=" />), mais j’ai les DVD de la série et…je ne sais pas trop.
D’un côté, j’adore la série pour l’action, les personnages (sauf Shinji, tout juste bon à monter dans son Gund-son Eva), les musiques…
Mais d’un autre côté, j’ai sans doute mal compris l’anime, mais je l’ai trouvé très incomplet. Plein de choses sont commencés, puis on se tape les derniers épisodes…meh, et fin. Et je crois que ça m’a dégoûté à vie de la série XD

Par contre, faudrait que je chope 3.33 (ayant déjà 1.11 et 2.22 en collector DVD de Dybex, au passage GG à eux d’avoir renvoyé gratuitement un DVD de rechange pour un truc sorti 5 ans avant mon achat, chapeau) pour voir si j’accroche mieux à la trame des films.


LE 3.33 est introuvable, en tous cas en BluRay :/
Le truc, c’est qu’un coffret collector est prévu avec les 4 films après la sortie du 4.0 au cinéma.
Même si j’ai les 1.11 et 2.22, je vais le prendre ce coffret.

Faut avoir un certain recule pour voir l’anime, tout en étant raccord avec l’ambiance de l’époque de la sortie. Pas facile pour quelqu’un de ton age.
PErso, je l’ai vu en 97 et 98 via des VHS en import avec sous titre et sans sous titre suivant les fois.


TriEdge a écrit :

Des robots dans Evangelion ? On se demande qui est perché/attardé.

AJA sur nxi que tout les mecs en armure qui se tapaient sur la gueule au moyen-âge étaient donc des robots avant l’heure. Bender est un robot, The Big O est un robot, un GunDam est un robot, une évangelion absolument pas. Mais si vous aviez vraiment regarder la série vous le sauriez.

Ca parle de série overhypé/nulle/comme les autres alors que ça a juste lu des critiques et regarder des screenshots sur le net. <img data-src=" />


+1 <img data-src=" />
Faut que je passe dans un bar Evangelion au Japon un jour <img data-src=" />
J’ai déjà trouvé le début de mon bonheur sur Qwertee, mais Asuka + Eva02 et Gendo ne sont clairement pas mes perso favoris :/ Rei, Eva01, Misato et Pen² power !



tazvld Abonné
Il y a 5 ans






the_Grim_Reaper a écrit :

Un Eva n’est pas un mecha, et je viens pas ce que Winnie vient faire dans l’histoire. La psychée de Shinji est clairement nipponne, pas européenne. Si tu n’a pas baigné dans la culture nipponne et les travers de la jeunesse, c’est compliqué de comprendre certains comportements.
Pour le comportement de Shinji sur les “je pilote pas/je pilote” c’est la dualité de l’ado qui a toujours fait ce qu’on lui a dit, et qui commence a se rebellé pour une fois dans sa vie.



La série emprunte pas mal des codes du mecha. Certe, ce n’est pas des tanks géants de forme humanoïde piloté par un ado qui se battent “à main nu”, avec des grosse épées et des pistolet lazer, mais des “truc” géant issu de Adam, un Ange (“c’est quoi un Ange ?” pfff, j’en sais kedal, juste des “méchants qui veulent détruire l’humanité” avec des références biblique collé dessus. Ils auraient pu s’appeler “trucMechant” ou “kaiju” ça n’aurait absolument rien changer au propos.) piloté par un ado qui se battent “à main nu”, avec des grosse épées et des pistolet lazer… mais avec une grosse prise électrique collé aux cul (et pas tout le temps sinon ont ne pourrait pas faire des combat stylé). Combat dans les airs (espace?), checked aussi (entre autre dans le film 3.33 si mes souvenirs sont bon).

Winnie l’ourson : dans Winnie l’ourson, chaque personnages, chaque jouet est un “trouble mental”. Dépression pour bourriquet, trouble obsessionnel compulsif pour coco lapin, anxiété pour Porcinet, Hyperactivité pour Tigrou, Trouble de l’attention pour Winnie (en plus de la boulimie)…
Dans Evengelion, chaque conducteur d’Eva, et c’est justement dans la conclusion du dernier épisode de la série, est un trouble de la personnalité chez les adolescents (et si mes souvenirs sont bons, c’est même les comportements face au manque de confiance en soit).

A la fin de la série, le dernier épisode m’a totalement laissé sur ma faim, je n’ai plus souvenir qu’il termine ne serait-ce qu’une tram de l’histoire, j’ai juste un souvenir que le dernier ange dit à Shinji que les 3 pilotes (je ne sais plus si le 4ième pilote était dans la série) sont que des connards depuis le début de la série (limite il vient péter le 4ième mur). Mais maintenant on a aussi du Yaoi.

Je n’ai gardé de la série, (j’attends le 4ième film pour faire mon idée) :




  • une histoire faussement alambiqué, qui créer plein de zone d’ombre, mais ne résout rien. En tout cas, les fan n’ont pas terminer de tourner autour de toutes leurs hypothèses qui resteront que des hypothèses.

  • une thématique pas vraiment identifiable. C’est quoi le propos ? De ce que j’ai compris, j’ai l’impression d’avoir eu une montagne qui a accouché d’une souris. On voie des bout de thématique balancé par ci, par là, mais ça ne se lie (lier) pas bien, c’est pas cohérent. Par exemple, on voit bien la thématique de la reconnaissance du père, mais ça ne colle pas avec le thème de l’adolescence.

    Après, je relativise quand même, par rapport à l’époque de sa sortie, l’animé est une grosse évolution. Ce n’est pas un shonen Nekketsu ou un Shojo. Mais aujourd’hui, l’anime est très maladroit. La série, je l’ai vu il y a 5ans, avec toutes les références que je voyais partout, je m’attendais à la claque que j’avais eu quand je m’étais maté Albator 78 (surpris des thématiques abordées, on se rend compte que les année 80-90 ont fait très mal), au final, je suis resté “c’est ça ?! J’ai raté un truc ?”.



zefling Abonné
Il y a 5 ans






the_Grim_Reaper a écrit :

Otaku Otaku.


Je déteste Kana pour ce choix de nom. D’ailleurs rien que pour ça je l’ai pas pris (aussi parce que j’avais déjà la série en japonais).



the_Grim_Reaper a écrit :

Evangelion est une institution au Japon, a tel point que Sharp y’a quelques années à sortie 15 ans après la sortie e la série un smartphone à son image. Ta vision d’européen n’est de toute façon pas le public visé.



Un peu comme Hello Kitty… D’ailleurs j’ai des pin’s Hello Kitty × Evangelion que j’avais trouvé lors de mon premier voyage. Oui, le cross over est bizarre. <img data-src=" />



the_Grim_Reaper Abonné
Il y a 5 ans






zefling a écrit :

Je déteste Kana pour ce choix de nom. D’ailleurs rien que pour ça je l’ai pas pris (aussi parce que j’avais déjà la série en japonais).

Un peu comme Hello Kitty… D’ailleurs j’ai des pin’s Hello Kitty × Evangelion que j’avais trouvé lors de mon premier voyage. Oui, le cross over est bizarre. <img data-src=" />


J’ai trouvé la série sympa, je me suis pris le premier manga du coup, faut que j’aille acheter les autres.

Ils font des cross over avec beaucoup de choses la-bas.
Le shinkansen aux couleurs d’Evangelion remplacé par la version… Hello Kitty d’ailleurs ^^



zefling Abonné
Il y a 5 ans






the_Grim_Reaper a écrit :

J’ai trouvé la série sympa, je me suis pris le premier manga du coup, faut que j’aille acheter les autres.



C’est très sympa, j’ai découvert la série par hasard lors de mon dernier voyage. J’avais pris et lu tout les tomes sur place (il faut bien d’occuper dans le train).



the_Grim_Reaper a écrit :

Le shinkansen aux couleurs d’Evangelion remplacé par la version… Hello Kitty d’ailleurs ^^



Tiens, je l’ai vu le vu le shinkansen aux couleurs d’Evangelion, mais c’était pas celui que j’ai pris.



the_Grim_Reaper Abonné
Il y a 5 ans






zefling a écrit :

C’est très sympa, j’ai découvert la série par hasard lors de mon dernier voyage. J’avais pris et lu tout les tomes sur place (il faut bien d’occuper dans le train).

Tiens, je l’ai vu le vu le shinkansen aux couleurs d’Evangelion, mais c’était pas celui que j’ai pris.


Je trouve le traitement assez sympathique, le côté otaku n’est pas lié à l’idée du gros nerd crados devant son PC. Ca montre qu’ils peuvent “s’intégrer” dans le monde.

Je l’ai pas vu celui là, je m’en veux trop de l’avoir loupé ! Sympa la photo.
Il me reste le bar Evangelion cela dit ^^